Mon compte Devenir membre Newsletters

Des cartes qui simplifient la gestion

Publié le par

Depuis deux ans, les entreprises qui souhaitent disposer de cartes carburant ont le choix entre les enseignes de pétroliers qui misent sur le service et la grande distribution qui met davantage en avant le prix.

@ FOTOLIA/LD

Alors que la grande distribution s'approprie la majeure partie des ventes de carburants en France (un peu moins de 60 %), celle-ci ne s'est intéressée que récemment aux professionnels. Les pétroliers qui avaient, eux, perçu depuis très longtemps l'intérêt de cette clientèle (fidélisation à l'enseigne ou au point de vente, notamment) ont largement profité de cette situation quasi monopolistique.

Pendant longtemps, la plupart des responsables des compagnies pétrolières n'ont même pas imaginé que leur pré n'était peut-être pas aussi carré que cela. L'arrivée de la grande distribution, avec le lancement de la carte Auchan, il y a trois ans, a bouleversé la donne. L'argument principal du prix de vente ne semblait alors pas suffisant pour attirer les entreprises. Depuis, beaucoup de litres de carburant ont coulé dans les réservoirs et la flambée du prix du pétrole du début des années 2000 a modifié ce comportement

Désormais le poste carburant est étudié de plus près. Le prix, auparavant accessoire, est devenu une donnée centrale pour les entreprises. La porte était grande ouverte pour la grande distribution. Et après Auchan, Leclerc n'a pas tardé à s'y engouffrer. Contrairement aux prévisions, la grande distribution a rapidement trouvé sa clientèle. Trois ans après son lancement, la Carte Pro Auchan est détenue par plus de 15 000 conducteurs de 4 000 entreprises. Chez Leclerc, ce sont environ 20 000 cartes Energeo qui ont été mises en circulation auprès de plus de 2 000 entreprises.

Toutefois, le nombre de cartes ainsi que le volume de carburant achetés par les entreprises auprès de la grande distribution restent encore anecdotiques. Chez Auchan, la clientèle des flottes ne représente que 1,5 % du carburant vendu! Ce qui laisse une belle marge de progression.

Un outil essentiel

La plupart de ces cartes permettent aujourd'hui de régler les péages autoroutiers, les parkings, les lavages, l'entretien, les dépannages et les achats en boutique. Elles peuvent également être paramétrées pour que l'entreprise puisse autoriser ou non la prise d'un ou de plusieurs carburants, mais aussi contrôler le ravitaillement en dehors des horaires de travail. Elles deviennent de véritables aides à la gestion (lire l'encadré ci-contre). Face au renchérissement prévisible du prix des carburants, ces cartes aident à contrôler et maîtriser ce poste désormais crucial pour les entreprises.

UN CONTRÔLE ACCRU DES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT

Véritable outil de gestion, les cartes carburant sont de vraies alliées de l'entreprise. Si elles permettent de disposer de carburant dans des conditions économiques intéressantes, leur atout majeur est ailleurs. Les cartes offrent la possibilité de disposer d'éléments comptables de plus en plus fins mais aussi de contrôler les dépenses de fonctionnement. Pouvoir être alerté sur une anomalie de consommation, permettre - ou pas - à un collaborateur d'acheter différents types de carburant mais, surtout, obtenir régulièrement des éléments comptables déjà compilés, telle est la valeur ajoutée de ces cartes. Accessibles en ligne la plupart du temps, ces données permettent le suivi en temps réel de la consommation, par véhicule ou par carte. Autre avantage ? Une seule facture à payer à la fin du mois.

Mot clés :

Guillaume GENESTE