Mon compte Devenir membre Newsletters

Les chefs d'entreprise, des stressés comme les autres ?

Publié le par

Les patrons de PME sont-ils victimes du stress à cause de leur fonction? Voilà ce que nous avons voulu savoir avec un sondage mis en ligne sur Chefdentreprise.com. Les commentaires de nos internautes parlent d'eux-mêmes: morceaux choisis.

Le métier de chef d'entreprise est-il particulièrement stressant?

Source: sondage effectué sur Chefdentreprise.com du 18 mai 2011 au 17 juillet 2011. 96 répondants.

L'adrénaline du chef d'entreprise

par David T.

« Etant passé par la case salarié durant quatre ans, je me sens bien moins dans le stress en gérant mes six sociétés. On ne doit des comptes qu'à nos associés et on n'est pas sous les ordres d'incompétents. Maintenant, certains entrepreneurs, au vu de leur situation financière, peuvent certainement connaître le stress. Pour ma part, je suis plus souvent face à des montées grisantes d'adrénaline dues à des prises de décision et d'action. Si on trouve le métier d'entrepreneur stressant, il vaut mieux changer rapidement de travail, car la pression est souvent sur nos épaules en tant que principal décisionnaire. »

Le stress, une affaire de personnalité

par Emilie T.

« J'étais stressée quand j'étais salariée, je suis encore plus stressée depuis que je gère ma petite TPE! Je crois que c'est aussi une histoire de personnalité! »

D'où provient le stress du dirigeant?

par Abdoulha M.

« Le poids de l'incertitude économique, des marchés financiers, des réglementations trop lourdes et des fonctionnaires sans aucune culture et réalité de la vie des entreprises. »

par Jean-François Z.

« Charge de travail, pression de l'administration, gestion du personnel, cadre législatif mouvant, carnet de commandes, pression des banques... »

par Bernard D.

« Le compagnon permanent du chef d'entreprise se nomme "le feu follet de l'échéance". »

par Dominique B.

« Polyvalence de la fonction. Variabilité des marchés. Poids réel des contraintes légales et administratives. Charges sociales ne permettant pas l'embauche et donc la délégation. »

par Vola R.

« Il faut tout savoir, étant donné que c'est très cher de recruter, et il faut donc tout faire... »

par Dominique D.

« A l'inverse d'un salarié, on ne démissionne pas de ses fonctions de chef d'entreprise. On lance son activité et on est bien obligé d'assumer cette charge de travail, seul dans la plupart des cas, jusqu'au bout! La période qui vient de passer en est le parfait exemple: on a rencontré de très grandes difficultés de négociation avec nos principaux clients (marges écrasées) sans parler de nos charmants banquiers qui nous accompagnent avec des semelles de plomb (juste pour rester correct avec cette profession)... Voilà quelques raisons d'être particulièrement stressé... »