Mon compte Devenir membre Newsletters

LE SCOOTER, NOUVEAU VEHICULE DE FONCTION

Publié le par

Les deux-roues sont adaptés aux déplacements urbains. Maniables, ils permettent de se faufiler dans les embouteillages. Leur prix abordable en fait des rivaux de choix aux voitures de fonction.

Pas toujours évident d'arriver à l'heure à ses rendez-vous, surtout dans les grandes agglomérations. La solution miracle: les deux-roues. Ils permettent de se jouer des embouteillages et de se garer facilement. Dès lors, pourquoi ne pas vous offrir un scooter comme véhicule de fonction? D'autant que contrairement aux voitures de tourisme, les deux-roues ne sont pas soumis à la taxe sur les véhicules de société. La première question à vous poser concerne la puissance du moteur. Les 50 cm3 possèdent un avantage certain: on peut les conduire sans permis. Ainsi, tous les salariés de votre entreprise pourront s'en servir. De plus, les infractions commises avec ces scooters ne sont pas sanctionnées par un retrait de points sur un permis B. Cette catégorie, longtemps réservée à un public jeune, évolue et dispose d'une offre plus large. Le hic? Les 50 cm3 sont bridés à 45 km/h. Ils demeurent donc limités aux déplacements intra-urbains et ne peuvent pas emprunter les périphériques et les autoroutes.

Un défaut qui fait le succès des 125 cm3. Cette catégorie est l'une des plus vendues en France. Ces véhicules peuvent être poussés à 100 km/h, voire plus. Ils vous ouvrent toutes les artères urbaines, et permettent de se glisser entre les voitures. Une pratique courante, qui est cependant interdite par le code de la route! En revanche, vous devrez posséder un permis B pour les conduire. Une formation est également obligatoire (lire encadré). Enfin, sachez que le barème forfaitaire - réévalué en mars 2011 pour l'évaluation des frais de carburant des scooters utilisés dans le cadre professionnel s'élève à 0,025 euro au kilomètre pour une puissance inférieure à 50 cm3 et à 0,052 euro au kilomètre pour une puissance comprise entre 50 cm3 et 125 cm3.

1 LES 50 CM3
DES DEUX-ROUES POUR ROULER SANS PERMIS

Ces scooters conviennent parfaitement pour les trajets courts et urbains. Peu onéreux, ils peuvent être envisagés en complément voire en remplacement, d'une voiture de fonction.

Agility City 50 4T de Kymco

Avec des lignes arrondies et un look plutôt passe-partout, l'Agility City de Kymco affiche un bon rapport qualité/prix. Il dispose d'une gamme d'équipements classiques, comme un crochet accroche-sac, un kick de secours ou un plancher plat. Concernant l'instrumentation, le scooter taïwanais se contente du strict minimum. Il ne comporte qu'un compteur et une jauge à carburant (sans voyant de réserve). En revanche, comme son nom l'indique, l'Agility City est très maniable, grâce à ses roues de 12 pouces. Et sa consommation reste faible: seulement 2,3 l/100 km. Un vrai citadin!

Vitesse maximale: 45 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 11,6 secondes

Consommation: 2,3 l/100 km

Prix: 1 140 euros HT

Vespa S50 4V de Piaggio

C'était le scooter-phare des adolescents dans les années soixante-dix. Piaggio a su le remettre au goût du jour, en associant technologie de pointe et design rétro. La nouvelle motorisation à quatre temps répond aux problématiques économiques et écologiques. La Vespa dispose des équipements classiques, tels que des béquilles centrales et latérales, un anneau antivol, une horloge, une jauge à essence, deux vide-poches ouverts sur le tablier... Concernant sa consommation, la marque italienne joue la carte de la sobriété (2,9 l/100 km), pour une autonomie de 290 km. Enfin, avec des roues de 11 pouces à l'avant et 10 pouces à l'arrière, la Vespa possède une belle agilité en ville. Un must pour les nostalgiques éclairés.

Vitesse maximale: 45 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 11,8 secondes

Consommation: 2,9 l/100 km

Prix: 2 220 euros HT

New Vivacity 50 4T de Peugeot

C'est un condensé de technologie et d'équipements. La marque au lion ne fait pas les choses à moitié avec le New Vivacity 50 4T. Le deux-roues comprend une instrumentation digitale pour l'affichage de l'heure, du kilométrage et de la jauge à essence. Il dispose également d'un témoin d'alerte de risque de gel. Le scooter bénéficie de deux coffres: un compartiment de 12 l inclus dans le tablier et un espace de 23 l sous la selle. On note la présence d'un accroche-sac et d'une béquille latérale. Le New Vivacity 50 4T est tout confort. Avec ses roues de 12 pouces, il affiche une bonne stabilité, tout en faisant preuve d'une grande agilité dans le trafic.

Vitesse maximale: 45 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 13,5 secondes

Consommation: 2,8 l/100 km

Prix: 1 340 euros HT

Booster X de MBK

Le design est pour le moins atypique et ne plaira pas à tout le monde. Le Booster X de MBK est un mélange de classicisme et de modernité, avec un look très rectangulaire. La principale force de ce scooter réside dans son coffre. Situé sous la selle, à ouverture latérale, il possède une capacité de 33 l. Le Booster X est, en revanche, pauvre en termes d'équipements: compteur de vitesse, jauge... et c'est à peu près tout. Les classiques warning, béquille latérale, porte-paquet et même l'horloge ont été oubliés. Cependant, le constructeur japonais ne néglige pas le confort de conduite: il a prévu des roues surdimensionnées (plus de 12 pouces) et un guidon large.

Vitesse maximale: 45 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: NC

Consommation: NC

Prix: 1670 euros HT

2 LES 125 CM3
DES VEHICULES POUR SORTIR DES VILLES

Ces scooters sont équipés d'une motorisation plus musclée que les 50 cm3. Ils peuvent ainsi emprunter les périphériques et les nationales: idéal en toutes circonstances.

PCX 125 de Honda

Compact, le PCX 125 est également élégant, avec une finition lisse et arrondie. Il se démarque de la concurrence grâce à son système «Stop & Start», qui coupe le moteur du véhicule à l'arrêt Conséquence: une consommation minime (2,5 l/100 km). Outre son design, le scooter japonais ne fait pas de concession concernant ses équipements: un coffre sous la selle qui embarque facilement un casque intégral, une boîte à gants dans le tablier, ainsi qu'une commande d'ouverture de coffre et de trappe à essence déportée sur le tablier. Quant à l'instrumentation, il s'agit d'un compteur mi-analogique (vitesse) et mi-numérique (jauge à essence) qui, malheureusement, ne dispose pas d'une horloge intégrée. Léger (124 kg), le PCX 125 se révèle très maniable, aussi bien en ville que sur route. Son prix reste très abordable.

Vitesse maximale: 108 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: NC

Consommation: 2,5 l/100 km

Prix: 2000 euros HT

X-Max 125 de Yamaha

Allure sobre, tablier profilé, longue selle, le X-Max 125 se différencie de ses concurrents grâce à une silhouette dynamique. Il s'envole à près de 120 km/h, ce qui en fait l'un des plus rapides de sa catégorie. Son instrumentation intègre un compteur analogique, des jauges à essence et à température d'eau, une horloge et un indicateur de température extérieure. Le coffre peut embarquer deux casques intégraux. Enfin, grâce à un réservoir de 16,5 l, il dispose d'une autonomie d'environ 360 km.

Vitesse maximale: 117 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 8,4 secondes

Consommation: 3,8 l/100 km

Prix: 3 510 euros HT

Sixteen 125 de Suzuki

La particularité du Suzuki Sixteen 125? Ses roues de 16 pouces. Doté de suspensions souples et d'un freinage couplé (le levier de frein de gauche actionne les roues avant et arrière de façon proportionnée), le Sixteen 125 ménage le conducteur. C'est également un véritable passe-partout, aussi bien en ville que sur les routes. Petit inconvénient: un manque de protection au niveau du buste au-dessus de 90 km/h, le scooter n'étant pas équipé d'un saute-vent Son coffre, situé sous la selle, est un peu petit, à cause de la grandeur des roues. Les instrumentations paraissent à la fois simples et efficaces. Le scooter possède une jauge à essence, un capteur indiquant la température du moteur et une horloge. Au final, le Sixteen 125 offre une conduite souple et agréable. Idéal pour les personnes peu habituées aux deux roues.

Vitesse maximale: 108 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 8,3 secondes

Consommation: 3,6 l/100 km

Prix: 2 340 euros HT

GTS 125 Efi de Sym

C'est la nouvelle version du best-seller de Sym, lancée en 2010. Les principales différences avec son prédécesseur sont l'injection électronique et le freinage combiné. Niveau look, rien ne change vraiment. Le scooter taïwanais conserve sa ligne épurée et la peinture noire mate satinée rajoute un côté sobre et luxueux. Concernant l'instrumentation, le GTS 125 Efi possède un compteur numérique complet et un rétro éclairé. En plus d'un coffre sous la selle, il est équipé d'une boîte à gants avec une prise 12 V et d'un petit rangement sur le pont central. Seul bémol: le deux-roues ne dispose plus d'un kick de secours pour seconder le démarreur électrique en cas de problème de batterie.

Vitesse maximale: 107 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 8,6 secondes

Consommation: 4 l/100 km

Prix: 2840 euros HT

3 LES INCLASSABLES
LES SCOOTERS ATYPIQUES: DU SPORTIF A L'ELECTRIQUE

Achats plaisir, ces véhicules jouent délibérément la carte de la différence. Ils peuvent être conduits avec un permis voiture.

Satelis Blacksat de Peugeot

C'est la version sportive et racée du Satelis Compresseur. Avec son vernis et sa peinture mate, le Blacksat possède une allure haut de gamme. Le moteur de 15 chevaux est accompagné d'un compresseur volumétrique. Conséquences: des performances proches de celles d'un 250 cm3. Niveau instrumentation et équipements, rien ne manque: jauges à segment pour l'essence et la température de l'eau, température extérieure, voyant pour la pression de l'huile, boîte à gants à clé avec prise de 12 V... Le Blacksat ne néglige pas non plus le confort du conducteur, qui peut allonger ses jambes. Son faible rayon de braquage le rend très maniable en milieu urbain. Seul défaut de la bête: la taille du coffre.

Vitesse maximale: 115 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 7,9 secondes

Consommation: 4,9 l/100 km

Prix: 3 930 euros HT

Prédateur de Vepe

Pour les férus d'écologie, c'est le choix idéal. Le Prédateur s'impose comme le plus puissant des scooters électriques. Il est d'ailleurs homologué dans la catégorie des 125 cm3. Le deux-roues chinois est racé, avec une allure agressive. D'ailleurs, ses caractéristiques techniques se révèlent plutôt impressionnantes, avec une vitesse de pointe de 90 km/h. En revanche, l'autonomie reste assez faible: environ 40 km avec un temps de charge de cinq heures. Si la tenue de route est plutôt bonne, le Prédateur ne brille pas par son confort de conduite. La selle est dure et glissante. Concernant l'instrumentation, elle demeure classique, avec des voyants contrôle de batterie, une jauge de charge et un coupe-contact. Les équipements sont, eux aussi, un peu légers. On notera une béquille latérale, un chargeur 220 V, un top case et un coffre plutôt petit. Des points décevants, compte tenu du prix du véhicule.

Vitesse maximale: 90 km/h

Accélération 0- 100 km/h: NC

Consommation: NC

Prix: 4 500 euros HT

AD 125 d'Adiva

Un scooter avec un toit. Une bizarrerie lancée par BMW au début des années 2000, qui a fait un émule: l'Adiva AD. Le véhicule italien est reconnaissable entre tous, grâce à son «hard-top» démontable. Une sorte de cabriolet à deux roues. Mais attention: l'Adiva AD reste un scooter. Le port du casque est donc obligatoire. Son toit offre une protection appréciable contre les intempéries. Il est même équipé d'un essuie-glace. Concernant l'instrumentation et les équipements, le scooter dispose d'un compteur simple et complet et de nombreux rangements. Sans compter l'immense coffre (80 l). Seuls bémols: une prise en main un peu difficile et une manoeuvrabilité limitée à faible allure.

Vitesse maximale: 105 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 8,7 secondes

Consommation: 4,7 l/100 km

Prix: 4 170 euros HT

MP3 400 LT de Piaggio

Le MP3 400 LT est un scooter à trois roues, qui entre donc dans la catégorie des tricycles. Ainsi, un permis B suffit pour le conduire. Il est équipé d'une pédale de frein sur le plancher, en plus des leviers au guidon. Son poids le rend difficile à manier à petite vitesse. Ses deux roues à l'avant filtrent les vibrations, assurant un vrai plaisir de conduite. Il dispose en série d'un compte-tours, de jauges à carburant et de température d'eau, d'un capteur de température extérieure et d'une montre. Bref, rien à reprocher, si ce n'est son prix élevé.

Vitesse maximale: 144 km/h

Accélération 0 - 100 km/h: 7,5 secondes

Consommation: 6,1 l/100 km

Prix: 6 690 euros H

FORMATION OBLIGATOIRE POUR CONDUIRE UN SCOOTER DE PLUS DE 50 CM3

Depuis le 1er janvier 2011, les titulaires d'un permis B obtenu depuis au moins deux ans et souhaitant conduire «une motocyclette légère ou un véhicule à trois roues de plus de 50 cm3» doivent suivre, selon un décret du 12 novembre 2010, une formation obligatoire de sept heures. A noter que le terme «motocyclette légère» regroupe les motos et les scooters de 50 cm3 à 125 cm3, ainsi que les véhicules à trois roues de plus de 50 cm3 (article R311-1 du code de la route).