Mon compte Devenir membre Newsletters

Auto-entreprise = concurrence déloyale?

Publié le par

Sylvia Pinel, ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, juge le régime de l'auto-entrepreneur générateur de concurrence déloyale dans certains secteurs. Qu'en pensent nos internautes? Verbatims.

Le statut de l'auto-entrepreneur conduit-il, dans certains secteurs, à générer de la concurrence déloyale?

Source: sondage effectué du 6 au 25 juin 2012 sur www.chefdentreprise.com.

111 répondants. A noter que seuls 20,37 % des répondants sont auto-entrepreneurs.

Où est le problème?

Par Philippe

Il y a trois solutions: 1 - le business se développe et l'auto-entrepreneur change de statut ;

2a - le business vivote et ça lui convient ;

2b - le business ne se développe pas et il arrête.

Il faut arrêter de parler de concurrence déloyale.

Auto-entrepreneur par obligation

Par Michelle

Ma petite retraite est bien insuffisante après 38 ans dans le commerce! Donc je continue à travailler... Ce statut me le permet sans la contrainte des charges. Ces mêmes charges qui ne m'ont pas permis de me constituer une retraite complémentaire... Je n'ai pas pu vendre mon fonds de commerce car les banques ont refusé de prêter à ceux qui se sont présenté ni récupéré mes investissements! J'ai rendu les clés au propriétaire qui ne trouve pas de repreneur.

Un statut perfectible

Par Claudie

Il faudrait l'assortir d'une formation payante et obligatoire de deux à trois jours avant immatriculation (sur la réglementation professionnelle, droit fiscal et code du commerce).

Par Denis

Il faudrait mieux définir les professions (sans oublier que de nombreux auto-entrepreneurs sont de véritables professionnels qui n'ont d'autres choix que de choisir ce statut à cause des charges sur salaires qui sont moindres).

Par René

Mieux encadrer les métiers de l'auto-entrepreneur de l'artisanat en concurrence avec les artisans sauf s'il travaille en sous-traitance pour l'artisan. D'autres métiers auto-entrepreneur ne sont en concurrence avec rien et ce serait donc néfaste pour l'emploi de modifier le dispositif. Il faut ne pas remettre en cause une formule qui permet à des personnes sans emploi de créer leur société et à des retraités de bonifier leurs revenus (ce qui est mon cas). Il ne faut pas oublier non plus que, dans ce cas, des cotisations et des impôts sont perçus par la communauté sans contrepartie à venir...

Un statut qui devrait faire tâche d'huile

Par Thierry

Etendre sa simplicité de calcul de charges + retenue à la source aux SARL faisant moins de 500 000 euros de chiffre d'affaires...

Par P

En fait ce qu'il faudrait c'est étendre les avantages des auto-entrepreneurs à toutes les entreprises!