Mon compte Devenir membre Newsletters

Charlotte Bohn, créatrice de Gribouille . Ses tee-shirts sont à colorier

Publié le par

Mère de famille et auto-entrepreneuse, Charlotte Bohn imagine des habits que les enfants peuvent colorier à leur guise. Et son idée a du succès: en quelques mois, son stock s'est écoulé.

Chaque mois, nous vous proposons ici le portrait d'un créateur d'entreprise, que nous retrouverons un an plus tard afin de faire le point sur l'évolution de son affaire.

Qu'est-ce qui est redouté par les mamans mais qui fait le bonheur des publicitaires chargés de vanter des lessives? Les gribouillages sur les vêtements. Mais les tee-shirts imaginés par Charlotte Bohn, la créatrice de Gribouille, vont changer la donne. Son concept? Des hauts 100 % coton bio, sur lesquels sont dessinés des dragons, des pirates, des fées, des princesses qui peuvent être coloriés par les bambins... Grâce à un procédé thermo-fixateur, les enfants colorient le dessin à leur guise et un simple coup de fer fixe définitivement les couleurs. Dans les cours de récréale tee-shirt Gribouille fait fureur. En trois mois, Charlotte Bohn en écoule 1500.

Comment lui est venue cette idée? «En observant mes f i l les de quatre et six ans, tout simplement», assure la jeune créatrice. Peintre en décor de formation, elle cherche à se reconvertir pour passer plus de temps avec ses enfants. En avril 2010, elle opte pour le statut d'auto-entrepreneur et réunit ses économies, 15 000 euros. Ses premiers dessins sous le bras, elle part à la recherche d'un fournisseur de tee-shirts. «Je voulais un sous-traitant qui corresponde à mes critères de qualité, de rémunération juste des employés, voire qui favorise l'emploi des femmes », explique Charlotte Bohn. Grâce à Internet, elle repère la perle rare au Maroc. Ensemble, ils finalisent l'aspect technique du tee-shirt et se mettent d'accord pour une première production de 1 500 unités.

Pas d'impasse sur les brevets. Puis elle se rapproche d'une amie graphiste pour soigner l'identité visuelle de Gribouille. Elle dépose à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle) le procédé technique propre à ses tee-shirts et son logo: ces deux opérations lui coûtent 280 euros HT chacune. L'auto-entrepreneuse pense aussi à protéger ses dessins, à raison de sept modèles par enveloppe Soleau (un procédé qui lui permet de dater ses oeuvres) à 15 euros. «Protéger ses créations, c'est finalement très simple et accessible. Je suis une toute jeune entrepreneuse et je ne veux pas que mes dessins se retrouvent chez d'autres marques! », clame-t-elle, prudente. A la rentrée 2010, Charlotte Bohn démarche les boutiques parisiennes pour enfants. Elle vend son stock à travers une quinzaine d'entre elles et via son site, Gribouille.com. Pour l'instant, sa marge est minuscule: à peine deux euros par pièce. Et avec la flambée du prix du coton, elle va encore se réduire... La créatrice espère atteindre l'équilibre grâce à la nouvelle commande de 5 000 pièces qu'elle vient de passer auprès de son fournisseur. Dernière nouveauté: une nouvelle gamme de produits (des pyjamas à colorier avec des feutres phosphorescents). Une autre série de tee-shirts, représentant des dessins d'artistes contemporains, comme Nikki de Saint-Phalle, est en cours d'élaboration. Son but: séduire les boutiques des musées de France.

- GRIBOUILLE - Repères

- ACTIVITE: Fabrication de prêt-à-porter
- VILLE: Paris (VIe arr.)
- FORME JURIDIQUE: Auto-entreprise
- DIRIGEANTE: Charlotte Bohn, 35 ans
- ANNEE DE CREATION: Avril 2010
- EFFECTIF: 1 personne
- CA 2010: NC