Mon compte Devenir membre Newsletters

Le stress, talon d'Achille des dirigeants de TPE

Publié le par

Plus des deux tiers des dirigeants de TPE sont stressés, de façon importante ou modérée, selon une étude Ifop pour Fiducial. En cause? Les difficultés économiques de leur entreprise et la détérioration du climat général des affaires: 32 % évoquent des incertitudes sur leurs perspectives d'activité, 29 % une pression importante des clients, 22 % un manque de trésorerie et/ou une réduction importante de leur volume d'activité. Un tiers des dirigeants citent également une charge de travail trop élevée. Une situation qui impacte inévitablement leur santé. 30 % considèrent être dans une forme physique plutôt mauvaise. 24 % des personnes interrogées reconnaissent avoir eu des problèmes de santé au cours des deux dernières années en raison de leur activité et de leurs missions. 58 % d'entre eux ont consulté un professionnel de santé qui a prescrit des médicaments dans 87 % des cas et/ou un arrêt de travail (20 %). Néanmoins, près d'un dirigeant sur deux déclarant avoir rencontré des problèmes de santé a refusé de recourir à un médecin. Face à ce climat anxiogène, les dirigeants de TPE trouvent refuge auprès de leur famille. Ils se tournent prioritairement, pour 65 % d'entre eux, vers leur conjoint, épargnant ainsi leurs parents (13 %) et leurs enfants (9 %). Au-delà de ce cercle de proches, ils se confient à des amis (17 %) et à leur expert-comptable (22 %). Près d'un dirigeant sur cinq affirme garder pour lui ses inquiétudes, par choix ou par manque d'interlocuteurs.