Newsletters Mon compte

Conjoncture

Les petites entreprises dans la tourmente

Par Julien VAN DER FEER, 19/08/2010

Une PME sur quatre a licencié au 1er semestre. La situation est pire dans l'industrie: 45% des PMI ont réduit leurs effectifs. Pour les patrons, les principales raisons de leurs difficultés sont les charges sociales et l'incertitude économique.

Les chefs d’entreprise ont le moral en berne. 43% d’entre eux ne sont pas satisfaits du niveau de production de leur société, 46% craignent pour leur activité commerciale, et 52% s’inquiètent pour leur trésorerie. C’est ce que souligne le dernier baromètre des PME-PMI Ipsos/LCL/La Tribune, publié mercredi 18 août.
Pire: un patron sur quatre (26%) indique une baisse du nombre de salariés dans son entreprise au 1er semestre, contre 13% qui déclarent recruter. Les petites structures sont donc toujours en pleine tourmente économique. Et ce, malgré les premiers signes de reprise. Logiquement, c’est l’industrie qui souffre le plus avec des effectifs en baisse dans 45% des PMI. Les services, quant à eux, sont un peu moins touchés. Seulement 18% d'entre elles  ont réduit leurs effectifs.
Les raisons à ces déboires? Pour les patrons de PME, il s’agit du poids des charges sociales (31%), de l’incertitude économique (23%), du faible niveau de la demande (21%), du climat social (13%) et du coût des matières premières (8%).

Les seniors victimes de la crise

Les quelques PME qui embauchent font majoritairement appel à des CDI (63%). Cependant, elles boycottent les seniors. Seulement 1% des personnes recrutées ont plus de 50 ans (contre 45% dans la tranche 15-29 ans et 53% dans la tranche 30-49 ans). À titre de comparaison, ces dernières années, le taux de seniors embauché était compris en moyenne entre 5% et 10%.

Service

Rechercher un fichier

BtoC BtoB