Mon compte Devenir membre Newsletters

JEAN-MICHEL LESIRE dirigeant des Ateliers de Janves (Fonderie des Ardennes), à Charleville-Mézières

Publié le par

Depuis qu'il y a fait son service militaire, Jean-Michel Lesire n'a plus quitté les Ardennes, et cela fait désormais quatre ans qu'il s'est installé à Charleville-Mézières. Le chef d'entreprise savoure l'atmosphère surannée qui règne dans la ville et s'amuse de la réputation que lui a faite, contre son gré, Arthur Rimbaud, puisqu'il s'en est enfui en maudissant ses habitants. «Quand je suis en déplacement à l'étranger, je ne parle pas de Charleville, mais de la patrie de Rimbaud», plaisante-t-il. Ce père de cinq enfants n'en oublie pas le difficile contexte économique de sa région d'adoption et son histoire, dont il retrouve des traces dans la ville. Un intérêt naturel pour qui travaille dans la forge: Jean-Michel Lesire dirige une entreprise de fabrication de bielles (pièces mécaniques) qui emploie 245 salariés. «Je suis particulièrement sensible aux travaux de fer forgé, comme celui du kiosque à musique de la place de la Gare, réhabilité depuis peu pour des concerts de jazz...» Un exemple qui rappelle que Charleville, hantée par son passé et pleine d'espoir pour l'avenir, offre aussi une qualité de vie en toute simplicité.

- SA BALADE: LES ARCADES, PLACE DUCALE

Charleville est réputée pour sa majestueuse place Ducale. Il y fait bon déambuler sous les arcades où se produisent musiciens, conteurs et marionnettistes. A ce titre, la ville reçoit, tous les trois ans, le Festival mondial de la marionnette. Mais pour patienter, la cité carolomacérienne organise tous les ans, au mois de juillet, un «minifestival». Sans compter le Grand Marionnettiste que l'on peut admirer toute l'année. Un personnage de dix mètres de haut, qui impressionne autant les enfants que leurs parents!

- SA SORTIE: LES ARDENNES A VELO

Amoureux de la nature, Jean-Michel Lesire affectionne la bicyclette. Un moyen de transport d'autant plus adapté pour sortir de la ville, qu'une piste, en cours d'aménagement, longera bientôt la Meuse, jusqu'à Givet, au coeur des Ardennes. «Je pars avec un petit panier et je ramène des myrtilles, délicieuses, et des champignons. Bien sûr, j'ai mes coins préférés, mais je les garde secrets.»

- DEUX RESTAURANTS: L'AUBERGE DE LAMINAK ET LA TABLE D'ARTHUR R

Fin gourmet, Jean-Michel Lesire n'hésite pas à parcourir quelques kilomètres pour aller goûter les petits plats de son gendre, le chef André Vaquero. Pigeonneaux farcis, homard aux girolles ou assortiment de foies gras de pays... Inspiré de la cuisine basque, le menu a de quoi allécher les plus exigeants, pour une addition à partir de 30 euros le soir, à la carte (vin non compris). Autre adresse: la Table d'Arthur R (comme l'enfant du pays) où l'on déguste dans une cave des dîners «100% oenologiques».


L'Auberge de Laminak, route de Nouzonville, 08090 Montcy-Notre-Dame.
Tél.: 03 24 33 37 55. La Table d'Arthur R, 9 rue Pierre-Bérégovoy, 08000 Charleville-Mézières.
Tél.: 03 24 57 05 64.

Mot clés : ville |

Mathilde Damgé