Mon compte Devenir membre Newsletters

L'Etat veut faciliter la transmission d'entreprise

Publié le par

Favoriser la transmission des entreprises en aidant les cédants et les repreneurs, c'est l'ambition de l'Agence pour la création d'entreprises (APCE), qui lance divers outils payants ou même gratuits.

Près de 750 000 entreprises devraient changer de main dans les dix années à venir. Face à ce constat, l'Agence pour la création d'entreprise (APCE) - structure gouvernementale née en 1996 afin de promouvoir l'entrepreneuriat - a mis au point un dispositif visant à accompagner les cédants et les repreneurs. Elle propose un kit qui comprend un livret pédagogique, un cahier de fiches détaillant le processus et une carte USB qui reprend l'ensemble des informations. 10000 kits sont disponibles, depuis début juillet, auprès des partenaires du projet Le dispositif a été élaboré avec l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCl), l'Assemblée permanente des chambres de métiers (APCM), l'Ordre des experts-comptables et h Conseil supérieur du notariat. . L'agence a, par ailleurs, créé deux outils d'aide au diagnostic des entreprises. Le premier, gratuit, s'adresse à tous les dirigeants. Accessible en ligne, sur prediagapce.fr, ce questionnaire rapide et confidentiel donne une première estimation de la transmis- sibilité de l'entreprise. Pour aller plus loin, l'APCE propose un second diagnostic, payant cette fois, qui est destiné aux dirigeants de plus de 50 ans dont l'entreprise emploie de 10 à 250 salariés. Il permet de cerner les enjeux de la transmission: points forts de l'entreprise, mesures liées à la cession, blocages éventuels... D'un coût total de 2 000 Euros TTC, ce prédiagnostic est financé par l'APCE à hauteur de 1800 Euros, le reste étant à la charge de l'entreprise. En outre, depuis fin juin et jusqu'à octobre, ont lieu les «Rendez-vous régionaux de la transmission» lors desquels témoigneront cédants et repreneurs. Les mesures gouvernementales en faveur de la transmission y seront également présentées. Enfin, une base de données de repreneurs potentiels sera mise en ligne fin 2009. Celle-ci permettra aux candidats à la reprise de se faire connaître des cédants et d'entrer en contact avec eux.

EN CHIFFRES

Les motifs de cession des PME
Source: Observatoire CRA (Cédants et repreneurs d'affaires) de la transmission des PME-PMI, étude portant sur les transmissions de 642 SA et SARL de 5 à 100 salariés en 2006, d'une valorisation comprise entre 300 000 Euros et 5 M Euros.

A SAVOIR

Un prix d'acquisition en baisse de 20%
Le prix d'acquisition des PME a baissé de plus de 20% en un an. C'est l'un des enseignements de l'étude publiée en mars dernier sur l'impact de la crise sur le marché des fusions- acquisitions des PME, menée par l'Association des analystes conseils en investissements financiers (AACIF) et le cabinet-conseil Day One, auprès des 98 membres de l'AACIF.