Mon compte Devenir membre Newsletters

Faut-il mégoter sur la pause?

Publié le par

CARINE GUICHETEAU Rédactrice en chef

@ ARNAUD OLSZAK

CARINE GUICHETEAU Rédactrice en chef

La productivité baisse dans votre entreprise? C'est peut-être parce que vos salariés font trop souvent des pauses... pipi? Une entreprise espagnole a dû dresser ce constat peu reluisant cet été. Et elle n'a pas tardé à trouver une solution: toute salariée (les hommes ne sont pas éligibles!) devant s'absenter pour aller là où le roi va seul doit se parer d'une pancarte. Rouge, elle se porte autour du cou et arbore un mot écrit en capitales «aseo» (toilettes en espagnol). Les résultats se font rapidement sentir: les salariées boivent moins, malgré la chaleur estivale, et vont donc moins souvent au petit coin. Un remède au manque de productivité qui n'est - bizarrement - pas au goût de l'inspection du travail locale.

De manière générale, les pauses, que ce soit pour boire un café, fumer une cigarette, consulter sa page Facebook ou passer un coup de fil personnel, sont des serpents de mer qui font couler beaucoup d'encre. Nombreuses sont les études qui tentent de décrypter les facteurs qui peuvent avoir une influence néfaste ou non sur la productivité des salariés. Sondages et enquêtes qui, selon les commanditaires, disent tout et leur contraire. A quelles études peuvent donc se vouer les dirigeants pour améliorer le rendement de leurs équipes? Comment identifier les vrais ennemis de la productivité pour, si ce n'est les éradiquer, du moins réduire leurs effets? Le flicage et la privation des libertés me semblent être des voies sans issue. Responsabiliser plutôt qu'infantiliser paraît plus sage et durable. Enfin, à l'heure où la frontière entre vie privée et vie professionnelle s'estompe un peu plus tous les jours, n'est-il pas déplacé de s'attarder sur des critères comme le temps passé en pause? De quoi alimenter les conversations... à la machine à café!

Mot clés : Facebook

CARINE GUICHETEAU