Mon compte Devenir membre Newsletters

BIEN CHOISIR SON SYSTEME DE CLIMATISATION

Publié le par

A l'approche des chaleurs estivales, beaucoup d'entreprises envisagent de faire installer la climatisation. Confort consommation et respect de l'environnement sont les critères-clés à étudier.

 

SECTEUR
Le boom français de la clim'

La climatisation a le vent en poupe. Selon l'enquête annuelle réalisée par l'association Clim'lnfo, le marché a connu une croissance exceptionnelle (+ 80%) en 2004, soit un an après la canicule, puis accusé une baisse logique (- 36%) l'année suivante. Les modèles réversibles sont, de loin, les plus prisés: ils représentent 87% des ventes.

Le réchauffement de la planète n'est pas un mythe. Selon Météo France, avec un indicateur thermique supérieur de 1,7°C à la normale, l'été 2006 s'est situé au second rang des étés les plus chauds depuis 1950, derrière celui de 2003 ( + 3,7°C). La crainte de périodes caniculaires étant ancrée dans les esprits, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à envisager de s'équiper en climatisation. Leur objectif? Rafraîchir les bureaux, pour le confort des salariés, mais aussi les surfaces de vente, pour celui des clients, et les entrepôts, pour la conservation des marchandises. Les chiffres témoignent de ce décollage du marché: selon l'association professionnelle Clim'info, en France, les ventes de systèmes de climatisation ont crû de 15% en volume, en 2006.

Quel système choisir?

Si, vous aussi, vous souhaitez prendre vos dispositions à l'approche des grandes chaleurs, veillez à opérer le bon choix. Sachez que les experts déconseillent les climatiseurs portables, certes peu coûteux (à partir de 100 euros HT) mais également peu performants. Pour Philippe Nunes, dirigeant du portail Xpair qui conseille les entreprises et les particuliers en matière de chauffage et de climatisation, ces produits bon marché commercialisés dans la grande distribution sont de simples gadgets: «Ils sont bruyants et parfois défaillants au niveau de l'hygiène. Un appareil sans une filtration de qualité peut provoquer des allergies.» L'expert vous recommande de commencer par contacter un ingénieur- conseil qui effectuera un bilan thermique de vos locaux. Quelles sont les surfaces à climatiser? Pour quels usages? Cette étude vous aidera à choisir le système correspondant le mieux à vos besoins et, bien sûr, à votre budget. «Lors de ce bilan thermique, l'ingénieur va étudier tous les paramètres qui vont faire varier le devis final, de la hauteur sous plafond au volume du local en passant par sa configuration, explique Nathalie Hautbois, chef de marché chez le fabricant Airwell. Cela permet de calculer la puissance requise.» Selon la puissance du système et la complexité de l'installation, comptez entre 100 et 300 euros HT le m2 pour une climatisation de qualité.

SUR LE WEB
Vérifiez le niveau sonore de votre clim'

Envie d'un appareil silencieux? Sachez que les indications de niveau sonore figurant dans les catalogues produits des constructeurs ne font l'objet d'aucun contrôle. Un conseil: avant de choisir un produit visitez le site internet d'Eurovent Certification, filiale d'Eurovent-Cecomaf, fédération européenne de l'industrie du chauffage, de la ventilation et de la climatisation. Cet organisme indépendant compare les performances des différents équipements, utilisés dans un environnement identique, www.eurovent-certification.com

Système de régulation thermique.

Dans tous les cas, les professionnels préconisent les systèmes réversibles - qui climatisent vos locaux l'été et les chauffent l'hiver - car ils favorisent les économies d'énergie. Selon Philippe Nunes, «une pompe à chaleur diviserait par trois votre consommation d'électricité». Un tel système est capable de récupérer la chaleur des bureaux dans lesquels il doit produire du froid, pour la réinjecter dans les locaux à chauffer. Le nec plus ultra? Se doter d'un système dit «inverter», technologie de régulation qui permet de maintenir une température constante et d'éviter les pics de consommation (entre 250 et 300 euros/m2). Si vous souhaitez contribuer à préserver la planète, vous pouvez également choisir un système qui fonctionne avec des fluides verts, inoffensifs pour la couche d'ozone.

Pour équiper une seule pièce, il suffit d'un système «mono- split», composé d'un caisson à l'intérieur et d'un autre à l'extérieur (appelé condenseur), destiné à évacuer les calories. En revanche, vous aurez besoin d'un «multi-split» (une unité extérieure et plusieurs intérieures) afin d'équiper plusieurs pièces. Un autre système, appelé «DRV» (débit réfrigérant variable), peut commander jusqu'à une cinquantaine d'unités intérieures. Votre choix dépendra donc de la configuration de vos locaux. Pour Michel Rambaud, chargé de marketing produits chez Daikin, «un mono-split suffit à équiper un entrepôt ou un plateau en «openspace»». En revanche, pour des bureaux cloisonnés, mieux vaut mettre en oeuvre plusieurs unités, qui réguleront la température pièce par pièce.

A qui faire appel?

Autre recommandation des pros: faites appel à un installateur recommandé. C'est un point sur lequel insiste tout particulièrement Pascal Follempin, délégué général adjoint de l'association professionnelle Clim'info. Pour lui, «l'installation du système a une incidence directe sur ses performances». Un point de vue partagé par Emmanuel Raisse, responsable, pour le marché français, des ventes climatisation et pompes à chaleur de Saunier-Duval: «Lorsque l'installation est bien réalisée, il n'y a pas d'usure au niveau des connexions et l'étanchéité est garantie à long terme. A contrario, un défaut d'installation peut entraîner des fuites dès la troisième année.» D'ailleurs, la climatisation exige un entretien régulier. Vous devez souscrire un contrat d'entretien. La visite annuelle doit être assurée par un prestataire ayant obtenu un agrément préfectoral (obligatoire depuis 1993) l'autorisant à manipuler des fluides frigorifiques. Ce dernier procédera à une recherche de fuites et, le cas échéant, effectuera les réparations nécessaires. Il nettoiera, en outre, le système, le dépoussiérera et désinfectera les unités extérieures et intérieures.