Mon compte Devenir membre Newsletters

3 dirigeants de PME 3 STYLES DE VACANCES

Publié le par

Du passionné de rallyes automobiles au marin qui prend le large e n famille , trois chefs d'entreprise no us dévoilent leur programme d'estivants.

PHILIPPE MEYER consacre ses vacances aux rallyes

A la tête d'une PME de 23 personnes spécialisée dans le terrassement, Philippe Meyer revêt, les vacances venues, son costume de coureur automobile professionnel. Ancien champion de moto et d'auto-cross, ce dirigeant de 50 ans, marié et père d'une fille, s'absente deux à trois fois par an du siège de Sagrave Industries, en Haute-Savoie, pour piloter son 4 x 4 lors de compétitions de rallye-raid. L'an dernier, par exemple, il a participé, avec ses deux coéquipiers, à la Baja du Portugal, sorte de 24 heures du Mans version tout-terrain, dont il est sorti 11e sur 70. Pour aller au bout de sa passion, l'homme s'est offert son propre véhicule et son camion d'assistance, aux couleurs de sa PME. Celle-ci consacre 0,2% de son chiffre d'affaires à ce sponsoring. Même s'il est totalement injoignable quand il court, Philippe Meyer est serein. «J'ai une formidable équipe de remplacement et un excellent bras droit.» C'est pourquoi la PME, qu'il a reprise en 1986, a pu passer d'un seul à 23 salariés en un peu plus de vingt ans, alors même que son président poursuivait sa carrière de pilote. «Sans les courses, je ne pourrais pas supporter toutes les contrariétés du métier de patron», analyse le dirigeant. D'autant plus que le sport entretient son esprit de compétition. Mais cette passion a un prix. «D'autres choix de carrière m'auraient permis de gagner davantage d'argent et, surtout, de passer plus de temps aux côtés de mon épouse et de ma fille», reconnaît Philippe Meyer, qui souhaite dorénavant passer certaines vacances en famille. «Cet été, c'est décidé, je pars au Mexique avec ma femme.»

Philippe Meyer a particié, l'an dernier, à la Baja du Portugal, une course tout-terrain dont il est sorti 11e sur 70

Philippe Meyer a particié, l'an dernier, à la Baja du Portugal, une course tout-terrain dont il est sorti 11e sur 70

SAGRAVE INDUSTRIES
repères

ACTIVITE: Terrassement et transport
VILLE: La-Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie)
FORME JURIDIQUE: SAS
DIRIGEANT: Philippe Meyer, 50 ans
ANNEE DE CREATION: 1986
EFFECTIF: 23 salariés
CA 2007: 2,5 MEuros

BRUNO WATINE préfère une semaine intense plutôt que quatre monotones

Des vacances brèves mais fréquentes: c'est le rythme que préfère Bruno Watine. Fondateur de cinq sociétés regroupées dans la holding Asap, ce chef d'entreprise nordiste ne s'éloigne jamais plus d'une dizaine de jours de ses 70 salariés. En revanche, il peut prendre jusqu'à huit semaines de congés par an. «C'est une façon, pour moi, de recharger les batteries, mais aussi de rattraper les premières années de ma vie d'entrepreneur, durant lesquelles prendre des vacances était un luxe réservé aux autres.» Même l'été, Bruno Watine fractionne ses congés en deux séjours d'une semaine. Grand amateur de montagne, il aime se ressourcer à Embrun, dans les Hautes-Alpes. Au programme: voile, trekking et VTT, mais surtout vie de famille. «Ma femme et mes trois enfants sont ma priorité. Je ne les vois pas assez pendant l'année», confie-t-il. Pour autant, le dirigeant ne coupe pas tout à fait les ponts avec le travail. Connecté en permanence à Internet via son téléphone mobile, il consulte régulièrement ses mails et répond toujours aux coups de fil du bureau. Lorsqu'il voyage à l'étranger, il en profite même pour se mettre en état de veille et collecter des informations sur les tendances de marché. Mais si le travail empiète souvent sur ses vacances, l'inverse est parfois vrai. Ainsi, lors de son dernier déplacement au Sénégal, où il a ouvert une filiale de saisie informatique, Bruno Watine s'est accordé une journée pour visiter la ville de Saint-Louis et déjeuner, au passage, dans un restaurant d'exception. Non sans profiter de la connexion à Internet pour travailler après le repas.

ASAP

ACTIVITE: Marketing, e-commerce et édition de progiciels
VILLE: Villeneuve-d'Ascq (Nord)
FORME JURIDIQUE: SARL
DIRIGEANT: Bruno Watine, 47 ans
ANNEE DE CREATION: 1997 pour la première société, 2008 pour la holding
EFFECTIF: 70 salariés
CA 2007: 6 MEuros

PATRICK SAVARIEAU prend le large en famille

En Vendéen qui se respecte, Patrick Savarieau passe le plus clair de ses vacances en mer. Pour le président des Etablissements G. Savarieau, une PME de 36 personnes spécialisée dans l'entretien et la réparation de poids lourds, la voile est synonyme de calme et de silence. «Tout le contraire de l'agitation et du bruit des camions!», souritil. Chaque été ou presque, en période creuse, ce dirigeant de 42 ans s'accorde une pause de deux semaines pour naviguer avec sa femme et ses deux enfants sur un bateau qui appartient à sa famille. De l'île de Ré à Ouessant, de Sein à Belle-Ile-en-Mer, il n'est jamais très loin de son fief de La Roche-sur-Yon. Cette proximité n'est d'ailleurs pas seulement géographique. En mer, Patrick Savarieau reste joignable grâce à son téléphone portable 3G. «Ce n'est pas que je sois inquiet, mais je tiens à ce que la société puisse répondre à tout moment aux clients. Et puis, il me semble que cela rassure mes salariés de savoir qu'ils ne sont pas seuls.» Une contrainte? «Pas le moins du monde, répond Patrick Savarieau. Cela me semble naturel.» Il faut dire que ses collaborateurs ne lui téléphonent qu'en cas de nécessité. «Au début, je suis souvent en contact avec eux; et puis, au bout de deux ou trois jours, les coups de fils s'espacent de plus en plus.»

ETABLISSEMENTS G. SAVARIEAU
Repères

ACTIVITE: Entretien et réparation de poids lourds
VILLE: La Roche-sur-Yon (Vendée)
FORME JURIDIQUE: SAS
DIRIGEANT: Patrick Savarieau, 42 ans
ANNEE DE CREATION: 1964
EFFECTIF: 36 salariés
CA 2007: 5,5 MEuros

Mot clés :

Julien Savoy