Mon compte Devenir membre Newsletters

Les lauréats de 2009

Publié le par

L'an dernier, vous avez élu Marc Schillaci, p-dg d'Oxatis, «Dirigeant de l'année». Retour sur les choix stratégiques d'une entreprise qui affiche, à la fin de l'exercice 2009/2010, une croissance de 42 %.

Marc Schillaci a reçu, l'année dernière, son Trophées des mains de Christine Coudert (Sage).

Marc Schillaci a reçu, l'année dernière, son Trophées des mains de Christine Coudert (Sage).

Oxatis se porte bien. Très bien même, au regard du contexte économique morose de l'année 2009. L'éditeur de logiciels d'e-commerce - dont le p-dg, Marc Schillaci, a été élu «Dirigeant de l'année 2009» par les lecteurs de Chef d'Entreprise Magazine - affiche une croissance de 42 % de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2009/2010. « Nos clients, les TPE et les PME, ont souffert, analyse le p-dg de la PME marseillaise. Nous l'avons ressenti bien entendu. Mais grâce à nos choix stratégiques, nous avons tiré notre épingle du jeu. » Marc Schillaci table sur un résultat net de 7 % de son chiffre d'affaires. Un pourcentage en léger recul par rapport à celui de l'exercice précédent (10 % en 2008/2009), mais qui, par les temps qui courent, a de quoi faire rêver nombre d'entreprises.

Cap sur les PME. Mais alors, quelle stratégie a permis à Oxatis de passer outre la crise ? Une évolution du positionnement de l'entreprise d'abord. En effet, depuis sa création, en 2001, Oxatis prospectait principalement les TPE. Courant 2009, Oxatis a élargi sa cible. L'entreprise vise désormais, avec sa solution de commerce en ligne Open Enterprise, les PME de 20 à 100 collaborateurs. Des clients qui, selon Oxatis, ont traversé 2010 plus sereinement. Preuve en est, leur activité durant la période des soldes, un moment-clé de l'année commerciale. Durant les 15 premiers jours des soldes d'hiver, les clients d'Oxatis (panel des 200 premiers clients d'Oxatis en termes de CA) ont enregistré une croissance de leur chiffre d'affaires de 74 % par rapport à l'an passé. Les clients d'Oxatis sont donc de plus en plus grands par leur taille et surtout, ils achètent de plus en plus de prestations connexes pour réaliser des campagnes d'e-mailing, adresser des lettres d'informations à leurs clients... Bien entendu, cette stratégie a nécessité une évolution de l'organisation interne, d'une part, et du réseau de revendeurs, d'autre part. De 200 à l'été 2009, ils sont passés à près de 300 un an plus tard.

Les espoirs outre-Manche. L'international est l'autre axe de développement d'Oxatis. Déjà présente sur les marchés italien et espagnol, l'entreprise s'est attaquée, en mai et juillet 2009, aux marchés britanniques et canadiens. Le dirigeant fonde d'ailleurs de grands espoirs sur le Royaume-Uni. « C'est un marché mature, dans une phase de renouvellement. Mon objectif est que nous soyons l'un des leaders du secteur d'ici à trois ans. » Et cette stratégie paye. Alors qu'Oxatis réalisait 10 % environ de son chiffre d'affaires à l'international en 2008/2009, elle prévoit d'en réaliser 15 % à l'issue de l'exercice en cours. Une stratégie qui nécessite de lourds investissements : 600 kEuros ont été consacrés à ce projet courant 2009. « C'est beaucoup, concède Marc Schillaci, mais c'est le gage de la pérennité de l'entreprise. »

Oxatis
Repères

- Activité : Edition de logiciels d'e-commerce
- Ville : Marseille (Bouches-du-Rhône)
- Forme juridique : SA
- Dirigeant : Marc Schillaci, 48 ans
- Année de création : 2001
- Effectif : 38 salariés
- CA 2008-2009 : 2 MEuros
- CA prévisionnel 2009-2010 : 3 à 3,2 MEuros
- RN prévisionnel 2009/10 : 210/290 kEuros

Ils ont également été récompensés

- Le deuxième prix du Dirigeant de PME 2009 a été décerné à la société vendéenne Titok, dirigée par Nathalie et Christophe Landais. Créée en 1996, l'entreprise est spécialisée dans la fabrication de plats lyophilisés. Début 2009, la société était positionnée sur deux marchés : la restauration hors foyer et les industriels avec la marque Titok (fonds de sauce) et les I sportifs avec MX3. Depuis, la société a décliné ses deux marques en bio. Avec sa gamme Titok, la PME se lance, par ailleurs, à l'assaut du marché de la grande distribution (avec un conditionnement adapté) et vise, à court terme, les réseaux de distribution bio. En 2009, l'entreprise a réalisé 4,5 MEuros de chiffre d'affaires (+ 29 %) et recruté deux personnes.


- Le Trophée de bronze du dirigeant de l'année 2009 a été décerné à Yseulys Costes, dirigeant de 1000mercis, une entreprise pionnière dans le marketing interactif. Au cours des derniers mois, le succès de l'entreprise ne s'est pas démenti : en effet, l'effectif est passé, en un an, de 100 à 120 collaborateurs, le chiffre d'affaires du premier semestre a bondi de 36 % et selon les prévisions du bureau d'études Oddo Securities, l'entreprise devrait terminer l'année autour de 28 MEuros de chiffre d'affaires (+18 %). Les axes de développement de la société demeurent l'international, les offres mixant Web et mobile, ainsi que l'intensification des efforts sur l'activité iPhone/Android.