En ce moment En ce moment

Charlotte Bohn, créatrice de Gribouille . Ses tee-shirts sont à colorier

Publié par le

Mère de famille et auto-entrepreneuse, Charlotte Bohn imagine des habits que les enfants peuvent colorier à leur guise. Et son idée a du succès: en quelques mois, son stock s'est écoulé.

  • Imprimer

Chaque mois, nous vous proposons ici le portrait d'un créateur d'entreprise, que nous retrouverons un an plus tard afin de faire le point sur l'évolution de son affaire.

Qu'est-ce qui est redouté par les mamans mais qui fait le bonheur des publicitaires chargés de vanter des lessives? Les gribouillages sur les vêtements. Mais les tee-shirts imaginés par Charlotte Bohn, la créatrice de Gribouille, vont changer la donne. Son concept? Des hauts 100 % coton bio, sur lesquels sont dessinés des dragons, des pirates, des fées, des princesses qui peuvent être coloriés par les bambins... Grâce à un procédé thermo-fixateur, les enfants colorient le dessin à leur guise et un simple coup de fer fixe définitivement les couleurs. Dans les cours de récréale tee-shirt Gribouille fait fureur. En trois mois, Charlotte Bohn en écoule 1500.

Comment lui est venue cette idée? «En observant mes f i l les de quatre et six ans, tout simplement», assure la jeune créatrice. Peintre en décor de formation, elle cherche à se reconvertir pour passer plus de temps avec ses enfants. En avril 2010, elle opte pour le statut d'auto-entrepreneur et réunit ses économies, 15 000 euros. Ses premiers dessins sous le bras, elle part à la recherche d'un fournisseur de tee-shirts. «Je voulais un sous-traitant qui corresponde à mes critères de qualité, de rémunération juste des employés, voire qui favorise l'emploi des femmes », explique Charlotte Bohn. Grâce à Internet, elle repère la perle rare au Maroc. Ensemble, ils finalisent l'aspect technique du tee-shirt et se mettent d'accord pour une première production de 1 500 unités.

Pas d'impasse sur les brevets. Puis elle se rapproche d'une amie graphiste pour soigner l'identité visuelle de Gribouille. Elle dépose à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle) le procédé technique propre à ses tee-shirts et son logo: ces deux opérations lui coûtent 280 euros HT chacune. L'auto-entrepreneuse pense aussi à protéger ses dessins, à raison de sept modèles par enveloppe Soleau (un procédé qui lui permet de dater ses oeuvres) à 15 euros. «Protéger ses créations, c'est finalement très simple et accessible. Je suis une toute jeune entrepreneuse et je ne veux pas que mes dessins se retrouvent chez d'autres marques! », clame-t-elle, prudente. A la rentrée 2010, Charlotte Bohn démarche les boutiques parisiennes pour enfants. Elle vend son stock à travers une quinzaine d'entre elles et via son site, Gribouille.com. Pour l'instant, sa marge est minuscule: à peine deux euros par pièce. Et avec la flambée du prix du coton, elle va encore se réduire... La créatrice espère atteindre l'équilibre grâce à la nouvelle commande de 5 000 pièces qu'elle vient de passer auprès de son fournisseur. Dernière nouveauté: une nouvelle gamme de produits (des pyjamas à colorier avec des feutres phosphorescents). Une autre série de tee-shirts, représentant des dessins d'artistes contemporains, comme Nikki de Saint-Phalle, est en cours d'élaboration. Son but: séduire les boutiques des musées de France.

- GRIBOUILLE - Repères

- ACTIVITE: Fabrication de prêt-à-porter
- VILLE: Paris (VIe arr.)
- FORME JURIDIQUE: Auto-entreprise
- DIRIGEANTE: Charlotte Bohn, 35 ans
- ANNEE DE CREATION: Avril 2010
- EFFECTIF: 1 personne
- CA 2010: NC

Céline Tridon

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet