Mon compte Devenir membre Newsletters

Ils marquent des buts avec leur concept de foot à cinq

Publié le par

Des terrains indoor ou outdoor faciles d'accès, bien équipés et abordables, voilà ce que propose la PME Urbanfootball, dirigée par Nicolas Warter et Victor Augais. Le concept, importé de pays fans de foot, ne connaît pas la crise grâce à un maillage territorial rapide et la diversification des revenus.

Tous les vendredis soir, une bande de collègues quitte à pied une grande banque de la Défense, direction le complexe de foot à cinq, situé non loin de là. Sur place, ils troquent leur attaché-case pour un ballon. Et se livrent à un match contre des adversaires qui viennent eux aussi de finir leur semaine de travail. Ils font partie des 15 000 amateurs (la moitié d'abonnés) fréquentant l'un des centres détenus par Nicolas Warter et Victor Augais, respectivement directeur général et président d'Urbanfootball. Après une carrière de conseil en stratégie, ces anciens d'HEC se lancent dans l'aventure de l'entrepreneuriat en 2005 avec l'ouverture d'un premier espace à Puteaux. Puis suivent Meudon (2007), Orsay et Nantes (2008), Lille (2009) et Asnières (2010). Chaque lancement nécessite un investissement de l'ordre de 1 à 2 millions d'euros (achat ou location des lieux, travaux d'aménagement, etc.), financés en fonds propres et par prêts bancaires. L'entreprise lève 5 millions d'euros entre 2005 et 2011. Au premier semestre de cette année, cinq nou veaux complexes (Aubervilliers, Evry, Saint-Quentin-en-Yvelines, Nice et Bruxelles) vont sortir de terre. Un quasi-doublement de l'offre! C'est dire si la PME ne connaît pas la crise. « La morosité ambiante donne envie de se retrouver autour d'une activité ludique », note Victor Augais. Pour créer leur business model, les trentenaires se sont inspirés de formules britannique et germanique, misant sur le potentiel en France de la version loisir du football classique.

Un concept malin

Urbanfootball dispose en effet d'atouts indéniables qui expliquent sa croissance constante depuis sa création, de l'ordre de 30 % par an: une implantation pertinente, grâce à des espaces localisés à proximité des bureaux et des universités ; des horaires adaptés, avec une ouverture 7 j / 7, de 9 h à minuit ; une offre simple à travers la location d'un terrain indoor ou outdoor pour une heure ou via un abonnement à la semaine ; des tarifs attractifs (50 à 100 euros par équipe pour 60 minutes de jeu) ; des services (20 % du chiffre d'affaires), à savoir un magasin Nike (équipementier partenaire), un bar, un restaurant.

Enfin, la PME mise sur des animations variées . Outre son système de location libre et de tournois pour les adultes (70 % du CA), elle propose des cours de football, des stages durant les vacances scolaires et des anniversaires à thème pour les enfants (20 % du CA), ainsi que des opérations d'incentive pour les entreprises (10 % du CA). Et grâce à un bouche à oreille qualitatif, elle se paie le luxe de ne rien dépenser en marketing et communication.

Nicolas Warter (à dr.) et Victor Augais sont à la tête de 11 complexes de foot à cinq.

Nicolas Warter (à dr.) et Victor Augais sont à la tête de 11 complexes de foot à cinq.

Urbanfootball

- Activité
Concept de football à cinq
- Ville : Puteaux (Hauts-de-Seine)
- Forme juridique : SAS
Dirigeants
Nicolas Warter, 36ans, et Victor Augais, 35ans
Année de création 2005
- Effectif : 70salariés
- CA 2010 : 5MEuros
CA 2011 : 6,5MEuros
CA 2012 (prévisionnel) : 8MEuros
RN 2011 : NC

Mot clés : euro |

GAELLE JOUANNE