Mon compte Devenir membre Newsletters

5 astuces pour améliorer votre orthographe

Publié le par

Avec les e-mails, l'écrit reste plus que jamais d'actualité. Et les fautes d'orthographe avec. Pourtant, elles peuvent avoir un impact négatif sur l'image de l'entreprise, surtout venant de son dirigeant. Voici quelques conseils pour améliorer votre grammaire et votre orthographe sans faire - trop - d'efforts.

1. Attention au correcteur orthographique !

Dans les logiciels de traitement de texte, il existe un outil très utile: le correcteur orthographique. La solution miracle pour tous ceux qui doutent de leur orthographe. Sauf qu'il se révèle parfois être d'un bien piètre soutien, voire votre pire ennemi. Car il peut rajouter des fautes... «Le correcteur orthographique est très utile pour les fautes d'orthographe pure », estime Elisabeth Rochefort, responsable de la formation «Expression écrite: découvrez le plaisir de l'orthographe», chez CSP Formation, qui conseille à ses ouailles de l'utiliser, mais à bon escient. C'est-à-dire pour vérifier, par exemple, si «courir» prend un ou deux «r». En revanche, « il ne faut surtout pas se fier à cet outil pour les accords de participe passé, les conjugaisons et, en général, pour toutes les erreurs de grammaire », prévient la formatrice. Dans ces cas, suivez les règles simples édictées ci-dessous.

2 Utilisez des moyens mnémotechniques

L'une des erreurs les plus courantes dans la langue française est de confondre participe passé et infinitif. Comment y remédier? Sachez que, lorsque deux verbes se suivent, le deuxième est toujours à l'infinitif. Exemple: «Je pars acheter une imprimante.» «J'utilise également une autre astuce infaillible, révèle Elisabeth Rochefort. Dès que j'ai un doute sur une terminaison en «é» ou «er», je remplace le verbe en question par un verbe du troisième groupe de type «prendre» ou «vendre». Si la phrase est correcte avec ce verbe à l'infinitif c'est que je peux mettre «er». »

C'est un peu le même principe pour savoir si un verbe est au futur ou au conditionnel présent - utile pour savoir si, à la première personne du singulier, on met un «s» ou non. Remplacez le «je» par «nous» et vous saurez quel est le temps utilisé: vous mettrez un «s» pour le conditionnel présent et vous n'en mettrez pas pour le futur! Exemple: «Si j'avais plus de temps, je lancerais ce projet.» Remplaçons par «nous»: «Si nous avions plus de temps, nous lancerions ce projet.» C'est bien du conditionnel, il faut donc laisser le «s» à «lancerais». En revanche, au futur, il n'y a pas de «s»: «Quand j'aurai plus de temps, je lancerai ce projet.»

Autre faute courante: les accords des participes passés avec le verbe avoir, qui constituent souvent un véritable casse-tête. Il existe une astuce: «Il faut dessiner une barre mentale après le participe passé», conseillent de concert Elisabeth Rochefort, de CSP Formation, et Anne-Marie Gaignard, formatrice (lire son interview ci-dessous). Si la réponse à la question «Quoi, qui, à qui» se trouve après la barre, on n'accorde pas le participe. Si elle se trouve avant la barre, on accorde.

Exemple 1: «J'ai rédigé trois e-mails.» Je pose la question à mon verbe: «J'ai rédigé quoi? Trois e-mails.» Ma réponse se situe après la barre, je n'accorde pas.

Exemple 2: «La table que j'ai mis... » «J'ai mis quoi? La table», ma réponse se trouve avant la barre, j'accorde en genre et en nombre: «La table que j'ai mise.»

Attention toutefois, si le verbe être suit l'auxiliaire avoir, c'est toujours lui qu'il faut prendre en compte. Exemple: «Elle a été remerciée pour son implication.» On accorde avec le sujet «Elle».

Enfin, pour les pluriels difficiles, rappelez-vous les petites astuces apprises à l'école:

- «Viens mon chou, mon bijou, mon joujou, sur mes genoux et jette des cailloux à ce hibou plein de poux!»: ces mots en «ou» prennent un «x» au pluriel.

- «Abaco soutra vanviem» (ail, bail, corail, soupirail, travail, vantail, vitrail, émail): ces mots en «ail» ont un pluriel en «aux».

DEUX QUESTIONS À Anne-Marie Gaignard, directrice d'un centre de coaching orthographique, auteur d'une méthode intitulée Défi 9, décrite dans un livre9 Défis pour écrire sans faute, éditions de Boeck-Duculot, 2010, 80 p., 12,50 Euros

« Améliorer son orthographe permet de reprendre confiance en soi »
Formez-vous beaucoup de dirigeants?
J'ai eu l'occasion de former quelques chefs d'entreprise. Ce sont des personnes qui cachent leurs difficultés à l'écrit depuis qu'ils sont petits et les compensent à l'oral. Pour ne pas se faire démasquer dans leur entreprise, ils privilégient le téléphone et se reposent beaucoup sur leur secrétaire ou assistante. Seulement aujourd'hui, tout passe par l'écrit, et leurs difficultés sont de plus en plus compliquées à masquer.
Pourquoi est-il si important d'avoir une orthographe irréprochable?
Lorsqu'un client reçoit un e-mail avec une faute, c'est la crédibilité de toute la société qui est mise à mal, surtout si le message vient du chef d'entreprise. Mais au-delà de l'image de l'entreprise, c'est l'estime de soi du dirigeant qui est touchée. Ses difficultés en orthographe sont un véritable boulet qu'il traîne depuis le CP. Améliorer son orthographe, c'est aussi un outil pour qu'il reprenne confiance en lui et donc maximise ses performances.

Elisabeth Rochefort, responsable de formation, CSP Formation

Imprimez vos documents pour les relire: vous repérerez ainsi un tiers de fautes en plus.»

3. Apprenez certains mots par cœur

Comment se souvenir de l'orthographe de certains mots? Associez-les à une image. «Par exemple, pour se rappeler que dans «accueil» il y a deux «c», je me dis que, pour accueillir quelqu'un, on ouvre les deux bras. Ou qu'un «accusé» a deux menottes», explique Anne-Marie Gaignard. Mais certains mots de la langue française, comme «cela», «déjà», «malgré», etc., ne peuvent se prêter à cet exercice. «Ils nécessitent d'être appris par cœur», assène alors Elisabeth Rochefort (CSP Formation).

4. Notez les fautes que vous commettez régulièrement

Elisabeth Rochefort conseille de tenir à jour une liste de fautes d'orthographe ou de grammaire que vous commettez régulièrement, «une dizaine, pas plus», à afficher sur son bureau, près de son ordinateur. Elle sera très utile au moment de la relecture d'un e-mail ou d'un document important, pour se corriger rapidement et surtout pour perdre, petit à petit, ses mauvais réflexes.

5. N'oubliez pas de vous relire!

La clé pour vous améliorer en orthographe est surtout d'accorder du temps à la relecture. «Il faut se relire à l'envers, conseille Anne -Marie Gaignard (auteur de 9 défis pour écrire sans faute). On lit de droite à gauche et on s'arrête sur chaque «bombe» de la phrase, c'est-à-dire toutes les terminaisons en «i», «é» et «u», les verbes pronominaux, les auxiliaires, etc., et on applique les règles apprises, en prenant le temps.» Elisabeth Rochefort (CSP Formation) recommande aussi pour les e-mails et les documents très importants de les imprimer: « On repère un tiers de fautes en plus », constate-t-elle.

ZOOM

15 erreurs d'orthographe, de grammaire et de conjugaison se sont glissées dans ce texte, dénichez-les!
Monsieur,
Sauf ereur de notre part, notre facture n° 123 n'as toujour pas été réglé à se jour, alors qu'il est déja trois heure et demi passé. Nous pensons qu'il s'agi d'un oubli, et nous vous remercions de bien vouloir nous adressé dans les plus bref délais votre réglement. Nous vous prions d'agréé, Madame, Monsieur, nos salutations distingués.
1)"Erreur" prend deux "r". 2) "As" ne prend pas de "s" car le sujet est "notre facture". Il s'agit donc de la troisième personne du singulier, or le "s" est réservé à la deuxième personne du singulier. 3)Toujours prend un "s" à la fin. 4)"Réglé" s'accorde avec "facture" du fait de la présence de l'auxiliaire être, il faut donc écrire "réglée".5)"Se" s'emploie devant un verbe, ici il est placé devant un nom. Il faut donc mettre "ce". 6)Le "a" de "déjà" est accentué. 7)Il manque un "s" à heure. 8)"Demi" prend un "e" à la fin. 9)"Passé" s'accorde avec "trois heures et demie", il faut donc écrire "passées". 10)Il manque le "t" dans "s'agit". 11)"Adressé" doit être à l'infinitif, la terminaison correcte est donc "er". 12)"Bref" s'accorde en nombre, il prend donc un "s". 13)"Règlement" s'écrit avec un accent grave. 14)"Agréé" doit être à l'infinitif, la terminaison correcte est donc "er". 15)"Distingué" s'accorde en genre avec "salutation" qui est féminin, il manque donc un "e".