Mon compte Devenir membre Newsletters

Il multiplie les normes au nom de la compétitivité

Publié le par

Après ses certifications ISO 9001 et ISO 14001, Sealock, entreprise qui fabrique des colles industrielles, passe avec succès son audit sur la norme ISO 26000, relative à la responsabilité sociétale et environnementale. Une démarche portée par son dirigeant Jean-Marc Barki qui démontre que responsabilité peut rimer avec compétitivité.

Sealock, spécialisée dans la fabrication de colles industrielles, est la première PMI de son secteur à obtenir la norme ISO 26000.

Sealock, spécialisée dans la fabrication de colles industrielles, est la première PMI de son secteur à obtenir la norme ISO 26000.

Juin 2012. Sealock, entreprise de 19 salariés spécialisée dans la fabrication de colles industrielles, est évaluée très favorablement par rapport aux objectifs de la norme ISO 26000, relative à la responsabilité sociétale et environnementale (RSE) des organisations (lire l'encadré ci-dessous). Sealock devient ainsi la première PMI française de son secteur à obtenir cette norme. Et, en matière de certifications, la PME n'en est pas à son premier coup d'essai. Avant d'être évaluée sur l'ISO 26000, l'entreprise a déjà été certifiée ISO 9001 (relative au système de gestion qualité) en 2003, puis ISO 14001 (relative au système de management environnemental) en 2010. Pour Jean-Marc Barki, gérant de l'entreprise basée à Sallaumines dans le Nord-Pas-de-Calais, obtenir ces certifications représente à chaque fois « un véritable moteur pour avancer sur la voie de l'excellence ». Si le dirigeant mise autant sur ces certifications, c'est qu'il y voit aussi le moyen d'être plus compétitif. « Au départ, nous avons engagé ces audits pour répondre à l'exigence de certains de nos clients. Aujourd'hui, nous les utilisons avant tout comme un outil d'optimisation de la qualité de nos produits et du service que nous apportons à nos clients, affirme Jean-Marc Barki. Selon moi, il ne suffit pas de prétendre que nous sommes exemplaires, il faut le prouver. C'est ce que nous apportent ces expertises.»

Jean-Marc Barki, 47 ans, gérant de Sealock

Jean-Marc Barki, 47 ans, gérant de Sealock

Sealock - Carte d'identité

> Activité
Fabrication de colles industrielles
> Ville
Sallaumines (Pas-de-Calais)
> Forme juridique
SARL
> Dirigeant
Jean-Marc Barki, 47 ans
> Année de création
1996
> Effectif
19 salariés
> CA 2011
4,7 MEuros

Un vrai catalyseur en interne

Pour autant, décrocher ces précieux sésames ne se limite pas à financer un audit. Pour Sealock, le chemin parcouru a été long et le processus plutôt contraignant. Rédaction du dossier, compilation des données, formalisation par écrit du fonctionnement de l'entreprise, suivi du projet... L'ISO 9001 et l'ISO 14001 ont chacune nécessité au moins deux ans de préparation en amont. Moins astreignant, l'audit concernant l'ISO 26000 n'a duré, lui, que six mois. A chaque fois, l'entreprise a fait appel à Bureau Veritas, un organisme indépendant spécialisé dans l'évaluation de la conformité et la certification. «Pour chaque certification, il faut compter un investissement d'une dizaine de milliers d'euros», estime Jean-Marc Barki. Outre le financement des audits, plusieurs collaborateurs sont mobilisés. Pour l'ISO 14001 par exemple, il a fallu former les équipes à la norme auprès de la Chambre de commerce et d'industrie de la région. «Elle nous a permis de bénéficier, en plus de 10 jours d'une formation collective sur la norme et ses exigences, de 10 jours d'accompagnement individualisé par un consultant, raconte Fabienne Nuytens, responsable qualité chez Sealock. Nous avons, par ailleurs, suivi le référentiel FDX30-205, qui est un guide pour la mise en place en trois temps du système de management de l'environnement, la dernière étape étant la certification ISO 14001.»

Au final, «investir dans une politique de certifications représente un vrai catalyseur, un bon outil pour fédérer les équipes et les individus. Et ce, en particulier avec l'évaluation ISO 26000», reconnaît Jean-Marc Barki. Le dirigeant voit dans ce dernier cas «le moyen de tous nous mettre à contribution via une véritable introspection du fonctionnement de l'entreprise, mais aussi de son impact sur son environnement».

La PMI nordiste n'a pour autant pas attendu ces évaluations pour engager une démarche qualité et RSE globale. «C'est le résultat de plus de 15 ans de travail», assure le dirigeant. Née en 1996 d'un partenariat commercial entre les frères Barki et l'entreprise britannique Sealock, la TPE est aujourd'hui détenue à 66 % par les deux frères entrepreneurs. Jean-Marc Barki assure inscrire, depuis plusieurs années déjà, les impératifs de développement durable dans le cadre de sa stratégie d'entreprise. Pour cela, il mise sur un atout de choc: l'innovation. Chaque année, 20 % de ses ressources humaines sont ainsi dédiées à la recherche et développement. Dans cette logique, Sealock est l'une des premières PMI à produire une colle industrielle sans solvant. Un produit novateur pour lequel elle remporte le trophée régional de la performance environnementale en 2010. Depuis 2011, elle est par ailleurs signataire de la charte environnementale de la Fipec (Fédération des industries des peintures, encres, couleurs, colles et adhésifs). Très investie dans l'associatif (lire l'encadré ci-dessous), Sealock s'implique également dans son écosystème et dans les mutations de son secteur. Dans cette optique, elle signe la charte de la médiation de la sous-traitance dans le cadre des relations PME/Grands groupes. Une manière d'adresser un message aux autres entreprises: adhérez au changement!

A SAVOIR

La RSE a sa norme ISO
Publiée en 2010, la norme ISO 26000 est relative à la responsabilité sociétale et environnementale (RSE) des organisations. Elle pose les lignes directrices d'une démarche RSE à l'échelle mondiale à travers sept domaines d'action (gouvernance, droits de l'homme, relations et conditions de travail, environnement...). L'objectif: encourager les entreprises et toute organisation qui le souhaite à agir de manière plus durable, éthique et transparente. Contrairement à d'autres normes telles que l'ISO 9001 ou l'ISO 14001, l'ISO 26000 n'a pas de caractère contraignant. Elle ne se prête donc pas à la certification mais seulement à l'évaluation.
Rens.: www.afnor.org

ZOOM

Une PME qui s'investit dans sa région...
Depuis sa création, Sealock s'investit dans le tissu associatif local. Ainsi, l'entreprise soutient financièrement des associations sportives de cyclisme, de badminton ou encore de football en salle. Très impliqué dans la promotion de l'entrepreneuriat, Jean-Marc Barki s'engage également auprès de différents réseaux de dirigeants, tels que le Club Lens Liévin Entreprises et l'association 100 000 entrepreneurs. Il se rend ainsi régulièrement dans les établissements scolaires «pour partager avec les élèves et les enseignants les valeurs de l'entreprise».
... Et sur la scène internationale
Sealock est la seule entreprise du Nord-Pas-de-Calais à intégrer la délégation française du G20 Yes (Young entrepreneur summit), qui s'est tenu à Nice en 2011. Jean-Marc Barki en a profité pour «plancher sur les moyens de simplifier la vie des entreprises et les possibilités de les rendre plus compétitives». Parmi les propositions qui ont émergé: l'harmonisation et la simplification du cadre réglementaire et fiscal européen ou encore l'encouragement de l'innovation et de l'investissement.