Mon compte Devenir membre Newsletters

Ils donnent leur chance aux handicapés

Publié le par

Ces deux codirigeants d'une métallerie auboise ont recruté des personnes handicapées et en difficulté, pariant sur l'insertion. Leur démarche solidaire, a été distinguée par le ministre des PME.

Nous sommes le 22 mars 2007. Sous les ors de la République, Didier et Alain Duchêne vont recevoir, des mains de Renaud Dutreil, alors ministre des PME, la «Colombe d'Or des entreprises citoyennes», une distinction qui récompense des initiatives de PME en matière de responsabilité sociétale et d'insertion sociale. Il faut dire que les cofondateurs de Novalu CMD2, une métallerie auboise, ont toujours ouvert leurs portes aux jeunes en difficulté et aux personnes handicapées. «L'entreprise n'est pas qu'un lieu de compétition. Elle doit également promouvoir les solidarités et être représentative de toutes les catégories dépopulation», explique Didier Duchêne. Dont acte: sur 25 salariés, Novalu CMD2 emploie deux femmes souffrant d'un handicap mental et trois jeunes apprentis auxquels le cursus scolaire traditionnel ne convenait plus.

Renaud Dutreil (à droite), alors ministre des PME, félicite Didier (au milieu) et Alain Duchêne (à gauche), les cofondateurs de Novalu CMD2.

Renaud Dutreil (à droite), alors ministre des PME, félicite Didier (au milieu) et Alain Duchêne (à gauche), les cofondateurs de Novalu CMD2.

Un pari pourtant difficile. Pour réussir à intégrer de tels collaborateurs, la PMI a dû s'efforcer de leur simplifier le travail. Ainsi, chez Novalu CMD2, chaque salarié se voit confier des missions qu'il a lui-même choisies, de façon à exploiter au mieux ses points forts. «Ils sont ensuite évalués annuellement et, progressivement formés à de nouvelles tâches afin d'évoluer au sein de l'entreprise», explique Didier Duchêne. Qui s'efforce d'adapter son organisation à ses coéquipiers pas comme les autres. Par exemple, les salariées handicapées mentales se voient attribuer des tâches simplifiées. «Elles assurent le comptage des pièces par paquets de 10, au lieu de 100.» Cette politique d'intégration a un coût: 5 % du chiffre d'affaires de la métallerie sont réinvestis dans le suivi et la formation des salariés. En échange de cette insertion des personnes handicapées, Novalu CMD2 reçoit un soutien financier de l'Association nationale en charge de l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), qui lui reverse 40 % des cotisations patronales portant sur ses deux recrues handicapées mentales.

CMD2 - Repères

- ACTIVITE: Métallerie-serrurerie (fabrication de portes blindées...)
- VILLE: Estissac (Aube)
- FORME JURIDIQUE: SARL
- DIRIGEANTS: Didier et Alain Duchêne 40 ans et 47 ans
- ANNEE DE CREATION: 1990
- EFECTIF: 25 salariés
CA 2006: 2,5 MEuros
- RESULTATNET 2006: 110 KEuros

Mot clés :

Guillaume Chazouillières