Mon compte Devenir membre Newsletters

Il organise ses séminaires annuels sous le signe du cheval

Publié le par

Pour leurs séminaires annuels, le dirigeant d'Etscaf, Gilles Rabergeau, et ses collaborateurs ont vécu une expérience originale: le coaching par le cheval, ou équicoaching. Le but: favoriser la communication et travailler l'autorité naturelle.

Têtu, le cheval? Ou plutôt docile? Tout dépend des ordres qu'il reçoit... Ce jour-là, un groupe de quatre personnes doit faire avancer un cheval sur un parcours bien établi. Au pas, au trot ou au galop, dans un sens puis dans un autre: le tout au simple son de la voix, sans monter le canasson, ni même utiliser de cravache. Le challenge vous paraît facile? Demandez plutôt aux collaborateurs d'Etscaf. Les 25 consultants de ce cabinet conseil, spécialisé dans la sécurité comportementale, et leur dirigeant, Gilles Rabergeau, se sont tous retrouvés, le temps d'une journée, pour une séance d'équicoaching, autrement dit, du coaching au moyen d'un cheval. « L'animal est comme un miroir. Il répond de manière transparente aux émotions qu'il perçoit. Avec lui, on ne peut pas tricher », explique le chef d'entreprise. Passionné d'équitation (il monte depuis plus de 20 ans), il opte pour l'équicoaching (prestation organisée par Kanyo Consulting) en 2009 et 2010, pour le stage d'ouverture du séminaire annuel de son entreprise. A la fin de chaque mois d'août, l'ensemble des collaborateurs d'Etscaf se réunissent durant trois jours en moyenne. Au programme: une activité originale, puis analyse de chiffres de l'année passée pour débriefer sur l'activité de l'entreprise. Ainsi, après l'initiation à l'opéra avec un maître de chant, la pratique de l'escalade et de l'art oratoire, Gilles Rabergeau a invité ses collaborateurs à découvrir le monde hippique. « Je l'ai fait deux années de suite, tellement ça a plu! », assure- t-il, fier de sa trouvaille.

Etscaf

> Activité
Conseil, audit et formation en sécurité
> Ville
Harravilliers (Val-d'Oise)
> Forme juridique
SAS
> Dirigeant
Gilles Rabergeau, 52 ans
> Année de reprise
2004
> Effectif
25 salariés
> CA 2010
3 MEuros

ET POUR VOUS?

Séminaires: sortez des sentiers battus!
Envie d'un séminaire original pour vos équipes? Les prestataires rivalisent d'imagination pour vous proposer le rendez-vous original qui bluffera vos collaborateurs. Quelques exemples: une soirée dîner-spectacle totalement dans le noir, un rallye urbain dans Paris à pied ou en 2 CV chez Tour Affaires ; un vol en montgolfière au-dessus de la Dordogne ou la construction d'un radeau sur une île méditerranéenne chez Sport Coach ; un rallye photo, une enquête de détective ou une initiation aux arts du cirque chez Eventus France... N'hésitez pas à comparer les prestataires!

Travailler en équipe

La première année, chaque consultant s'est trouvé seul avec le cheval. Tout se passe à pied (pour ménager les plus réticents à monter). Le but: amener l'animal à exécuter des ordres, à l'aide d'un stick. Souhaite-on que le cheval aille à gauche, à droite? Doit-il faire demi-tour? Et comment faire s'il ne réagit pas aux desiderata du collaborateur? « Avec cet exercice, nous apprenons d'abord à faire accepter à l'autre de collaborer, mais c'est aussi une nouvelle approche de la pression: comment faire quand les choses ne se passent pas comme prévu? », souligne Gilles Rabergeau. Ce dernier a lui aussi participé aux activités, mais bien qu'il soit amateur d'équitation, la tâche s'est révélée ardue. « Je sentais bien que le cheval n'était pas du tout avec moi, avoue-t-il. J'ai donc décidé de miser moins sur l'autorité et davantage sur la patience. » Pari réussi: le dirigeant améliore sa communication avec le cheval, qui exécute les figures demandées. L'année suivante, les collaborateurs d'Etscaf ont repris le même exercice en travaillant par groupe de quatre. « L'objectif était alors de savoir nous organiser pour créer quelque chose d'harmonieux », explique Gilles Rabergeau. Les consultants apprennent ainsi à faire confiance à leurs partenaires. Pour le chef d'entreprise, c'est aussi l'occasion de déceler le potentiel de chacun: une étape importante à l'heure où Etscaf cherche à faire évoluer son organisation. Le dirigeant souhaite en effet se constituer une garde rapprochée: son cabinet passerait ainsi d'un mode de direction centralisé à la définition de pôles avec des directeurs de projets. Certains consultants étant basés à Shanghai et au Québec, il fallait que les collaborateurs se connaissent mieux pour mener à bien cette restructuration. Le nouvel organigramme de l'entreprise est prévu pour cette année, c'est le nouveau cheval de bataille de Gilles Rabergeau.

FOCUS

Recherche remèdes de cheval pour communication interne
Etscaf est un cabinet spécialisé dans le conseil, l'audit et la formation dans le domaine de la sécurité comportementale. Les consultants forment leurs clients au management de la sécurité: par exemple, quelles sont les bonnes attitudes à adopter pour ne pas se blesser sur son lieu de travail. Avec des collaborateurs basés aux quatre coins de la France, mais aussi à Shanghai et au Québec, difficile parfois de soigner la communication interne. « Pourtant, c'est notre grand chantier depuis cet été, assure le dirigeant, Gilles Rabergeau. L'entreprise est très éclatée, chacun travaille de chez soi », ajoute-t-il. Les 25 consultants ne sont pratiquement jamais réunis, hormis lors des rendez-vous estivaux. « Même le repas de fin d'année ne regroupe que les consultants les plus proches géographiquement », déplore Gilles Rabergeau. C'est pourquoi il est important de trouver de nouveaux modes de communication. Actuellement, les consultants se joignent par téléphone et par e-mail. Le dirigeant souhaite désormais développer des solutions de visioconférence et dégager du temps pour la réalisation d'une newsletter interne.