Mon compte Devenir membre Newsletters

Les salariés pourront travailler jusqu'à 70 ans dès 2010

Publié le par

L'âge de la retraite obligatoire a officiellement été repoussé à 70 ans. L'amendement à la loi de financement 2009 pour la Sécurité sociale a été validé, en décembre, par le Conseil constitutionnel. La juridiction a estimé que cette disposition «ne porte atteinte ni au principe d'égalité, ni au droit au repos et à la protection de la santé énoncés dans le préambule de la Constitution de 1946». Cela signifie qu'à partir du 1er janvier 2010, tout salarié qui le souhaite pourra continuer de travailler après 65 ans et jusqu'à 70 ans, sans avoir besoin de l'accord préalable de son employeur. A noter que l'âge légal à partir duquel un collaborateur peut prendre sa retraite, lui, ne change pas: il reste fixé à 60 ans dans les entreprises privées. Une souplesse approuvée par de nombreux salariés, à l'instar d'Alain B., 62 ans, aujourd'hui ingénieur commercial dans une entre prise de services informatiques, pour qui «cette mesure est bonne sur le principe». Lui-même aimerait travailler après 65 ans, même s'il craint que «des problèmes de santé ne l'en empêchent».

@ AMRIDESIGN/FOTOLIA/LD

Cette loi a toutefois été décriée par la Confédération générale du patronat des PME (CGPME). Pour le syndicat patronal, il «fallait raisonner au cas par cas en étant pragmatique», car une entreprise est en «droit d'attendre un taux de productivité minimum» de la part de ses salariés, notamment dans les métiers à forte pénibilité. L'augmentation de l'âge de la retraite obligatoire, défendue par Xavier Bertrand, ministre du Travail, a pour but d'alléger le déficit du régime des retraites en incitant les seniors à travailler plus longtemps. A titre d'exemple, seuls 14,5% des 60-64 ans étaient en activité en 2007 en France, contre 36% en Allemagne et 62% en Suède.