Mon compte Devenir membre Newsletters

Il affine son offre et cible les particuliers

Publié le par

Jérôme Simon s'inspire d'entreprises européennes pionnières dans le domaine de la certification verte pour promouvoir l'énergie renouvelable en France. Un marché changeant auquel il tente de s'adapter.

 

En juin 2007, nous vous avons présenté Watt Value, qui vend des certificats garantissant l'origine renouvelable de l'électricité. Un an après, elle nous présente ses nouveaux projets.

Un an plus tôt...

Watt Value n'a alors que neuf mois. Créée par Jérôme Simon, l'entreprise utilise un système de certification énergétique qui a fait ses preuves en Europe. Le concept est simple: vendre aux professionnels, non pas la valeur «physique» de l'électricité comme le font Poweo ou Direct Energie, mais uniquement sa valeur «verte», matérialisée par le certificat vert de 1 MWh, qui garantit l'origine 100% renouvelable de l'électricité produite. Watt Value y ajoute un engagement d'additionnalité, autrement dit un réinvestissement systématique d'au moins 50% de la valeur du certificat dans des projets de développement de nouvelles capacités de production d'énergies renouvelables. Pour une PME de 50 salariés, l'investissement représente quelques dizaines d'euros par an. La jeune pousse se rémunère à la commission sur la vente des certificats. Le dirigeant espère atteindre les 500000 Euros de chiffre d'affaires en 2008. Il a investi dans son projet 20 000 Euros d'économies personnelles et ne s'est pas encore versé son premier salaire.

Watt Value aujourd'hui

«Nous avons conservé nos premiers clients et conquis quelques autres petites boîtes», indique Jérôme Simon, qui reconnaît que son offre actuelle ne répond pas aux besoins des PME. «Notre argumentaire de vente repose uniquement sur la fibre environnementale des patrons. Economiquement, ils ne tirent pas assez leur épingle du jeu. Mettre en avant une image verte ne suffit pas.» Sans abandonner ce marché, le trentenaire a affiné son ciblage en démarchant les principales références de l'énergie en Europe, ainsi que les filiales françaises de grandes entreprises étrangères, plus sensibilisées aux enjeux écologiques. Bien lui en a pris, puisque son chiffre d'affaires a été multiplié par 19 entre 2006 et 2007, en grande partie grâce au contrat passé avec Ikea France. Un tiers de la consommation annuelle du géant du meuble en kit passe aujourd'hui en certification verte, pour atteindre 100% dans les deux ans. Watt Value s'adresse aussi aux particuliers. En avril, elle a lancé une offre grand public à 18 Euros le MWh (dont 11 Euros réinvestis). Une famille de 4 personnes consomme, environ, 4 MWh par an. «Je suis sûr que les Français sont déplus en plus nombreux à vouloir marquer leur préférence énergétique, déclare Jérôme Simon. C'est un marché en plein essor.» Pour mettre toutes les chances de son côté, il va recruter, d'ici à la fin de l'année, trois commerciaux chargés de cette cible si... particulière. Réponse dans quelques mois.

WATT VALUE - Repères

- ACTIVITE: Promotion de l'électricité verte
- VILLE: Paris
- FORME JURIDIQUE: SARL
- DIRIGEANT: Jérôme Simon, 37 ans
- DATE DE CREATION: Septembre 2006
- EFFECTIF: 1 personne
- CA 2007: 385 000 Euros
- CA PREVISIONNEL 2008: 500 000 Euros

Mot clés : euro

Gaelle JOUANNE