Mon compte Devenir membre Newsletters

Il fait sa pub dans le métro parisien

Publié le par

Paris, janvier 2005, 18 heures. A deux pas de l'Arc de Triomphe, des milliers de piétons s'engouffrent dans la bouche de métro. Ces passants sont des clients potentiels d'Esoph.com. C'est pourquoi la PME parisienne, qui vend des produits high-tech aux particuliers et aux entreprises, a décidé d'être, six mois durant, la vedette du métro. De janvier à juin 2005, Esoph.com a placardé son slogan, «esoph, bien s'équiper à petits prix», sur des affiches de deux mètres de long et ce, dans une vingtaine de stations.

L'objectif de cette campagne grand format? «Toucher un large public», répond Olivier Bounthième, le président d'Esoph.com. D'où le choix d'un média de masse. Efficace, mais coûteux: pour s'offrir un millier d'affiches pendant six mois, la société a dû débourser 50 000 euros. Un luxe que la PME n'aurait pas pu s'offrir sans l'ingéniosité de son dirigeant. Ce dernier a noué des partenariats avec des constructeurs de matériel informatique, qui, en échange d'une visibilité sur les affiches publicitaires, ont financé la moitié de la campagne.

Et Olivier Bounthième n'a pas eu à le regretter. Les premières affiches collées, les nouveaux clients se bousculent. D'abord dans les deux magasins parisiens de la PME, dont la fréquentation a progressé de 3 % durant la campagne. Ensuite, sur le site Internet www.esoph.com. Le nombre de visites mensuelles aurait quasiment doublé, passant de 250 000 à 450 000 visiteurs uniques par mois. De simples curieux? Pas seulement. Car, un an après avoir joué les stars dans le métro, la PME a vu son chiffre d'affaires progresser de 20 %. Olivier Bounthième ne rêve qu'à une seule chose: recommencer.

ESOPH.COM >> Repères

- ACTIVITE: Vente de matériel high-tech
- VILLE: Paris
- FORME JURIDIQUE: Société par actions simplifiée
- DIRIGEANT: Olivier Bounthième, 30 ans
- ANNEE DE CREATION: 2001
- EFFECTIF: 20 salariés
- CA 2006: 12 millions d'euros