Mon compte Devenir membre Newsletters

Elle crée un centre d'études avec deux TPE et une université

Publié le par

La création du centre de recherches Certesens devrait booster le chiffre d'affaires et asseoir limage novatrice et l'expertise de la société RCP Design Global, dirigée par Régine Charvet-Pello. Elle est le fruit d'un partenariat avec d'autres entreprises et l'université locale. Un projet de 3 millions d'euros...

 

Le Centre d'études et de recherches Certesens a ouvert ses portes dans le quartier des Deux-Lions à Tours.

@ © LEONARD DE SERRES

Le Centre d'études et de recherches Certesens a ouvert ses portes dans le quartier des Deux-Lions à Tours.

 

Le centre d'études et de recherches Certesens est composé d'une «matériauthèque», d'une «odorothèque» et de 16 cabines dédiées aux testeurs professionnels.

@ © DAVIS DARRAULT

Le centre d'études et de recherches Certesens est composé d'une «matériauthèque», d'une «odorothèque» et de 16 cabines dédiées aux testeurs professionnels.

Pénétrer dans les 700 m2 de Certesens, c'est mettre tous ses sens en éveil! Dans ce centre d'études et de recherches (CER) sur les technologies du sensoriel, l'ouïe, la vue, le goût, le toucher et l'odorat sont tous amenés à être sollicités. Que ce soit dans la «matériauthèque» qui regroupe une collection de plusieurs centaines d'échantillons de matières de tout type (plastique, bois, acier, etc.), dans «l'odorothèque» qui, elle, rassemble des molécules de différents parfums ou encore dans les 16 cabines d'évaluation destinées aux testeurs professionnels. Ce petit bijou de technologie inauguré en mars dernier est le fruit d'un partenariat entre l'université François-Rabelais de Tours, pionnière dans l'enseignement du sensoriel, et trois entreprises tourangelles. Définir ce qu'est la note boisée d'un vin de Chinon, affiner un croquant, renforcer un goût, voilà l'activité de la première d'entre elles, CQFDégustation, TPE spécialiste des caractères organoleptiques des aliments. La deuxième, Spincontrol, est spécialisée dans la réalisation de tests sensoriels et qualitatifs pour les plus grands noms de la cosmétique internationale. Elle évalue l'efficacité et la tolérance des produits de beauté. Enfin, la troisième, RCP Design Global, agence de communication et de design, conseille les entreprises dans leurs stratégies créatives. C'est cette dernière, dirigée par Régine Charvet-Pello, qui est à l'origine du projet dans lequel elle embarque aussi l'un de ses clients, Alstom, devenu partenaire industriel et financier à travers une donation de 375 000 euros sur trois ans. Les trois sociétés apportent respectivement 19 000, 33 000 et 133 000 euros.

L'université débourse, quant à elle, 11 000 euros. Le projet est soutenu par les collectivités locales grâce à un billet de 700 000 euros, sans compter la mise à disposition gratuite du local flambant neuf. Enfin, l'Union européenne fait aussi partie de l'aventure via le Feder qui subventionne le projet à hauteur de 827 000 euros. Soit une facture totale de près de 3 millions d'euros.

Certesens est donc une plateforme publique-privée scientifique et technique dont l'objectif général est de comprendre les mécanismes de perception sensorielle et leur impact sur l'humain. Plus précisément, ce laboratoire doit permettre la création d'outils et de méthodes pour mesurer le ressenti et faciliter la définition de modèles de réaction de l'utilisateur. «Il s'agit, à l'instar du solfège en musique, d'élaborer un langage commun», décrypte Régine Charvet-Pello, gérante de RCP Design Global. Le centre est à la disposition des universitaires, des sociétés fondatrices mais aussi, contre paiement à la structure (reconnue centre d'études et de recherches), des entreprises extérieures désireuses d'apporter un supplément d'âme à leurs produits ou d'anticiper les sensations qui naissent de leur usage. Car l'objectif opérationnel pour un fabricant qui franchit le seuil de Certesens est bien celui-là: créer une signature sensorielle (par le goût, le toucher, la sonorité, les couleurs) qui va le différencier de la concurrence. Et c'est grâce aux outils mis en commun par tous les partenaires qu'il peut y arriver.

Des gains d'image et de chiffre d'affaires

Qu'est-ce qu'une telle initiative peut bien rapporter à RCP Design Global? «Le savoir et la notoriété », répond Régine Charvet-Pello. Seule, la petite affaire de 13 salariés n'a pas les moyens de mener des recherches approfondies et ne bénéficie pas des connaissances techniques des autres membres. Cette initiative lui apporte une crédibilité importante et une image de pionnière en matière de sensoriel. «C'est un tremplin en termes d'image mais aussi de business», estime la dirigeante, qui compte bien doubler son chiffre d'affaires dans les trois ans grâce aux retombées issues de Certesens. En effet, si le labo assure la recherche (la caractérisation des odeurs ou des matières par exemple), c'est RCP Design Global qui facturera la prestation concrète qui en découlera (la création d'un parfum ou d'une texture, par exemple). Pour mettre toutes les chances de son côté, elle organise d'ailleurs une campagne de presse au moment du lancement et surveille de près l'avenir de son «bébé». Deux fois par mois, les trois dirigeants, les chercheurs de l'université, les deux salariées du centre (une chargée de développement et une chargée d'évaluation sensorielle) se réunissent pour définir les axes de travail.

A peine lancée, la plateforme est déjà impliquée dans le projet Valo-Sens qui a pour but de mesurer la qualité du luxe à la française grâce aux technologies du sensoriel. Financé par le ministère de l'Industrie, ce programme est mené conjointement par quatre PME clientes de Certesens.

RCP Design Global

@ © LEONARD DE SERRES

RCP Design Global

RCP Design Global

- Activité
Agence de design et de communication


- Ville
Tours (Indre-et-Loire)


- Forme juridique
SARL


- Dirigeante
Régine Charvet-Pello, 54 ans


- Année de création
1986


- Effectif
13 salariés


- CA 2011
1,7 MEuros

ZOOM

Une démarche citoyenne...
Régine Charvet-Pello, dirigeante de RCP Design Global, voit grand pour le centre d'études et de recherches Certesens. Sa création représente pour elle une première pierre avant l'édification progressive au cours des 10 ou 15 ans à venir d'un véritable pôle du sensoriel qui va contribuer, espère-t-elle, au développement économique du territoire «sur du long terme et dans une optique de développement durable».


Pour une femme engagée
Impliquée dans la vie de la cité, Régine Charvet-Pello est adjointe au maire de sa ville chargée de l'éducation depuis 2001 et élue à la CCI de Touraine. Elle a été membre de la Jeune Chambre Economique de Tours et présidente d'Horizon Entreprise, un réseau régional de chefs d'entreprise en région Centre. En début d'année, elle s'est vu remettre les palmes académiques pour la qualité de son travail dans les écoles de la ville de Tours.

A SAVOIR

Le partenariat public-privé ou PPP
Les contrats de partenariat public-privé ou PPP sont des contrats administratifs qui permettent à l'Etat ou à une collectivité de s'associer à une ou plusieurs entreprises privées qui vont assurer le financement, la construction ou/et la gestion des ouvrages ou des équipements publics. Ce dispositif, lancé en 2004, a pour objectif d'améliorer les performances des secteurs public et privé en facilitant la gestion et l'exécution des projets dans les meilleurs délais et conditions. Rens.: swww.economie.gouv.fr/ppp

Mot clés : euro |

GAELLE JOUANNE