Mon compte Devenir membre Newsletters

Il innove avec ses fruits givrés

Publié le par

Présents sur un marché de niche, les produits pour apéritif d'Un Air d'Ici trouvent toute leur place dans les supermarchés et bientôt dans les minibars des hôtels.

Fraîchement diplômé de Sciences Po, Franck Bonfils annonce à ses parents que son truc à lui, ce sont les cacahuètes. Bien qu'interloqués, ils le laissent tenter sa chance. «Tout petit déjà, j'étais fasciné par l'univers de la grande distribution. J'ai toujours rêvé de trouver l'un de mes produits dans les linéaires», se souvient le jeune dirigeant d'Un Air d'Ici, créée en décembre 2000. Ignorant tout de l'univers des supermarchés, il frappe à la porte du Marché U de Beaulieu-sur-Mer (Alpes-Maritimes) pour obtenir un décryptage du fonctionnement de la grande distribution. L'électrochoc est immense: Franck Bonfils découvre l'existence des acheteurs professionnels, du référencement par les centrales d'achat, etc. Qu'à cela ne tienne. Il démarche les magasins en direct et sa ténacité paie très rapidement. Ses cacahuètes se retrouvent dans une trentaine de supermarchés du Sud de l'Hexagone.

Un packaging différencié. Dès 2001, Franck Bonfils fait fabriquer ses sachets de noix de cajou et d'amandes en Espagne et embauche deux commerciaux multicartes pour s'attaquer au Nord de la France. Il mise sur un packaging différencié. «Alors que mes concurrents, des géants de l'agroalimentaire comme Benenuts, utilisent des sachets opaques, j'ai opté pour des sachets en partie transparents qui tiennent debout, ainsi que pour des boîtes traitées en noir et brillant pour rappeler les codes du luxe.» Pari gagné: les enseignes nationales lui ouvrent leurs portes.

A la suite d'un rendez-vous au Ice Kube, un bar parisien proposant une ambiance dépaysante à -10 °C, Franck Bonfils imagine Ice Fruits. Des fruits déshydratés qui, une fois passés au congélateur, se transforment en glaçons.

Cette innovation, maintes fois récompensée, notamment par un prix coup de coeur au Salon international de l'agroalimentaire (Sial) en 2006, donne de la crédibilité à l'entreprise. Ice Fruits représente 10% du chiffre d'affaires en 2007, en hausse de plus de 60% par rapport à 2006.

Franck Bonfils a installé, depuis mars dernier, une seconde ligne de production dans son usine de Gigondas, un investissement de 270 000 euros. Car en 2009, le dirigeant entend s'attaquer au marché des cafés-hôtels-restaurants. En déclinant des versions mini Ice Fruits pour les minibars d'hôtels. Il souhaite également «développer le sourcing», en installant par exemple un bureau d'achat à Madagascar. Equitables les cacahuètes d'Un Air d'Ici? «Il s'agit davantage d'un engagement social qu'équitable. L'idée est de travailler en équipe avec les paysans malgaches», insiste-t-il. Au vu de sa réussite et de ses projets, ses parents ont évidemment changé de regard sur son activité. D'ailleurs, ils travaillent tous les deux dans l'entreprise de leur fils!

UN AIR D'ICI Repères

- ACTIVITE: Fabrication et distribution de fruits secs et de graines pour apéritif
- VILLE: Gigondas (Vaucluse)
- FORME JURIDIQUE: SARL
- DIRIGEANT: Franck Bonfils, 33 ans
- ANNEE DE CREATION: 2000
- EFFECTIF: 15 personnes
- CA 2007: 2,9 MEuros
- RESULTAT 2007: 160 000 euros