Mon compte Devenir membre Newsletters

Il fait jouer ses prospects sur iPad pour les convaincre

Publié le par

Pour présenter ses activités lors d'un entretien de vente, l'agence de communication digitale 50A opte pour un support pour le moins original: un jeu vidéo dont les cinq niveaux correspondent aux différents domaines d'expertise de la TPE. Effet de surprise garanti pour le prospect.

Aujourd'hui, Nicolas Bermond, fondateur et dirigeant de 50A, agence de communication digitale, a rendez-vous chez un client potentiel, le directeur marketing et communication d'une grande société. A la clé, un contrat de plusieurs dizaines de milliers d'euros. Assis en face de lui, un homme d'une quarantaine d'années s'attend à ce qu'il passe en revue, quelques visuels à l'appui, les savoir-faire de l'entreprise en guise d'introduction à l'entretien. Au lieu de cela, le jeune patron sort de sa sacoche un iPad, lance une application baptisée 50A Galaxy et commence à ... jouer! Devant les yeux ébahis du prospect, il «dégomme» des petites cibles colorées (des aliens) à l'aide de projectiles dirigés tactilement. Puis il invite son interlocuteur à continuer la lutte contre l'invasion extraterrestre. « Le joueur comprend de suite le concept car notre application s'inspire de Space Invaders, un jeu d'arcade des années quatre-vingt devenu culte », précise le chef d'entreprise. Une à deux minutes plus tard, le premier palier passé, apparaît à l'écran une présentation de l'une des activités de la TPE, la création de sites internet, d'intranets et d'applications iPhone et iPad. Une fois le deuxième niveau atteint, le prospect en sait plus sur les stratégies de référencement offertes par 50A. Et ainsi de suite, community management, réseaux sociaux et événementiel sont passés en revue. Si le prospect parvient à franchir la cinquième et dernière étape, il remporte la partie et une remise de 15 % sur le développement d'une future application iPhone ou iPad. Contre toute attente, aucun client n'a bénéficié du rabais. Non pas que les aliens soient conçus de manière à déjouer tous les assauts humains, mais généralement les joueurs perdent ou abandonnent au bout de trois ou quatre paliers. Le dirigeant continue alors verbalement la présentation. « Nos prestations représentent souvent un petit budget, nos interlocuteurs ne prennent donc pas la peine de s'armer de patience pour réduire à néant les ennemis de la planète », plaisante l'intéressé.

Le jeu sur iPad, 50A Galaxy, a été conçu en interne en deux mois. A chaque niveau réussi, le joueur découvre une nouvelle activité de l'agence de communication digitale 50A.

Le jeu sur iPad, 50A Galaxy, a été conçu en interne en deux mois. A chaque niveau réussi, le joueur découvre une nouvelle activité de l'agence de communication digitale 50A.

50A

> Activité
Agence de communication digitale et d'e-réputation
> Ville
Paris (Xe arr.)
> Forme juridique
SARL
> Dirigeant
Nicolas Bermond, 34 ans
> Année de création
2005
> Effectif
12 salariés
> CA 2010
400 kEuros

Nicolas Bermond, fondateur et dirigeant, 50A

Notre application sur iPad s'inspire de Space Invaders, un jeu d'arcade des années quatre-vingt devenu culte. »

a lire sur Chefdentreprise.com

Apple, BlackBerry, Android, Windows Mobile... Le monde du smartphone s'agrandit et le marché des applications se diversifie. Votre entreprise doit-elle développer la sienne? Quels sont les budgets et contraintes à prévoir? L'article Applications smartphones, faut-il se lancer? vous livre des éléments de réponse.

Une forme de vente additionnelle

Avec ce petit jeu, Nicolas Bermond décroche en six mois cinq contrats pour des «appli». Autrement dit, plus d'un prospect sur dix rencontrés depuis le lancement de 50A Galaxy est convaincu par le jeu, alors même qu'il était en contact avec l'agence pour un autre service. Chiffre d'affaires dégagé: 40 000 euros. Réalisé entièrement en interne, ce projet a occupé à temps plein un développeur durant deux mois. Aux yeux du dirigeant, l'investissement (15 000 euros) est déjà largement rentabilisé grâce aux commandes qu'il a permis de générer. Si 50A Galaxy est une véritable aide à la vente, le jeu n'est pas destiné à rester au fond de l'iPad d'un commercial: l'application est également disponible sur l'AppStore (la plateforme de téléchargement d'Apple) où elle a été téléchargée 1 500 fois. La démarche a aussi eu son petit effet sur la communauté qui gravite autour de 50A. Dès février 2011, les visiteurs du blog, les fans de la page Facebook t les abonnés au compte Twitter de l'entreprise ont été les premiers mis au courant de la sortie de 50A Galaxy. De quoi générer des articles, des «statuts» et des «tweets». Par ailleurs, l'équipe de Nicolas Bermond conçoit une vidéo de démonstration postée sur YouTube af n de faire connaître son initiative. Les retours sont bons, saluant l'originalité et la réactivité de l'agence.

ZOOM

Nouvel outil de prospection: le barcamp
50A organise, depuis 2009, deux à trois barcamps par an. Derrière ce nom encore très peu connu du grand public se cache une nouvelle forme de travail collaboratif. Il s'agit d'une rencontre à laquelle sont conviés gratuitement les acteurs d'un marché. Chaque participant assiste à une séance de "brainstorming" au sein d'un atelier thématique. A l'issue de la session, les groupes présentent aux autres les conclusions de leurs échanges. A la fin de l'année dernière, l'agence a ainsi réuni près de 200 prospects, clients et membres de son réseau pour discuter e-réputation. Une manière d'asseoir sa légitimité pour un coût raisonnable (5 000 euros).
Miser sur la communication digitale
Quoi de plus logique que d'adopter une communication 2.0 quand on est une agence de communication digitale? Certes, mais encore faut-il bien le faire... C'est pourquoi 50A ne manque aucune occasion pour faire parler d'elle sur le Web: barcamps, son appli 50A Galaxy, etc., sont donc logiquement promus sur le blog de l'entreprise, sur sa fanpage Facebook et via Twitter. Que ce soit en amont d'un événement par exemple (avec l'annonce des participants ou des sponsors), pendant (avec les photos des ateliers), ou après coup, (avec les commentaires et les premières analyses).