Mon compte Devenir membre Newsletters

Il lève 700 000 euros grâce à l'investissement privé

Publié le par

Malgré un carnet de commandes plein, Stéphane Baudet n'arrivait pas à convaincre les banques de lui prêter de l'argent. Grâce au Fonds d'investissement de Bretagne, il va pouvoir continuer à faire grandir sa PMI.

Que faire quand les banques font la sourde oreille aux demandes de prêt? Stéphane Baudet, fondateur et dirigeant de Thermie Ouest, une PMI bretonne spécialisée dans la fabrication de pompes à chaleur, n'a pas tergiversé: il a fait appel à un fonds d'investissement de proximité, en l'occurrence le Fonds d'investissement de Bretagne, qui lui a apporté quelque 700 000 euros. Ce dernier est entré à hauteur de 30% dans le capital de sa société, en novembre 2008. «C'était soit ça, soit vendre mon entreprise, précise, un peu amer, Stéphane Baudet. Jusqu'à présent, nous nous sommes développés uniquement grâce à nos fonds propres. Tout l'argent que nous avons gagné a été réinvesti dans notre outil de production.» Mais il arrive un moment où cela ne suffit plus.

La pompe à chaleur de Stéphane Baudet chauffe une maison pour 15 euros par mois.

La pompe à chaleur de Stéphane Baudet chauffe une maison pour 15 euros par mois.

Le dirigeant n'a pas eu beaucoup de mal à convaincre ces investisseurs. Il faut dire qu'entre 2004 - année de la création de la PMI - et 2007, la petite entreprise a déposé deux brevets pour protéger son savoir-faire dans la fabrication de pompes à chaleur. Son modèle innovant peut chauffer la maison d'un particulier pour seulement 15 euros par mois. Autre argument de poids: cette pompe à chaleur se substitue, sans adaptations supplémentaires, aux anciennes chaudières à fioul ou à gaz, ce qui n'est pas possible avec les modèles traditionnels. La société équipe aussi des bâtiments plus volumineux, tels que des lycées ou des maisons de retraite, des structures dont elle se targue de pouvoir diviser par quatre la facture de chauffage. A tel point que les ventes de Thermie Ouest explosent. Le carnet de commandes est plein pour 2009: la PMI a d'ores et déjà vendu 10 000 pompes à chaleur alors qu'elle ne peut, pour l'instant, en fabriquer que 70 par semaine. «Nous avons besoin d'accélérer le pas pour être en mesure de répondre à la demande», indique son p-dg, qui compte tripler sa capacité de production et embaucher 50 personnes sur l'exercice en cours. Forte de cette manne, la société vise les 14 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année et 40 millions en 2010, sous réserve de poursuivre dans la même voie. A court terme, Stéphane Baudet compte également se développer à l'international, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas. Quant aux banques, il compte bien les solliciter de nouveau: si elles le suivent, le marché américain sera à sa portée, dès 2010.

THERMIE OUEST - repères

- ACTIVITE: Fabrication et commercialisation de pompes à chaleur
- VILLE: Quessoy (Côtes d'armor)
- FORME JURIDIQUE: Sarl
- DIRIGEANT: Stéphane Baudet, 40 ans
- ANNEE DE CREATION: 2004
- EFFECTIF: 56 salariés
- CHIFFRE D'AFFAIRES 2008: 3 MEuros