Mon compte Devenir membre Newsletters

Les petites et moyennes entreprises, le moteur de l'économie française

Publié le par

Les TPE et les PME contribueraient pour plus de 50 % à la valeur ajoutée (VA) produite par les entreprises tricolores. En clair, ce sont les TPE-PME qui créeraient le plus de richesses en France. C'est ce qui ressort d'une étude publiée par l'Observatoire Caisse d'Epargne, en avril. En 2002, les TPE (moins de 10 salariés) auraient créé 19 % de la VA. La part des petites entreprises (de 10 à 49 salariés) serait de 18 % et celle des entreprises moyennes (de 50 à 249 salariés) de 16%. Sans surprise, les petites structures jouent aussi un rôle crucial en termes d'emplois. Sur les quelque 21 millions d'emplois que compte la France, les TPE et les PME en généreraient 69 %, hors agriculture et administration. Plus de la moitié d'entre eux concernent les services aux entreprises, l'industrie et le commerce.

EN CHIFFRES

@ Source: étude Caisse d'Epargne - CSA, décembre 2006

EN CHIFFRES

Reste que les TPE et les PME hexagonales ont un talon d'Achille: l'export. En effet, le chiffre d'affaires réalisé à l'étranger par les TPE est inférieur à 10 %. Quant aux sociétés de 10 à 49 salariés, elles réalisent près de 13 % de leur CA à l'export, quand les entreprises moyennes en génèrent 17 %. En réalité, l'export reste le domaine quasi réservé des grands groupes, qui génèrent entre 19 % (250 à 499 salariés) et 25 % (plus de 2 000 salariés) des recettes de la France à l'étranger. Un grand écart principalement dû aux coûts de prospection des marchés extérieurs, prohibitifs pour des organisations aux dimensions modestes.