Mon compte Devenir membre Newsletters

Le trublion de la BD tricolore

Publié le par

Passionné de bandes dessinées, Guy Delcourt a su entrer dans la cour des grands éditeurs, grâce à une stratégie innovante et audacieuse. Histoire d'un petit Poucet de l'édition.

Du Marcel Proust en bandes dessinées? Il fallait oser. C'est pourtant un éditeur parisien de 36 salariés qui a publié, pour la première fois, l'adaptation du roman A la recherche du temps perdu. Son dirigeant, Guy Delcourt, aime se démarquer. C'est aussi lui qui a édité un album autour des textes du chanteur Renaud, vendu à plus de 100000 exemplaires, ou encore une BD inspirée de la vie du peintre Vincent Van Gogh. Un pari gagnant. L'éditeur a réalisé un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros en 2006, en croissance de 28 %, après une progression de 12 % l'année précédente. Des chiffres qui ont permis à l'entreprise d'être élue gazelle par le ministère des PME.

La bande dessinée? Pour cet ancien analyste financier, c'est une passion de toujours. En 1986, après un passage aux Etats-Unis, Guy Delcourt crée sa propre maison d'édition. Mais il doit rivaliser avec des mastodontes. Pourtant, Guy Delcourt se lance. Avec une idée précise de sa future stratégie. «J'avais envie de sortir des sentiers battus, d'amener quelque chose de nouveau au public», explique le dirigeant. C'est avec cet état d'esprit que les éditions du même nom publient environ 250 ouvrages par an, en s'appuyant sur leur filiale de diffusion, Delsol, fondée en partenariat avec les éditions Soleil, et sur le groupe Hachette pour la distribution. 90 % des revenus proviennent des ventes d'albums, les 10 % restants des produits dérivés fabriqués sous licence (adaptations au cinéma, statuettes des personnages, fournitures scolaires...). En parvenant à se démarquer, Guy Delcourt continue d'afficher une belle croissance: après une année 2006 faste, le chiffre d'affaires a augmenté de 14 % début 2007. Certes, le chef d'entreprise sait qu'il profite d'un marché en pleine explosion, estimé en France à 600 millions d'euros. Mais il a conscience que le secteur est de plus en plus encombré: «Aujourd'hui, on compte plus de 150 éditeurs en France, contre seulement une dizaine il y a dix ans.» Pour continuer à jouer dans la cour des grands, il mise sur la croissance externe: l'éditeur a ainsi racheté, il y a quatre ans, le pionnier de l'édition de mangas en France, Tonkam. Et il n'oublie pas d'être innovant. Dernier exemple en date? Son nouveau catalogue de BD inspirées des classiques de la littérature, comme Oliver Twist ou Les Trois Mousquetaires. Le chef d'entreprise projette même d'éditer un album autour des chansons de Yannick Noah.

EDITIONS DELCOURT - Repères

- ACTIVITE: Edition
- VILLE: Paris
- FORME JURIDIQUE: SARL
- DIRIGEANT: Guy Delcourt 49 ans
- ANNEE DE CREATION: 1986
- EFFECTIF: 36 salariés
- CA 2005: 16,9 MEuros
- RESULTAT NET 2005: 628 000 Euros
- CA 2006: 40 MEuros
- RESULTAT NET 2006: 1,4 MEuros

Mot clés : euro

Guillaume Chazouillères