Mon compte Devenir membre Newsletters

Les junior entreprises fêtent leurs 40 ans

Publié le par

Les Junior entreprises permettent aux étudiants de mettre en pratique les enseignements qu'ils ont reçus. Ici, une JE de l'Ensae (Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique)

Les Junior entreprises permettent aux étudiants de mettre en pratique les enseignements qu'ils ont reçus. Ici, une JE de l'Ensae (Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique)

Les junior entreprises (JE) célébreront leur quarantième anniversaire l'été prochain. Pour l'occasion, la Confédération nationale des junior entreprises a décidé d'organiser un Congrès européen, du 5 au 8 juillet, à Paris, réunissant les junior entreprises du monde entier. Une opportunité pour faire le point sur quarante années d'activité. En 1967, à l'Essec, des étudiants se regroupaient en association pour proposer leurs services aux entreprises. Depuis, les junior entreprises se sont multipliées sur les campus des écoles de commerce et d'ingénieurs. Elles revendiquent, à l'heure actuelle, plus de 20 000 adhérents. Ces associations, qui fonctionnent comme des cabinets de conseil en herbe, ont généré un chiffre d'affaires de 7,4 millions d'euros en 2006. Le nombre de structures se développe également. Les JE commencent à se répandre dans les universités de l'Hexagone, où l'on en recense désormais une trentaine. Leur rôle? Elles effectuent pour le compte de leurs clients (entreprises, organismes publics, associations...) des prestations variées: études de marché ou de faisabilité, fabrication de prototypes, analyses financières... L'occasion, pour les étudiants qui y participent, de mettre en pratique les enseignements qu'ils ont suivis, tout en arrondissant leurs fins de mois et en se frottant aux réalités de la vie d'une entreprise: méthodes de travail, respect des délais et écoute du client.