Mon compte Devenir membre Newsletters

Ils s'imposent une «taxe carbone»

Publié le par

Au cours du mois de février, Davina, collaboratrice de GymGlish, a réalisé deux allers-retours Paris-Londres en train, ce qui représente une émission de 40 kg de CO2. Les yeux rivés sur son écran, Benjamin Levy épluche le bilan écologique de sa société, la SARL A9, plus connue sous le nom de sa solution de cours d'anglais en ligne, GymGlish. Trajets domicilebureau, voyages d'affaires, éclairage et chauffage des locaux: chaque gramme de gaz à effet de serre émis par la PME est compensé par le versement d'une somme à un organisme spécialisé. Ainsi, A9 travaille avec le cabinet Climat Mundi, qui collecte des fonds (à raison de 15,90 Euros HT la tonne de CO2) pour financer des projets écologiques, comme la construction d'une ferme éolienne en Chine ou la production d'électricité à partir de résidus agricoles en Inde. Résultat: ce qu'A9 émet ici est contrebalancé par ce qui est subventionné là-bas.

En 2007, la petite affaire parisienne a ainsi reversé près de 300 Euros à Climat Mundi. «Nous souhaitons apporter notre pierre à la sauvegarde de la planète et montrer que le développement durable n'est pas réservé aux grands groupes», assure Benjamin Levy. Un engagement qui lui a, en outre, réservé une heureuse surprise: «Toute l'équipe est soudée autour de ce projet d'entreprise.»

Benjamin Levy, Antoine Brenner et Andrew Arnon veulent allier croissance de leur entreprise et neutralité environnementale.

Benjamin Levy, Antoine Brenner et Andrew Arnon veulent allier croissance de leur entreprise et neutralité environnementale.

A9 - Repères

- ACTIVITE: Edition de logiciels
- VILLE: Paris, XIIe
- DIRIGEANTS: Andrew Arnon (28 ans), Antoine Brenner (32 ans) et Benjamin Levy (31 ans)
- FORME JURIDIQUE: SARL
- ANNEE DE CREATION: 2004
- EFFECTIF: 16 salariés
- CA 2006: 800 000 Euros
- RESULTAT NET 2006: 150 000 Euros