Mon compte Devenir membre Newsletters

De la grande cuisine sur un plateau

Publié le par

Le concept? Livrer des repas préparés par des chefs de grands restaurants. En 2010, la société Chef en ville a élargi son offre afin de toucher davantage d'entreprises et devenir rentable.

Il y a un an, nous vous avons proposé le portrait d'un créateur d'entreprise. Nous le retrouvons ici afin de faire le point sur l'évolution de son affaire.

Un an plus tôt...

Livrer, en moins d'une heure, des repas préparés par de grands restaurants. Christian de Franclieu s'est lancé sur ce créneau en avril 2008, à Paris, en créant Chef en Ville. Son idée? Convaincre des restaurants haut de gamme d'associer leur nom à sa jeune entreprise. Pari gagné. Une vingtaine de chefs sont séduits.

Chef en Ville achète les repas 60 % du prix affiché à la carte et les revend au tarif pratiqué dans le restaurant, sans supplément, hormis les frais de livraison de 7,90 euros. La société se rémunère donc sur le prix des repas, en prélevant une commission de 40 %. Passées par téléphone ou sur le site, les commandes transitent par un centre d'appels situé à Toulouse, avant d'être transmises à Chef en Ville. La clientèle? Une majorité de particuliers aisés, mais aussi des entreprises. En tout, la société enregistre une trentaine de commandes par jour et emploie trois livreurs.

Chef en Ville aujourd'hui

En 2010, Chef en Ville comptabilise toujours une trentaine de commandes quotidiennes, mais la PME a élargi son offre. Avec les deux nouvelles formules imaginées par Christian de Franclieu, ce sont les entreprises qui sont plus particulièrement ciblées. En plus des repas préparés par les restaurateurs (30 partenaires à ce jour), Chef en Ville propose un service de traiteur pour les cocktails, les séminaires, ou tout autre rendez-vous professionnel, mais également une offre de plateaux-repas. « C'est le concept du tout sur un même plateau », explique Christian de Franclieu, c'est-à-dire un repas froid qui comprend l'entrée, le plat, le fromage et le dessert. Son prix? 21 euros. « Désormais, avec cette gamme élargie, nous pouvons éditer deux catalogues par an », se réjouit le dirigeant.

En interne, l'entreprise a embauché un directeur commercial au printemps 2010. Quant à l'équipe externalisée de livreurs, elle s'est agrandie et compte huit collaborateurs. La prise de commandes est toujours sous-traitée via quatre téléopératrices du centre d'appels de Toulouse. « L'externalisation nous permet d'alléger nos charges, car l'entreprise n'est pas encore rentable », précise Christian de Franclieu. Grâce à son offre plus diversifiée, Christian de Franclieu espère néanmoins augmenter de façon significative son chiffre d'affaires, qui s'élevait à 190 000 euros en 2009, pour atteindre 500 000 euros en 2010.

CHEF EN VILLE - Repères

ACTIVITE: Livraison de repas à domicile ou en entreprise
VILLE: Paris (IXe arr.)
FORME JURIDIQUE: SARL
DIRIGEANT: Christian de Franclieu, 26 ans
ANNEE DE CREATION: 2008
EFFECTIF: 3 salariés
CA 2009: 190 kEuros