Mon compte Devenir membre Newsletters

Le bilan retraite, songez-y dès la quarantaine

Publié le par

Sujet d'actualité s'il en est, la retraite est dans toutes les têtes. En tant que chef d'entreprise, vous devez aussi penser à réaliser votre bilan retraite. La lourdeur administrative de la démarche vous inquiète? N'hésitez pas à vous faire accompagner.

@ © OLIVIER LE MOAL / FOTOLIA

Selon les chiffres d'Axa datant d'octobre 2011, 69 % des Français se préoccupent de leur retraite. Sur ce point, en quoi le dirigeant de PME serait-il différent des autres? Vous aussi, vous devez préparer cette future période de votre vie pour l'aborder le plus sereinement possible. En soignant votre bilan retraite, vous saurez quel moment sera le plus opportun pour transmettre le flambeau, mais aussi quel sera le montant de votre pension ou comment vous pourrez assurer la protection de vos proches. « Réaliser un bilan retraite met en évidence les incidences d'un départ anticipé ou retardé, précise Françoise Kleinbauer, directrice générale du cabinet de conseil France Retraite. Ce besoin d'information est de plus en plus prégnant, les dirigeants y sont très sensibles. »

A SAVOIR
Le rachat de trimestres, mode d'emploi

La procédure de rachat de trimestres, issue de la loi Fillon, consiste à valider des trimestres (jusqu'à 12) qui n'ont pas donné lieu à des cotisations (années d'études supérieures ou années incomplètes), en payant la somme correspondante. Le prix d'un trimestre dépend notamment des revenus et de l'âge. Cette dépense est déductible du revenu imposable. Il existe un autre dispositif de rachat de trimestres, issu de la loi Madelin. Il permet aux commerçants et artisans de racheter les trimestres manquants en raison de faibles revenus. Une option moins onéreuse que la possibilité offerte par la loi Fillon.

Une démarche fastidieuse, mais indispensable

Quel est le bon timing? L'idéal est de procéder en deux temps: un premier bilan, à mi-parcours de votre carrière, vers 45 ans, pour vous assurer que tous vos droits ont bien été répertoriés auprès des différentes caisses de retraite auxquelles vous étiez affilié. Puis vous renouvellerez l'opération une dizaine d'années avant le départ à la retraite présumé. Ces deux étapes vous permettront de vous projeter pour les années à venir et d'anticiper les mesures à prendre pour gonfler votre pension, en opérant, par exemple, quelques placements pour compléter vos revenus futurs.

Premier temps du bilan retraite: le diagnostic de votre carrière. Toutes les étapes de votre vie professionnelle, depuis votre premier job d'étudiant jusqu'à votre poste de dirigeant, doivent être rassemblées dans votre dossier. Une démarche d'autant plus importante que votre parcours professionnel est complexe: travail à l'étranger, passage dans le secteur public... Remettez éventuellement à jour votre dossier si vous constatez des oublis. Une entreprise laborieuse et chronophage. Sans oublier le jargon administratif auquel vous devrez vous confronter: cotisation, décote, taux plein, points...

Si vous pouvez mener cette démarche seul, le plus simple reste de se faire accompagner, soit par un banquier ou un assureur (qui chercheront, logiquement, à vous proposer des produits de placement), soit par un cabinet spécialisé indépendant (dont la prestation peut se révéler un peu plus onéreuse que les premiers cités, lire Zoom - Combien ça coûte). L'expert vous proposera un premier rendez-vous au cours duquel vous lui expliquerez de vive voix votre parcours. « S'il y a des incohérences, des baisses de salaires ou des «blancs», le chef d'entreprise est le plus à même de nous expliquer ce qui s'est passé, beaucoup plus facilement qu'en remplissant un questionnaire», décrit Eric Bidot, dirigeant de Neovia Retraite, spécialiste de l'expertise retraite. Une fois votre procuration signée, votre conseiller sera mandaté pour agir en votre nom et effectuer toutes les démarches nécessaires.

Pour l'aider dans ces recherches, n'hésitez pas à lui transmettre tous les documents qui peuvent lui être précieux: fiches de paie, attestations de travail ou d'Assedic, etc. Comptez de huit à douze mois pour que le conseiller identifie toutes les caisses auxquelles vous avez cotisé, les interroge et recoupe les différents éléments obtenus. Son rôle se révélera pertinent surtout si son enquête débusque des erreurs qui vous auraient fait perdre de précieux trimestres.

Ce travail de recherche terminé, l'expert en retraite synthétise le tout dans un document qui comprend la reconstitution précise de votre carrière, une estimation de votre âge de départ à la retraite le plus opportun, la simulation de vos futures rentes selon la date de départ choisie, l'inventaire et la synthèse des droits acquis auprès des différentes caisses de retraite ainsi que la récupération des éventuels droits non validés, le nombre de trimestres restant à acquérir pour bénéficier d'une retraite à taux plein, la pension de réversion susceptible d'être versée à vos proches en cas de décès. Il vous remet ce document lors d'un nouvel entretien, afin de vous fournir une grille de lecture. «Sur ce papier, nous projetons l'avenir du dirigeant pour les années à venir, mais rien n'est jamais vraiment fixe. Il y a toujours différents cas de figure, des situations qui peuvent changer et avoir un impact sur la pension finale», souligne Françoise Kleinbauer (France Retraite). C'est pourquoi les prestataires vous proposeront également tout un panel de services complémentaires, comme l'actualisation de votre bilan tous les deux ans. «Une mise à jour indispensable pour prendre en compte les nombreux changements législatifs», selon l'experte.

ZOOM
Réaliser un bilan retraite, combien ça coûte?

Entre 400 et 3000 euros HT. Tels sont les tarifs pour faire réaliser votre bilan retraite par un professionnel. Un tel écart s'explique en partie par le mode opératoire qui diffère d'un prestataire à l'autre. Par exemple, plus vous multiplierez les rendez-vous physiques avec votre conseiller, plus l'addition sera salée. C'est pourquoi certains dirigeants privilégient la communication par téléphone.
Quelques exemples de prix: chez France Retraite, le bilan retraite vous coûtera environ 950 euros HT ; chez Mondial Assistance, 700 euros HT ; chez Essor Retraite 420 euros HT et chez Neovia Retraite, 3000 euros HT. A titre d'exemple, voici d'autres tarifs pratiqués par France Retraite: 50 euros HT pour l'actualisation de votre bilan, 400 euros HT pour le rachat des trimestres et 1 500 euros HT pour l'assistance liquidation de retraite.

Les services «en plus»

De même, votre conseiller retraite peut réaliser une étude prospective à propos de la cession de votre entreprise. Ensemble, vous évaluerez différents éléments: à quel moment transmettre votre société? A qui? Par quel biais? Devrez-vous changer de statut et devenir collaborateur salarié? Vous pourrez ainsi vous faire une idée du moment optimal pour prendre cette décision.

Enfin, ce spécialiste de la retraite peut vous accompagner lors de la liquidation de votre retraite (au moment où vous ferez valoir vos droits). La caisse de retraite établit alors vos droits définitifs et les éléments de calcul retenus et fixe le montant de la pension. Il ne vous reste plus qu'à profiter de votre temps libre.