Mon compte Devenir membre Newsletters

Le chausseur en ligne cartonne à l'export

Publié le par

Le site de vente de chaussures en ligne a réalisé 40 MEuros de chiffre d'affaires en 2009, contre 4 MEuros en 2006, grâce à une logistique bien huilée et un service clients irréprochable.

Un million d'euros. C'est le chiffre d'affaires réalisé par Sarenza.com, site de vente de chaussures et d'accessoires en ligne, le premier jour des soldes d'hiver 2010. Un plébiscite des internautes quasi prévisible. Depuis deux ans, la PME se développe au pas de course. Pour preuve, un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros en 2009, en hausse de 100 % sur un an. En 2008, la PME avait déjà triplé son chiffre d'affaires. Cerise sur le gâteau, cette année-là, elle a atteint son seuil de rentabilité pour la première fois depuis son lancement, en 2005 . « Nous sommes désormais le premier site marchand de vente de chaussures en France, et peut-être même en Europe », revendique Stéphane Treppoz, président de Sarenza.com. Pour soutenir cette croissance et financer son développement à l'international, la société a effectué en avril 2009 une levée de fonds de 3 millions d'euros. L'e-boutique vient par ailleurs de faire ses premiers pas au Royaume-Uni. « Nous comptons attaquer d'autres pays européens en 2010 », confie le président.

Plus de 300 marques et 10 000 références sont disponibles sur le site.

Plus de 300 marques et 10 000 références sont disponibles sur le site.

Le service clients érigé en dogme.

Si Sarenza.com court aujourd'hui vers la réussite, ses débuts ont été difficiles. En 2007, Stéphane Treppoz et Hélène Supeau sont appelés à la rescousse par les actionnaires de l'entre prise. Malgré des levées de fonds successives, la PME n'avait toujours pas trouvé un modèle économique viable. Une fois aux manettes, il ne leur faut que deux ans pour que la société devienne rentable. Leur secret ? « Une logistique bien huilée et un service clients irréprochable », explique le chef d'entreprise. Les deux dirigeants internalisent le service après-vente et rationalisent les stocks et la politique d'achat. Ils choisissent un prestataire logistique plus proche de Paris, apte à gérer des flux d'envois et de retours importants. «Entre 2007 et 2008, nous avons réduit nos dépenses», explique Stéphane Treppoz. Parallèlement, Sarenza.com adopte une posture commerciale agressive. Les frais de livraison sont offerts aux clients et la PME s'engage à livrer ses produits en 24 heures. Une stratégie gagnante. Le site a vendu 500 000 paires de chaussures en 2009 et compte en vendre le double cette année. Il a, en outre, été élu site de mode préféré des internautes selon le baromètre de l'e-commerce 2009 de Directpanel.

- SARENZA.COM - Repères

- ACTIVITE : Vente de chaussures et d'accessoires sur Internet
- VILLE : Paris (IXe arr.)
- FORME JURIDIQUE : SA
- ANNEE DE CREATION : 2005
- DIRIGEANTS : Hélène Supeau, 43 ans, et Stéphane Treppoz, 43 ans
- EFFECTIF : 48 salariés
- CA 2008 : 20 MEuros
- CA 2009 : 40 MEuros