Mon compte Devenir membre Newsletters

La convivialité est leur premier argument RH

Publié le par

Tournois de foot, open bars, soirées privées à l'annonce des résultats annuels... Chez Aralys, on a le sens de la convivialité! De fait, pour Philippe Olivier, 33 ans, et Christophe de Becdelièvre, 34 ans, fondateurs de cette société francilienne de conseil, rien n'est plus important, dans une entreprise, que l'atmosphère humaine. «Lorsque nous recrutons un salarié, nous nous attardons sur sa personnalité autant que sur ses compétences», explique Philippe Olivier, le directeur général.

La participation à ces rendez-vous festifs ou sportifs s'opère sur la base du volontariat. Forts du succès des matchs de foot, les deux jeunes dirigeants réfléchissent à d'autres idées: «De l'accrobranche, peut-être...» Des activités extraprofessionnelles qui concourent à la dynamique collective et contribuent à fidéliser les salariés: «On y parle de sa vie privée, on s'y livre beaucoup plus facilement, confie Philippe Olivier. Cela nous permet de mieux connaître nos coéquipiers et ainsi de mieux adapter leurs missions à leurs contraintes professionnelles. Si un consultant vient d'être papa, nous évitons de l'envoyer des semaines à Vautre bout de la France!»

Un modèle gagnant-gagnant. Avec un chiffre d'affaires prévisionnel de 6 millions d'euros en 2007, en croissance de plus de 40%, Aralys peut se permettre de s'offrir ces «extras», dont le coût reste modeste: moins de 2% de la masse salariale. D'autant que les résultats sont au rendez-vous. Dans un secteur dont la mobilité atteint fréquemment des niveaux records, la PME a réussi à maintenir son turnover à un niveau extrêmement bas: autour de 5% par an.

ARALYS Repères

- ACTIVITE: conseil et mise en oeuvre de systèmes d'informations
- VILLE: Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)
- FORME JURIDIQUE: SAS
- DIRIGEANTS: Philippe Olivier, 33 ans, Christophe de Becdelièvre, 34 ans
- ANNEE DE CREATION: 2004
- EFFECTIF: 70 salariés
- CA 2006: 4,2 MEuros