Mon compte Devenir membre Newsletters

2010, année de reprise?

Publié le par

Que restera-t-il de 2009? Des restructurations, des plans de rigueur, des patrons séquestrés par des ouvriers en pleine crise de nerfs... C'est vrai. Mais de 2009, l'observateur éclairé pourra aussi retenir le triomphe du pragmatisme économique et du bon sens managérial, vertus dont ont fait preuve la plupart des dirigeants de PME. Parfois contraints à stopper les embauches ou à ajourner leurs investissements, ils ont souvent gelé les salaires et manoeuvré leur embarcation avec deux obsessions en tête: naviguer à vue et éviter les écueils. D'autant que beaucoup ne pouvaient guère compter sur le soutien des banques... Alors, ils ont avancé à pas prudents, en se répétant: «Ne pas trébucher, surtout ne pas trébucher...»

Finalement, au terme de cette année difficile, toutes les PME n'auront pas survécu à la tempête, loin s'en faut. Selon l'assureur crédit Euler Hermes Sfac, en France, le nombre de défaillances d'entreprises serait en hausse de 17% en 2009. 67 000 sociétés auront mis la dé sous la porte... Le sinistre record de la crise de 1993 sera donc battu. Mais les petites structures qui auront survécu s'en trouveront probablement renforcées. D'une part, parce que dans beaucoup de PME, la crise aura uni les équipes... D'autre part, parce qu'en ces temps difficiles, la plupart des dirigeants sont revenus aux fondamentaux: un oeil rivé sur le carnet de commandes, l'autre sur le fonds de roulement. Des réflexes salvateurs à garder ad vitam aeternam.

STEFANIE MOGE-MASSON Directrice de la rédaction

STEFANIE MOGE-MASSON Directrice de la rédaction

En cette veille de nouvel an, la rédaction de Chef d'Entreprise Magazine vous souhaite évidemment de voir certains témoins revenir au vert... Sans doute faudra-t-il patienter encore un peu. Pour 2010, Euler Hermes Sfac prévoit 69 000 nouvelles défaillances dans notre pays... Mais même lente et fragile, la reprise économique devrait pointer à l'horizon, prédisent les experts. Alors, vous qui avez su faire le dos rond pendant l'orage, nous vous souhaitons, du fond du coeur, de pouvoir regarder l'horizon... avec des projets plein la tête.