Mon compte Devenir membre Newsletters

Attaché à ses racines et à ses volcans

Publié le par

Après avoir sillonné dix ans le pays pour une multinationale, Jean- Pierre Arnaud, gérant de Japa, agence de conseil en communication stratégique, décide de monter sa petite entreprise. Originaire de Clermont-Ferrand, où il a toutes ses attaches familiales et amicales, il s'installe aux portes de la ville à la fin des années quatre-vingt. «J avais envie de participer, à mon niveau, au développement du territoire», explique le dirigeant, qui emploie aujourd'hui 24 salariés et vient d'en recruter six pour sa seconde société, La Machine, une agence de publicité créée au printemps dernier. Pour rien au monde il ne quitterait la préfecture du Puy-de-Dôme. «Un tissu économique dense, une vie culturelle intense et une qualité de vie exceptionnelle avec des paysages sublimes à quelques kilomètres du centre urbain: que demander de plus?»

@ DANYEL MASSACRIER, VILLE DE CLERMONT-FERRAND

> SON LIEU DE SORTIE EN FAMILLE: LE STADE DE RUGBY

Tout petit déjà, le chef d'entreprise se passionnait pour le club de rugby de la ville, l'ASM. Un engouement qu'il a transmis à ses enfants, avec lesquels il va régulièrement soutenir les joueurs. «Au coeur du stade Marcel-Michelin, on ressent la passion des habitants pour leur équipe. Imaginez 15 000 personnes, des patrons, des ouvriers, des riches, des pauvres, à l'unisson pour encourager leurs héros, c'est magique!»

> SON ESPACE DE BALADE: LE CENTRE HISTORIQUE

«Le meilleur endroit pour prendre le pouls de Clermont-Ferrand, c'est le centre historique, autour de la cathédrale, estime le dirigeant. Comme le quartier est une zone piétonnière, les Clermontois flânent.» Jean-Pierre Arnaud apprécie de se balader dans les ruelles typiques, le long des librairies, des boutiques d'antiquités et des petits restaurants charmants. «On y sent l'ancrage historique», résume-t-il.

@ DANYEL MASSACRIER, VILLE DE CLERMONT-FERRAND

@ DANYEL MASSACRIER, VILLE DE CLERMONT-FERRAND

> SON COIN DE DETENTE: LE PUY DE LA VACHE

«Quand j'ai besoin de me ressourcer, je me rends à une quinzaine de kilomètres de la ville, au puy de la Vache, un volcan de la chaîne des puys, raconte Jean-Pierre Arnaud. Après une ascension de 520 marches en bois, une vue à couper le souffle apparaît» Quand il assiste à un coucher de soleil là-bas, plus rien ne peut troubler le quinquagénaire: «Soucis privés et professionnels sont comme envolés.»

L'auberge du Pont

L'auberge du Pont

> SES RESTAURANTS PREFERES

En centre-ville, deux établissements ont les faveurs de Jean-Pierre Arnaud: L'Odevie et Emmanuel Hodencq. Le premier est une brasserie dépaysante, tant par sa décoration époustouflante, mariant inox et bois, que par sa carte, véritable voyage culinaire. «J'apprécie tout particulièrement l'humour et la décontraction des serveurs», indique le dirigeant, qui souligne également l'excellent rapport qualité/prix.

«Plus chic et raffiné mais tout aussi agréable», Emmanuel Hodencq est étoilé au guide Michelin. «Ce restaurant propose des plats à base de produits régionaux comme le bleu d'Auvergne ou le cantal mais leur donne une touche moderne qui enchante les papilles. C'est pourquoi je n'hésite pas à y inviter mes clients.»

A quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, la cuisine inventive de l'Auberge du Pont a également retenu l'attention de Jean-Pierre Arnaud. «Je raffole notamment du sorbet au foie gras, commente-t-il. Et ce décor anglais suranné, c'est une merveille!»

L'Odevie (menus de 22 et 32 euros)
1, rue Eugène Gilbert
63000 Clermont-Ferrand
Tél.: 04 73 93 90 00


Emmanuel Hodencq (menus de 34 à 92 euros)
6, place St-Pierre
63000 Clermont-Ferrand
Tél.: 09 62 05 45 93


L'Auberge du Pont (menus de 16 à 22 euros)
70, av. du docteur Besserve
63430 Pont-du-Château
Tél.: 04 73 83 00 36

Mot clés : ville

Gaelle JOUANE