Mon compte Devenir membre Newsletters

Il chasse les investisseurs grâce au «speed dating»

Publié le par

Jean-Emmanuel Gilbert (à droite) en compagnie de François Loos, ministre délégué à l'industrie, lors du Forum du financement et de l'innovation.

Jean-Emmanuel Gilbert (à droite) en compagnie de François Loos, ministre délégué à l'industrie, lors du Forum du financement et de l'innovation.

Ambiance de grand oral, ce matin, dans les locaux du ministère de l'Economie. Un brin nerveux, Jean- Emmanuel Gilbert jette un dernier coup d'oeil à son business plan avant de rencontrer une demi-douzaine d'investisseurs. Nous sommes en septembre 2006. Le patron de Vigicell participe au Forum du financement et de l'innovation, une série de tête-à-tête en «speed dating» entre entrepreneurs et investisseurs. Pour Jean-Emmanuel Gilbert, l'enjeu est important: une centaine de financiers sont présents pour repérer de jeunes sociétés prometteuses. Or, Vigicell souhaite conquérir l'Europe et, pour cela, lever 2 millions d'euros. Quelques jours avant le jour J, le dirigeant a transmis aux organisateurs la liste des investisseurs qu'il souhaitait rencontrer. De leur côté, les financiers décident de répondre, ou non, à l'invitation du chef d'entreprise. «Nous avons quinze minutes, pour expliquer notre démarche.» Ce jour-là, Vigicell a rencontré une demi-douzaine d'investisseurs. Hélas, aucun entretien n'a, pour l'heure, porté ses fruits. Mais Jean-Emmanuel Gilbert est satisfait de sa journée. «Deux investisseurs nous ont remarqués.» Des négociations pour le prochain tour de table sont en cours.

VIGICELL >> Repères

- ACTIVITE: Services dans les biotechnologies
- VILLE: Villejuif (Val-de-Marne)
- FORME JURIDIQUE: SAS
- DIRIGEANT: Jean-Emmanuel Gilbert 38 ans
- ANNEE DE CREATION: 1999
- EFFECTIF: 10 salariés
- CA 2005: 360 000 Euros

Mot clés :

S. F.-B.