Mon compte Devenir membre Newsletters

Conjoncture: les entreprises chinoises rencontrent, elles aussi, des difficultés d'accès au crédit

Publié le par

@ © PIXEL & CRÉATION / FOTOLIA

Malgré le ralentissement de l'activité en 201 1, le comportement de paiement des entreprises chinoises est resté globalement satisfaisant et les ventes à crédit sont en forte progression. Néanmoins, les problèmes de trésorerie, la concurrence et le difficile accès au financement des PME, principales causes des retards de paiement en 2011 continueront à peser sur la santé des entreprises en 2012, selon la 9e édition l'enquête de Coface publiée le 31 mai. Des mesures de relance budgétaires pourraient toutefois atténuer les risques économiques et soutenir l'activité. En 2012, la croissance chinoise pourrait encore ralentir et devrait atteindre 8 % sur l'année. Et, pour près d'un tiers des entreprises chinoises interrogées, le principal danger viendrait, en 2012, du manque d'accès au crédit. En effet, les crédits bancaires étant majoritairement captés par les entreprises publiques (60 % sont alloués aux entreprises d'Etat et aux collectivités locales), les PME doivent faire appel à des sources alternatives de financement, comme le «shadow banking». Ce marché du crédit informel a proliféré du fait des distorsions du marché du crédit générées par l'organisation actuelle du secteur financier chinois, mais il reste très fragile: les faillites enregistrées en octobre dernier à Wenzhou se sont rapidement propagées à tout le secteur, aggravant finalement les difficultés des entreprises.