Mon compte Devenir membre Newsletters

8 Conseils pour gérer les risques routiers au sein de l'entreprise

Publié le par

En 2007, près de 84 000 accidents de trajet (domicile-travail ou dans le cadre du travail) ont été recensés, entraînant près de 400 morts. Voici des pistes pour mettre en place des mesures de prévention.

1 Evaluer les risques

C'est l'étape fondamentale car, sans connaissance des risques, pas de prévention possible. Qui est concerné par les déplacements routiers? Combien d'accidents ont déjà été enregistrés? Combien de kilomètres sont parcourus en moyenne? Quelle est l'expérience des conducteurs? Quelles sont les statistiques de la profession? Autant de questions qui vous permettront de faire un bilan complet des risques encourus. Cela fait partie de vos obligations depuis l'instauration du document unique, en 2001. Et le risque routier est bien un risque professionnel à part entière! Rappelez-vous: le code du travail spécifie que «le chef d'établissement doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs».

2 sensibiliser les salariés

Vous disposez d'une panoplie de solutions pour former et informer vos salariés. En premier lieu, communiquez! Que ce soit pendant des réunions, dans une publication interne ou au moyen d'affiches. N'ayez pas peur de revenir sur le sujet tous les trois mois environ. Ensuite, formez vos collaborateurs en recourant à des sessions de révision du code de la route encadrées par des professionnels, des stages de conduite ou encore des supports numériques de type CD-Rom interactif. Vous trouverez toutes les informations nécessaires auprès de la Sécurité routière.

3 solliciter de l'aide

Si les accidents deviennent trop nombreux, les caisses régionales d'Assurance maladie peuvent vous rappeler à l'ordre ou augmenter vos cotisations. Mais elles sont également là pour conseiller, voire financer, certaines actions de communication ou de formation. En outre, un coordinateur à la Sécurité routière est désormais présent dans toutes les préfectures: il vous aiguillera vers les associations du département impliquées dans la lutte contre l'insécurité routière.

4 choisir et entretenir ses véhicules

Grâce aux contrats de location longue durée, le parc automobile des entreprises françaises se porte de mieux en mieux. Il reste cependant quelques progrès à faire sur les véhicules utilitaires légers qui ne disposent pas toujours de séparation entre les parties chargement et conducteur. «Pour choisir les véhicules, il ne faut pas lésiner sur les équipements, comme l'ABS pour éviter le blocage des roues, l'ESP pour la correction de trajectoire, voire la climatisation dans les régions ensoleillées puisque la somnolence est responsable de nombreux accidents», conseille Jean-Claude Robert, président de l'association Promotion et suivi de la sécurité routière en entreprises (PSRE).

Pour prévenir les accidents, organisez des formations, en proposant à vos collaborateurs de s'entraîner sur un simulateur de conduite.

@ PSRE

Pour prévenir les accidents, organisez des formations, en proposant à vos collaborateurs de s'entraîner sur un simulateur de conduite.

5 Organiser les déplacements

Sur la route, il suffit parfois d'une situation de stress ou d'une journée trop remplie pour que les réflexes du conducteur soient diminués et qu'un drame se produise. L'amélioration de l'environnement de conduite constitue donc un axe de prévention majeur. D'où l'intérêt de faciliter au maximum le déplacement des salariés, en créant éventuellement une petite cellule logistique. «Même si cela remet en question l'organisation de l'entreprise, il est utile de réfléchir à la rationalisation des déplacements en incitant le covoiturage, les transports en commun ou en mettant en place des systèmes de téléconférence afin d'éviter de trop nombreux voyages», ajoute Jean-Claude Robert.

6 Vérifier la validité des permis de conduire

Aucun accident, même seulement matériel, ne doit être banalisé. N'hésitez pas à recevoir les auteurs pour vous entretenir avec eux. Des sanctions financières, comme le paiement de la franchise après un certain nombre d'accidents, peuvent être envisagées, à condition que la responsabilité du salarié soit prouvée. De toute façon, un chef d'entreprise a intérêt à juguler le nombre des accidents enregistrés sous peine de voir les primes d'assurance s'envoler... Autre point essentiel: la validité des permis de conduire. «90% des entreprises ne se donnent pas les moyens de vérifier que leurs employés détiennent toujours leurs permis», constate Jean-Claude Robert. Problème: le permis à points ressort de la vie privée, selon la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), qui a interdit la transmission de ces informations à des tiers. Deux solutions s'imposent donc: demander aux collaborateurs de venir présenter leur permis tous les ans, voire tous les six mois, ou consacrer un article sur ce point dans le règlement intérieur.

7 Ne pas négliger les trajets domicile-travail

Si, légalement, l'employeur n'est pas responsable des accidents survenant sur le trajet domicile-travail, de plus en plus d'enquêtes sont menées pour évaluer son implication effective, notamment si le salarié a consommé de l'alcool dans l'entreprise avant de conduire. Le dirigeant peut alors être mis en cause pénalement. «Nous observons déplus en plus de cas de jurisprudence de ce genre, alors que ce n'était pas le cas il y a trois ou quatre ans», souligne Jean-Claude Robert.

8 Adapter les infrastructures

Quoi de plus énervant que de tourner en rond dans une zone industrielle? Certaines PME ont décidé de se fédérer pour suggérer aux pouvoirs publics une meilleure signalisation, un aménagement sécuritaire ou une politique de transports en commun, en fonction de leurs constats quotidiens.

en bref
Quelques sites internet

- www.asso-psre.com
Le site de l'association Promotion et suivi de la sécurité routière en entreprise (PSRE) propose une méthodologie pour mettre en place un plan de sécurité routière au sein des sociétés.


www.securiteroutiere.equipement.gouv.fr
Ce site informe sur la politique de sécurité routière et délivre des conseils et des règles à suivre.


www.preventionroutiere.asso.fr
Vous y trouverez des informations utiles pour la prévention.


www.inrs.fr
Il s'agit du site de l'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail.


www.risqueroutierprofessionnel.fr
Ce site est dédié aux risques routiers professionnels. Il délivre des bonnes pratiques et des cas concrets.


www.risquesprofessionnels.ameli.fr
Le site de l'Assurance maladie informe sur la santé et la sécurité au travail.

Mot clés :

GAETANE DELJURIE