Mon compte Devenir membre Newsletters

Ils orchestrent un challenge équestre pour se démarquer

Publié le par

La Sellerie Butet jouit d'une renommée mondiale dans le monde de l'équitation. Pour apporter un souffle nouveau à leur entreprise, les dirigeants, Arnaud Lièvre et Olivier Perdrix, mettent sur pied un concours hippique, le Butet Amateurs Tour. L'objectif: augmenter la visibilité de la maison Butet et séduire de nouveaux cavaliers.

Une, deux, trois foulées et saut. Le sabot du cheval évite la barre, restée immobile du haut de son mètre quinze. Fin du parcours, le cavalier réussit son épreuve d'une main de maître et remporte le Butet Amateurs Tour 2012. Il faudra attendre le printemps 2013 pour la prochaine édition de ce concours hippique de sauts d'obstacles, organisé depuis le mois de mai par la Sellerie Butet, PME française de renom dans le monde équestre. Entièrement réservé aux amateurs (c'est-à-dire tous les cavaliers qui ne détiennent pas de licence professionnelle), ce concours est né de la volonté d'Arnaud Lièvre et d'Olivier Perdrix, de « mettre en lumière la sellerie Butet », selon les dires des deux dirigeants qui ont pris les rênes de l'entreprise en 2010. « Nous ne sommes pas adeptes des opérations de publicité classiques, affirme Arnaud Lièvre. En imaginant un tel événement, nous communiquons de manière originale et augmentons la visibilité de notre marque. Cela nous permet également de la rendre plus accessible pour les cavaliers plus jeunes. »

Sellerie Butet

- Activité
Fabrication de selles
- Ville
Saumur (Maine-et-Loire)
- Forme juridique
SAS
- Dirigeants
Arnaud Lièvre, 39 ans, et Olivier Perdrix, 41 ans
- Année de reprise
2010
- Effectif
37 salariés
- CA 2012
4,9 MEuros

Le lancement d'un concours à destination des amateurs est une première mondiale pour un fabricant de selles.

Le lancement d'un concours à destination des amateurs est une première mondiale pour un fabricant de selles.

En tout, cinq concours régionaux sont organisés: un par zone commerciale où est présente la PME, à savoir les secteurs Grand Ouest, Nord, Est, Sud/ Sud-Est et Centre/Sud-Ouest Chaque concours régional s'organise autour de quatre épreuves de saut et réserve une dotation de 700 euros, répartie entre les huit premiers classés. Celui qui affichera la meilleure moyenne de scores est nommé Grand Gagnant de sa région et remporte soit une selle Butet (dotation des pôles Sud), soit un week-end VIP tous frais payés pour assister aux coulisses d'un concours professionnel (dotation pour les zones Est, Ouest et Nord). Sur l'ensemble du territoire, la dotation globale s'élève à plus de 23 000 euros. Pour financer le Butet Amateurs Tour, l'entreprise utilise une partie du budget consacré au sponsoring d'un autre concours hippique, où sont présents plusieurs de ses concurrents. Organiser son propre challenge amateur est une première mondiale pour un fabricant de selles. Les dirigeants misent ainsi sur l'originalité de cette démarche pour attirer de nouveaux clients, même si la réputation de la maison n'est plus à faire. « Quand nous avons repris l'entreprise, elle jouissait déjà d'une très bonne renommée, connue et reconnue pour ses produits haut de gamme, souligne Arnaud Lièvre. Toutefois, la marque avait besoin d'être redynamisée. » Néophytes en matière d'équitation, précédemment associés dans une entreprise spécialisée dans le papier de verre, Arnaud Lièvre et Olivier Perdrix séduisent néanmoins l'ancien dirigeant, Frédéric Butet. Leur principal atout? Apporter un regard nouveau sur le marché hippique. En reprenant la société lors du départ à la retraite du dirigeant, ils osent des initiatives pourtant monnaie courante dans d'autres secteurs. Par exemple, dès leur arrivée, ils créent le site internet de la Sellerie Butet et offrent aux internautes une visite virtuelle de l'entreprise via des vidéos postées sur le site YouTube. Dans un deuxième temps, ils mettent sur pied le Butet Amateurs Tour. Le duo fait alors appel à une stagiaire spécialisée en tourisme et loisirs pendant six mois. Et va jusqu'au bout de son idée en proposant à ses partenaires commerciaux étrangers de dupliquer ce modèle: des pourparlers sont d'ores et déjà en cours en Angleterre et en Afrique du Sud.

Toujours dans l'optique de toucher le plus grand nombre de cavaliers, Arnaud Lièvre et Olivier Perdrix lancent une selle d'instruction, autrement dit, une selle qui indique aux apprentis cavaliers comment se positionner sur le cheval. Baptisée Practice, elle est fabriquée en série et est donc proposée au prix abordable de 1 400 euros TTC (contre 3 600 euros en moyenne pour les autres selles, fabriquées sur mesure). « Nous espérons ainsi que tous les jeunes cavaliers penseront à nous le jour où ils acquerront un produit plus abouti », explique Arnaud Lièvre.

A SAVOIR

Le label EPV: qu'est-ce que c'est?
Gage d'excellence, le label Entreprise du patrimoine vivant (EPV) est une marque créée en 2005 par l'ancien ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Chargé de promouvoir des savoir-faire artisanaux, il vise à faciliter leur médiatisation à l'échelle nationale et internationale, à créer et saisir des opportunités d'affaires et inciter les entreprises à innover. Le label EPV est attribué pour une période de cinq ans. Plus d'un millier d'entreprises françaises sont ainsi labellisées. Retrouvez notre fiche pratique sur ce label dans le prochain numéro de Chef d'Entreprise.

Un développement au grand galop

Pour les mois à venir, Arnaud Lièvre et Olivier Perdrix ont encore de beaux projets. Le premier: créer un catalogue des cavaliers mondiaux qui montent avec un équipement Butet. Les dirigeants espèrent ainsi avoir une vision globale de la présence des selles Butet sur les compétitions internationales et pourront, peut-être, associer l'effigie de grands champions à leur marque. Puis, est prévue une refonte du site internet avec l'ajout d'une boutique en ligne qui proposera du petit matériel (étriers, cravaches, etc.). Arnaud Lièvre et Olivier Perdrix peuvent être fiers de leur parcours. Il y a deux ans, la sellerie Butet fabriquait 1 500 selles par an. Aujourd'hui, elle doit répondre à plus de 2 500 commandes annuelles.

ZOOM

Un savoir-faire reconnu...
Labellisée Entreprise du patrimoine vivant (EPV), la Sellerie Butet mise sur une fabrication 100 % française de ses produits. Son usine est implantée à Saumur, la capitale du cheval. La PME se positionne sur un marché haut de gamme, voire de luxe. Preuve de leur caractère exceptionnel, les selles sont réalisées sur commande et sur mesure. La PME Butet ne possède aucun stock.


... Qui séduit aussi à l'international
Succès du made in France oblige, les trois quarts du chiffre d'affaires de l'entreprise sont le fruit de ses activités à l'export. Ses principales zones géographiques? Les Etats-Unis, la Scandinavie, le Royaume-Uni et le Benelux. Les dirigeants ont même ouvert en juin dernier une filiale à Montréal, au Canada. « Il y a là-bas un gros potentiel, assure Arnaud Lièvre. Les Canadiens ne savaient pas comment nous trouver autrement qu'en passant par les Etats-Unis. »