Les réseaux sociaux vus par des dirigeants pratiquants

Chef d'entreprise Magazine N°71 - 01/09/2012 - Carine Guicheteau

A moins de revenir d'un très long voyage de prospection sur la planète Mars, vous n'avez pas pu passer à côté de la montée en puissance des réseaux sociaux. Un certain nombre de chefs d'entreprise ont déjà franchi le pas et investissent ces plateformes de communication avec des objectifs différents. Voici leurs retours d'expérience.

Etre présent sur les réseaux sociaux ne suffit pas, il faut être actif et démontrer votre plus-value. Une démarche qui nécessite du temps... « J'y passe plusieurs heures par semaine, si on intègre la gestion de sept blogs segmentés sur des thématiques qui m'intéressent: le low cost, le celebrity marketing, le senior marketing... , explique Jean-Paul Tréguer, p-dg de TVLowCost. Je multiplie les profils sur ces sites pour être visible. Les réseaux sociaux peuvent s'avérer rapidement addictifs! Avant de prendre mon petit-déjeuner, j'ai déjà consulté mes e-mails, la page Facebook de mon entreprise, le mur d'actualités des gens que je suis, puis Twitter! » Un ressenti partagé par les différents dirigeants interviewés. Mais le jeu en vaut la chandelle: « Les réseaux sociaux sont de formidables accélérateurs de contacts pour peu que l'on respecte certaines règles en vigueur dans la «vie réelle» », dixit le p-dg de Didaxis, Guillaume Cairou. Quant à Cyril Bladier, expert en stratégie sur les réseaux sociaux, il recommande de « créer son profil sur différents sites (Viadeo, LinkedIn, Twitter, Facebook, Google+, Slideshare...), histoire de lui donner un maximum de visibilité. Identifiez ceux qui vous apportent le plus de contacts qualifiés, puis concentrez vos efforts sur ceux-là, tout en réactualisant votre profil sur les autres, de manière plus épisodique. » C'est justement ce que fait Romain Dutour, directeur associé de Kick your App: « Etre présent sur les réseaux sociaux est nécessaire dans mon secteur, le numérique. J'en teste beaucoup, pour me tenir au courant, mais je pense qu'il ne faut concentrer son temps et ses efforts que sur un ou deux. »

VIADEO : POUR LE BUSINESS AVEC LES TPE ET PME FRANCOPHONES

Guillaume Cairou « Aux débuts de Viadeo, il y avait beaucoup d'entrepreneurs. Aujourd'hui, il y a à boire et à manger. En tant que président du Club des entrepreneurs, j'y anime 35 hubs (NDLR: groupes de discussion), régionaux et métiers. Le but? Développer l'esprit d'entreprendre. J'y démontre mon expertise pour accompagner les créateurs. Viadeo ne me sert pas pour faire de la prospection directe, il faut donner avant de recevoir. Connecté une demi-heure par jour, je suis très sollicité par les porteurs de projet. Il arrive que les gens qui me contactent soient trop abrupts dans leur approche. Les réseaux sociaux ne sont pas différents de la vraie vie! »

Romain Dutour « J'ai créé un profil sur Viadeo dès ses débuts. C'est un bon réseau pour faire du business franco-français. Je suis peu actif, je réponds aux sollicitations si elles sont motivées. Trop de personnes cherchent à entrer en contact via ces réseaux sans se présenter. Je m'investis plus sur son concurrent, LinkedIn. »

Jean-Paul Tréguer « Sur Viadeo, dès son lancement, j'y présente mon CV, mon activité. Je publie, de manière automatisée, des articles écrits pour l'un de mes blogs. L'objectif est de référencer mon profil sur un maximum de sites. Très sollicité, je regarde le profil de ceux qui me contactent, mais je n'accepte pas tout le monde. Viadeo souffre de la pollution par la génération spontanée de coachs en tous genres. »

Cyril Bladier « Un site intéressant pour toucher les TPE et PME, même au niveau international francophone. Les dirigeants peuvent prospecter par ce biais, mais en finesse. Il faut d'abord créer de la valeur en publiant dans des hubs, en partageant du contenu en lien avec son expertise, en connectant les uns et les autres. Il faut distiller son savoir à bon escient. Il est indispensable de s'abonner car les fonctionnalités sont trop limitées dans sa version gratuite. »

FACEBOOK : PLUTOT POUR LE PERSO

Guillaume Cairou « J'y ai deux profils, l'un pro et l'autre perso, pour ne pas mélanger les genres. Je reçois par ce biais entre 50 et 100 contacts par semaine, dont la moitié est vraiment intéressante.

C'est comme cela que j'ai rencontré mon futur DRH! Facebook est un formidable outil pour rester en contact avec l'actu du terrain. Je m'y connecte toutes les heures, c'est presque une addiction! »

Romain Dutour «Pour l'heure, j'ai une page uniquement perso. Mais je viens de créer ma page pro. Je prends surtout des nouvelles de mes amis, de ma famille. J'y publie peu d'informations et surtout pas de photos, notamment de mes enfants. Je suis assez méfiant quant à la circulation des informations... »

Jean-Paul Tréguer « Ma société y a sa page et moi de même. Mon compte est cette fois plutôt perso. J'y exprime mon point de vue sur un certain nombre de sujets, toujours avec le sourire, de façon amusante pour que ce soit «liké». J'y passe quelques minutes par jour. »

Cyril Bladier « Aujourd'hui, le réseau social Facebook compte quelque 25 millions d'adeptes en France. C'est une référence pour la génération Y et les plus jeunes. C'est donc un outil intéressant pour recruter mais aussi pour se tenir informé. Vous pouvez également y diffuser vidéos, tutoriels et autres contenus. »

LINKEDIN : POUR LE BUSINESS AVEC LES GRANDS COMPTES ET A L'INTERNATIONAL

Guillaume Cairou « La population est plus spécialisée sur LinkedIn que sur Viadeo. Il y a plus d'experts, de cadres supérieurs, de sociétés tournées vers l'international. L'avantage aussi, c'est son appli mobile. Je contribue aux nombreux groupes de discussion et gère celui en lien avec le Club des entrepreneurs. Il m'est même arrivé de recruter des consultants, via les recommandations de mon réseau. »

Romain Dutour « Je me sers de ce réseau pour contacter des prospects dans mon cercle relationnel proche. J'y mets les formes et cela fonctionne bien. J'ai même pris un abonnement qui permet d'accéder à plus de fonctionnalités. Je l'utilise pour démarcher des candidats dans le cadre d'un recrutement. Enfin, j'ai également testé la publicité, mais cela n'a pas été un succès... »

Jean-Paul Tréguer « Plus actif que sur Viadeo, j'utilise LinkedIn, via un abonnement payant, pour étoffer mon réseau et toujours pour diffuser, une à deux fois par semaine, les articles écrits pour mes blogs. Les membres sont plus qualitatifs que sur Viadeo, et ce sont souvent des managers de niveau inter national. »

Cyril Bladier « Le concept de LinkedIn est similaire à celui de Viadeo. Néanmoins, les membres sont plutôt des cadres supérieurs de grosses entreprises, notamment à l'international anglophone. Les conseils pour prospecter sont les mêmes que pour Viadeo. »

TWITTER : POUR LA VEILLE

Guillaume Cairou alias @guillaumecairou « Sur Twitter, je partage mes actualités, celles de mon entreprise, du Club des entrepreneurs et celles en lien avec l'entrepreneuriat. C'est une plateforme efficace et dynamique qui fédère une typologie de membres que l'on ne trouve pas ailleurs, comme les journalistes et les investisseurs. J'y passe quelques minutes par jour pour suivre l'info et trouver des gens à suivre. »

Romain Dutour alias @romdut « Je m'y suis inscrit il y a deux ans environ. Mais je ne suis devenu actif qu'au bout de quelques mois, quand j'ai bien compris l'intérêt de l'outil. C'est un bon réseau pour faire de la veille et asseoir son expertise. Aujourd'hui, je tweete deux à trois fois par jour: je retweete des informations qui me semblent intéressantes dans mon domaine d'activité et je publie, de façon plus sporadique, les actus de ma société. Etre actif régulièrement est indispensable pour se constituer un réseau. De manière générale, T witter demande un peu de temps, ne serait ce que pour lire les informations tweetées et trouver les bonnes personnes à suivre. Les réseaux sociaux sont addictifs, surtout Twitter, il y a toujours du nouveau. J'y vais aussi pour me divertir cinq minutes. »

Jean-Paul Tréguer alias @treguerjeanpaul« Twitter est un réseau un peu difficile d'accès. Pour en comprendre le fonctionnement, il faut y passer du temps. J'y cherche des personnes intéressantes à suivre, consulte des articles, commente et retweete. Chaque fois que je peux mettre le low cost en avant, je le fais! C'est un réseau qui me paraît incontournable. Dans les mois à venir, je vais m'y consacrer un peu plus. »

Cyril Bladier alias @Cyril_Bladier « T witter est à la fois un outil de veille (sur un marché, actualités...) , pour donner davantage d'écho à ses messages et pour valoriser son expertise. Idéal pour toucher des experts et des journalistes. Il demande un investissement quotidien et de se fixer une ligne éditoriale. Le plus long étant d'identifier les sources pertinentes à suivre. Poster des tweets en direct d'un événement est un bon levier d'audience. Il convient aussi de maîtriser les us et langages du réseau, qui peuvent sembler un peu obscurs au début. »

 INTERVENANTS

Guillaume Cairou

Guillaume Cairou

Les dirigeants de PME

- Guillaume Cairou est p-dg de Didaxis, groupe spécialisé dans les prestations intellectuelles de haut niveau (portage salarial) qui emploie 30 collaborateurs et fédère un réseau de 2 500 consultants en France et à l'étranger.

 

Romain Dutour

Romain Dutour

- Romain Dutour est directeur associé de Kick your App, agence de marketing mobile basée à Paris. Créée en 2010, elle compte une dizaine de collaborateurs.

 

Jean-Paul Tréguer

Jean-Paul Tréguer

- Jean-Paul Tréguer est p-dg de TVLowCost, agence de publicité spécialisée sur la télévision et le low cost. Créée en 2004, elle emploie 130 collaborateurs.

Cyril Bladier

Cyril Bladier

L'expert
- Dirigeant de Business on-line, agence B to B sur Internet, Cyril Bladier est expert et conférencier en stratégie sur les réseaux sociaux.

Trouver un fichier

Catégorie : 
Toutes BtoC BtoB
Mots-clés : 
(Mots-clés séparés par des virgules ou blancs)
Un des mots clés Tous les mots clés

Sondage

Une aide de 1000 euros vous inciterait-elle à embaucher votre premier apprenti ?

Voter

Annuaire

Manitoba

Avec STIM-IT, Fidélisez autrement, Stimulez différemment. STIM-IT, une plateforme d'animation commerciale modulable et efficace pour vos réseaux de vente internes et externes.

SOrewards

Passez à la nouvelle génération des programmes cadeaux avec SOrewards, la première plateforme multi-récompenses en partenariat avec les plus grands e-commerçants.