Mon compte Devenir membre Newsletters

2010 : les signes d'une reprise économique attendue

Publié le par

Interrogés sur leurs perspectives pour cette année, les dirigeants de PME affichent un optimisme réaliste : 30 % tablent sur une progression de leur activité, mais 20 % s'attendent à une baisse. C'est ce qu'indique l'enquête semestrielle d'Oséo, publiée le 12 janvier dernier. Les PME exportatrices sont les plus optimistes. 44 % d'entre elles envisagent une nette reprise. Côté emploi, les PME, notamment les innovantes, prévoient un niveau d'embauche modeste en 2010. En outre, les tensions de trésorerie rencontrées en 2009 devraient se poursuivre dans les premiers mois de 2010. Enfin, prudence oblige, seuls 41 % des dirigeants interrogés ont des projets d'investissements (56 % pour les entre prises innovantes) .

Des investissements réduits en 2009. Cette prudence fait suite à une année difficile durant laquelle l'activité des PME a globalement baissé de 6,4 %. L'enquête indique qu'après un premier semestre difficile - la chute d'activité a été brutale - la tendance s'est progressivement inversée. Selon la banque publique, les secteurs les plus touchés sont ceux de l'industrie, des transports et du commerce de gros, ainsi que les PME exportatrices. Les entreprises dites innovantes s'en sortent le mieux. Côté finances, 60 % des PME considèrent «normal» ou «aisé» l'état de leur trésorerie à fin 2009. Enfin, l'étude montre que tous les secteurs ont réduit leurs investissements l'an dernier. Pour Oséo, ces résultats confirment qu'en 2010, les PME devront affirmer leur positionnement comme entreprises innovatrices et exportatrices afin d'accélérer leur sortie de crise.

@ FOTOLIA/THOMAS LAUNOIS

Source : Enquête réalisée en novembre 2009 auprès de 30 000 entreprises de 1 à 500 salariés. L'analyse porte sur les 3 259 premières réponses jugées «complètes et fiables».