Mon compte Devenir membre Newsletters

Il ouvre son capital à un fonds éthique

Publié le par

Pour accélérer le développement de son entreprise, José Jacques-Gustave a ouvert son tour de table à un investisseur pas comme les autres: un fonds d'investissement éthique.

Un parcours scolaire et professionnel atypique, aucune culture financière ou entrepreneuriale, une implantation dans une zone défavorisée, José Jacques- Gustave n'avait rien pour séduire un fonds de capital investissement. Pourtant, en avril dernier, le Martiniquais a levé 800 000 euros, contre 25% des parts de G2J, son entreprise spécialisée dans les solutions de vidéoconférence en s'adressant à acteur différent. Citizen Capital?- c'est son nom - est un fonds «éthique», c'est-à-dire qu'il réalise des investissements «intelligents» d'un point de vue sociétal: il soutient des entreprises qui s'engagent à respecter des valeurs liées au développement durable et à la diversité. Attention, il ne s'agit pas de philanthropie! L'opération doit s'avérer rentable. Comme tout investisseur, Citizen Capital attend 15% de rendement annuel afin d'assurer la rentabilité de son investissement. La somme levée par José Jacques- Gustave est destinée à poursuivre le développement de son entreprise qui, entre 2007 et 2009, a connu une croissance annuelle de 30%. En effet, le dirigeant ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Il ambitionne de se placer dans le trio de tête des spécialistes mondiaux en visioconférence. A cet effet, 40% des fonds seront investis dans l'outil de production, 20% dans l'embauche de nouveaux collaborateurs, 20% en R&D (mise en place d'outils propres de gestion et de reporting) et enfin, 20% dans le renforcement du fonds de roulement.

Un accompagnement personnalisé.

Avant cette levée de fonds, José Jacques-Gustave, «débordé», n'avait jamais pris le temps de monter un dossier en bonne et due forme, malgré un besoin croissant en argent frais. L'homme, conscient du potentiel de son marché, souhaitait, en effet, renforcer son outil de production. Quand un membre du réseau d'entrepreneurs auquel il appartient lui parle des critères de choix de Citizen Capital, le dirigeant comprend que c'est le moment de saisir sa chance. Le fonds l'aide à monter le dossier et six mois plus tard, G2J devient la première PME dans laquelle Citizen Capital investit ses fonds propres. «Notre savoir-faire, sa reconnaissance à l'international et nos projets à court et moyen termes ont séduit», se félicite le dirigeant. Selon lui, un fonds éthique revêt de nombreux atouts, à commencer par sa démarche d'accompagnement personnalisée. L'équipe de gestion participe, en effet, à la vie de G2J à travers des expertises sur le marché et des conseils sur la manière de transformer les faiblesses de l'entreprise en forces. Deux experts interviennent également, tous les deux mois, au sein du comité stratégique créé à l'initiative de Citizen Capital. «Vu les valeurs du fonds, je me sens en confiance:je leur dévoile par conséquent énormément d'informations stratégiques», déclare José Jacques- Gustave, qui s'estime désormais «moins isolé» quand il doit prendre des décisions.

Le fonds éthique soutient des entreprises Rengageant à respecter les valeurs-clés du développement durable.

Le fonds éthique soutient des entreprises Rengageant à respecter les valeurs-clés du développement durable.

G2J Repères

- ACTIVITE: Fournisseur de solutions globales de vidéoconférence
- VILLE: Fort-de-France (Martinique)
- FORME JURIDIQUE: SAS
- DIRIGEANT: José Jacques-Gustave, 45 ans
- ANNEE DE CREATION: 1994
- EFFECTIF: 25 salariés
- CA JUIN 2008-JUIN 2009: 3 MEuros