Mon compte Devenir membre Newsletters

La croissance externe comme remède anti-crise

Publié le par

Après avoir lancé une nouvelle gamme de vêtements, Avance Diffusion, spécialiste du textile, dope son activité en rachetant une vieille marque de prêt-à-porter pour enfants en liquidation judiciaire. De quoi lui permettre dorénavant de produire en France.

Avec le rachat de Clayeux, François Gadrey, à la tête d'Avance Diffusion, entend se positionner sur le made in France.

Avec le rachat de Clayeux, François Gadrey, à la tête d'Avance Diffusion, entend se positionner sur le made in France.

Avance Diffusion hier

Faire appel à une levée de fonds en obligations convertibles auprès de la Caisse des dépôts pour soutenir sa croissance. Tel est le challenge relevé en 2010 par Avance Diffusion, spécialiste du textile qui a ainsi levé 2 millions d'euros. Une bonne affaire qui permet au p-dg, François Gadrey, d'innover en préparant le lancement d'une nouvelle ligne de vêtements au-delà de ses deux marques traditionnelles: Aventures de Toiles (prêt-à-porter féminin aux imprimés design) et Degré 7 (vêtements pour moniteurs de ski). En effet, avec la création de Degré 7 Colors dédiée aux passionnés d'outdoor, s'inspirant d'éléments du quotidien de sociétés tribales vivant à travers le monde, l'entreprise entend faire le buzz, tout en lissant son activité. Un gros challenge pour la PME, déjà dotée d'un bureau d'études de 35 salariés et de sa propre force de vente. L'autre axe de développement de la société: faire passer son chiffre d'affaires à l'export de 42 % à 50 % dans les trois à quatre ans.

Avance Diffusion aujourd'hui

Grâce à une année 2011 fructueuse, synonyme de réussite des projets en cours, la PME consolide son développement. « La gamme Degré 7 Colors, mise en rayon dès le printemps 2011, a remporté un franc succès », se réjouit François Gadrey. Résultat: la société organise désormais deux collections par an, s'inspirant tour à tour des éléments de vie des tribus Hakkas, amazoniennes et sibériennes... Autre projet mené avec succès: le rachat, début 2011, de Clayeux, marque de vêtements pour enfants, alors en liquidation judiciaire. « Outre la transformation des dix magasins Clayeux en points de vente Aventures de Toiles, cette opération visait un objectif précis: exploiter les actifs de la société, notamment son atelier de tricotage, ainsi que les équipes qui y travaillent, fortes d'un réel savoir-faire, pour optimiser la fabrication de nos produits en maille tricotée, traditionnellement sous-traitée au Maghreb et en Asie. L'argument du made in France a largement pesé en notre faveur lors du renouvellement, en septembre, de notre contrat biennal avec les moniteurs de s k i français d'une valeur de trois millions d'euros. » Si cette acquisition s'avère juteuse, elle nécessite toutefois en amont un encadrement de taille de la part de la direction: « Notamment en termes de management puisque 60 nouveaux collaborateurs ont rejoint nos rangs. » Sans oublier toutes les tâches induites par le rapatriement sur le site d'Avance Diffusion de l'appareil de production de Clayeux. « Avec ces grands changements, l'entreprise prend une dimension nouvelle. Un cap qu'il faut gérer de près surtout en cette période de crise. D'où un certain retard concernant notre dernier chantier de développement: l'export. » Même si Aventures des Toiles affiche déjà une belle performance en la matière, avec 60 % de ses ventes réalisées à l'étranger en 2011. Une croissance en toute sérénité qui conforte la confiance de la Caisse des dépôts en la PME. Résultat: elle injecte, en 2012, 1,6 million d'euros supplémentaire, portant à 4,5 millions d'euros son engagement total depuis 2010.

Avance Diffusion

- Activité
Prêt-à-porter
- Ville
Le Creusot (Saône-et-Loire)
- Forme juridique
SA
- Dirigeant
François Gadrey, 56 ans
- Année de création
1982
- Effectif
155 salariés
- CA 2011
23,03 MEuros
- RN 2011
près de 307 kEuros

Mot clés : euro

CHARLES COHEN