Mon compte Devenir membre Newsletters

Francis Dagnan, dirigeant du Studio Harcourt: Le Studio Harcourt de nouveau sous les feux de la rampe

Publié le par

Maison de prestige, le Studio Harcourt résiste aux aléas de la mode en affirmant son positionnement haut de gamme. Les sombres années passées, le dirigeant Francis Dagnan redonne tout leur éclat aux photos Harcourt

L'entreprise aujourd'hui

« Des jeux d'ombres et de lumière, aucun décor, un maquillage soigné, une expression neutre: nos sujets sont comme des divinités. Seule leur beauté doit ressortir du cliché. » Francis Dagnan est le dirigeant du Studio Harcourt. Cet esthète aime à rappeler la qualité légendaire de ce haut-lieu de la photographie, qui immortalise en noir et blanc les célébrités et la bourgeoisie française depuis des décennies. «Entre le maquillage et le réglage de la lumière puis le développement, un portrait Harcourt, c'est entre 20 et 25 heures de travail », souligne-t-il. Actuellement, le studio produit environ 1 500 portraits par an. Ses clients? Des stars, bien sûr. Mais pour le dirigeant, l'heure est à la reconquête de monsieur et madame Tout-le-monde.

Sa crise

Le Studio Harcourt est né en 1934 de la rencontre de Cosette Harcourt et des éditeurs Lacroix. Toute l'élite française s'y précipite! Durant ses heures de gloire, le studio développe plus de 18 000 portraits par an. Mais les années passent et la mode s'essouffle. La photo amateur se démocratise. En 2002, le studio est repris par la comtesse de Montcalm. Mécène avant tout, elle endette le studio. Avec une gestion défaillante, les impayés atteignent 30% du chiffre d'affaires. C'est à quelques jours de la mise en liquidation, que Francis Dagnan rachète le Studio Harcourt en février 2007. Passionné de photo, patron d'une PME spécialisée dans l'immobilier d'entreprise, il dispose des fonds nécessaires au rachat. Il confie la restructuration de la maison à Catherine Renard, dg, avec laquelle il a déjà collaboré.

Laetitia Casta...

Laetitia Casta...

 

... et Francis Dagnan, dirigeant du Studio Harcourt.

... et Francis Dagnan, dirigeant du Studio Harcourt.

Bon rebond

Pour les deux complices, nul besoin de retravailler l'image d'Harcourt, mais il faut redorer le standing de la marque. Ils embauchent cinq commerciaux qui planchent sur son renouveau: location événementielle, photos publicitaires pour des maisons de luxe, produits dérivés et bientôt, peut-être, une ligne de cosmétiques. « Se faire photographier chez nous est une expérience unique que l'on s'offre, comme on s'offrirait un sac Hermès », illustre Francis Dagnan. Depuis le rachat, le chiffre d'affaires a été multiplié par 2,5.

STUDIO HARCOURT - Repères

- ACTIVITÉ: Photographie
- VILLE: Paris (VIIIe arr.)
- FORME JURIDIQUE: SA
- DIRIGEANT: Francis Dagnan, 50 ans
- ANNÉE DE REPRISE: 2007
- EFFECTIF: 10 salariés
- CA: NC

Mot clés :

Céline Tridon