Mon compte Devenir membre Newsletters

Il offre du temps libre à ses salariés

Publié le par

Xavier Beaudiment chouchoute ses coéquipiers. Au menu: des horaires et des salaires confortables, assaisonnés d'une bonne ambiance.

Une équipe stable, depuis un an et demi, une cuisine soignée et de qualité: Xavier Beaudiment prend soin de ses salariés et de ses clients.

@ DR

Une équipe stable, depuis un an et demi, une cuisine soignée et de qualité: Xavier Beaudiment prend soin de ses salariés et de ses clients.

A L'Atelier, une brasserie gastronomique clermontoise, on ne travaille pas le week-end... Ou presque pas le restaurant n'ouvre que les jeudi, vendredi et samedi soir (de 19 h à 22 h) et il est fermé toute la journée du dimanche De même que les lundi, mardi et mercredi soirs «Il est très rare d'avoir autant de soirées de libres dans notre métier», commente le gérant, Xavier Beaudiment, de cet établissement de 90 couverts Le manque à gagner lié à ces fermetures? Le dirigeant n'y pense pas vraiment Ce qui compte pour lui, c'est d'attirer des talents vers une profession qu'il sait sinistrée «Proposer des horaires agréables, c'est la seule solution pour fidéliser des employés qui ne veulent plus travailler 70 heures par semaine, estime-t-il Alors, au heu de nous apitoyer sur notre sort en affirmant que les jeunes sont des fainéants, à nous de proposer des solutions susceptibles de contenter tout le monde1» Lui- même semble les avoir trouvées Pour preuve après avoir vu défiler une quarantaine de serveurs en huit mois, le restaurateur peut aujourd'hui se targuer d'avoir une équipe stable depuis un an et demi Une constance très appréciable pour l'entreprise «Nous ne sommes plus constamment en train déformer le personnel», remarque le patron Alors, pour conserver ce privilège, Xavier Beaudiment va encore plus loin dans les avantages octroyés «Contre l'avis de mon expert-comptable, j'ai augmenté le salaire d'embauché d'environ 10% par rapport à ce qui est généralement proposé dans l'hôtellerie» Enfin, ce chef d'entreprise issu de la restauration étoilée a renoncé à certaines règles du milieu «Ne pas laisser passer le moindre faux pas, élever la voix, maintenir les salariés sous pression permanente... C'était usant Aujourd'hui, nous travaillons dans une ambiance beaucoup plus décontractée Du coup, tout le monde prend des initiatives1» Autant d'avantages qui permettent à cette brasserie gastronomique d'attirer les meilleurs profils «Les candidats qui se présentent sont plus sérieux Ils recherchent une expérience durable, qui leur permet de construire leur parcours professionnel» Et tout cela n'est pas incompatible avec une prestation de qualité, bien au contraire à L'Atelier, deux cuisiniers sont issus de maisons étoilées.

L'ATELIER - Repères

- ACTIVITE: Restauration
- VILLE :Clermont- Ferrand (Puy-de-Dôme)
- FORME JURIDIQUE: SARL
- DIRIGEANT: Xavier Beaudiment, 29 ans
- ANNEE DE CREATION: 2002
- EFFECTIF: 10 salaries
- CA 2005: 550 000 Euros

Mot clés : Salaire

Virginie Jacob