Comptabilité analytique, un outil de pilotage financier

Chef d'entreprise Magazine N°40 - 01/07/2009 - Anne-Françoise Rabaud

La comptabilité analytique vous permet d'analyser, activité par activité, la rentabilité de votre entreprise, et de prendre les décisions appropriées. Pourtant, peu de PME l'ont mise en place, faute de bien la maîtriser.

«Sans comptabilité analytique, l'entreprise se prive d'un outil de gestion redoutablement efficace», considère Didier Leclère, professeur en comptabilité et contrôle de gestion à l'Institut des techniques économiques et comptables (Intec). La comptabilité analytique présente, en effet, de nombreux atouts pour un patron. «Elle permet de détecter les zones de performance, par activité ou par produit», illustre Didier Leclère. Par exemple, dans le cas d'une société spécialisée dans le textile, la comptabilité générale renseigne sur le chiffre d'affaires et la marge globale, alors que la comptabilité analytique fournit des informations sur la marge réalisée par modèle. Grâce à ces données, la direction pourra décider, ou non, de stopper les produits non rentables ou de revoir les processus de production de ceux dont la marge s'érode.

Réservée aux «grandes»? La comptabilité analytique constitue un outil de pilotage précieux, a fortiori en période de crise, quand les délais de prise de décision se raccourcissent. Contrairement aux idées reçues, elle n'est pas l'apanage des grandes entreprises.«On peut tenir une comptabilité analytique très simplement, sur un tableur Excel, affirme Joëlle Lasry, présidente de la Commission des missions comptables du Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables. Elle est très utile dans les sociétés qui comptent plusieurs activités, quelle que soit leur taille. Le dirigeant peut ainsi suivre chaque branche séparément.» Et Didier Leclère (Intec) de renchérir: «Plus l'entreprise compte d'activités distinctes, plus elle verra d'intérêt à mettre en place une comptabilité analytique.» Celle-ci s'avère également précieuse lorsqu'une entreprise se lance dans une nouvelle activité dont elle ignore tout. Voire indispensable dans le cas du groupe Tele-animaux.com (ex-Aniwa). En 2001, ce site animalier se lance dans la presse magazine en rachetant le mensuel 30 millions d'amis. «Nous ne connaissions pas cet univers, explique Yann Reneteau, responsable administratif et financier du groupe. C'est pour cette raison que la direction a jugé utile de s'appuyer sur la comptabilité analytique. De cette façon, nous disposions d'indicateurs objectifs et irréfutables, qui nous ont permis de nous familiariser avec le fonctionnement du magazine.»

Toutefois, pour réussir la mise en place d'un tel outil, il faut respecter certaines règles. Pour commencer, la direction ne doit pas porter seule le projet. Au contraire, il est important qu'elle mobilise les collaborateurs et surtout l'encadrement. Car, pour alimenter la comptabilité analytique, chaque service devra remonter un certain nombre de données chiffrées: par exemple, le temps passé, dans le mois, sur telle gamme pour le service fabrication ou encore le temps consacré à chaque activité pour le service informatique. «Ils doivent avoir compris tout l'intérêt de la comptabilité analytique pour fournir en temps et en heure ces données», insiste Didier Leclère (Intec).

Collecter les informations et établir des tableaux de synthèse. Vous devez, ensuite, définir ce que vous voulez analyser. La réponse est, en partie, déterminée par la nature de votre métier: la comptabilité analytique permet, par exemple, à une société de distribution de suivre la rentabilité de chaque boutique, à une société de services de calculer sa marge par activité ou encore à une PMI de déterminer sa marge par ligne de production. Tele-animaux.com a, quant à elle, établi une comptabilité analytique pour chaque numéro paru et chaque service (rédaction, studio, marketing...). «Une bonne connaissance des différents métiers de son entreprise s'impose», estime Joëlle Lasry (Ordre des experts comptables). Pas question, en effet, de faire l'économie d'une immersion dans les méandres de la société. «Quand nous avons racheté le magazine, nous avons dû nous plonger dans les rouages de cette nouvelle branche, relate ainsi Yann Reneteau (Tele-animaux.com). C'était une contrainte mais, en fin de compte, nous y avons gagné.» Il faut en effet déterminer, pour chaque charge (électricité, loyer, salaires...), la «clé» qui permet de l'imputer de façon «juste» sur les différentes boutiques, activités ou encore lignes de production (en fonction des objectifs que vous vous êtes fixés). Ces «clés» peuvent être le nombre d'heures passées sur chaque gamme, la surface consacrée à chaque ligne de production, le nombre de pièces fabriquées, etc. Puis, vient le temps du reporting. Chaque service doit vous indiquer, à un rythme que vous aurez défini au préalable, comment se répartissent ces différentes clés sur la période considérée: 25% du temps sur le produit A, 45% sur le produit B, 30% sur le produit C...

Ces informations vous permettront d'établir des tableaux de synthèse, qui constitueront la base de votre travail d'analyse. «Ils doivent être présentés sous une forme claire et lisible», insiste la représentante de l'Ordre des experts comptables. Vous avez alors toutes les cartes en main pour assurer, au mieux, le développement de votre entreprise.

Pratique.
Comptabilité analytique: les 5 étapes du chantier

1-Mobilisez l'ensemble des collaborateurs autour du projet.
2-Définissez vos objectifs (analyser la marge par boutique, par activité, par service, par ligne de production...).
3-Définissez, pour chaque charge, la clé de répartition «juste» au regard de votre objectif.
4-Demandez à chaque service de vous indiquer, périodiquement, la répartition des différentes clés (temps de travail, nombre de pièces fournies...).
5-Une fois les données remontées et les tableaux établis, procédez à l'analyse.

La comptabilité analytique permet d'isoler les branches non rentables, et ainsi d'améliorer la performance de l'entreprise.

JOELLE LASRY, présidente de la Commission des missions comptables du Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables

Recrutez des Agents commerciaux et VRP Plus de 8000 commerciaux indépendants sont à la recherche de nouveaux produits et services à distribuer.

Sondage

Une aide de 1000 euros vous inciterait-elle à embaucher votre premier apprenti ?

Voter