Mon compte Devenir membre Newsletters

Médiation du crédit: les deux tiers des dossiers aboutiraient

Publié le par

Plus de 2 000 entreprises auraient bénéficié d'un crédit bancaire grâce à la médiation, depuis le lancement du dispositif, le 23 octobre 2008. Ce qui aurait permis de sauvegarder quelque 60 000 emplois. C'est ce qu'indique le dernier rapport d'activité des services du médiateur du crédit, René Ricol. Ce dernier a été chargé par le président de la République, Nicolas Sarkozy, de s'assurer que les entreprises bénéficient bien de l'argent public prêté aux banques. Au total, plus de 6 000 dirigeants auraient saisi les services du médiateur.

Le nombre de dossiers déposés est constant, de 400 à 450 par semaine. Dans la moitié des cas, le dossier serait déjà clos. Et depuis le début, le taux de méditations réussies serait stable, à 66%.

@ FOTOLIA/ORLANDO FLORIN ROSU

Les PME de moins de 50 salariés sont les plus nombreuses à saisir les équipes de médiation (94%). Les encours de crédit traités en médiation sont inférieurs à 50 000 euros dans 61% des cas et compris entre 50 000 et 150 000 euros dans 21% des cas. Sept entreprises sur dix contactent le médiateur pour des difficultés de financement touchant surtout les lignes de découvert et les besoins de crédit à court terme. René Ricol, qui accomplit ce travail bénévolement, souhaite poursuivre sa mission jusqu'à ce qu'il ait sauvé 100 000 emplois. Ensuite, il compte passer le relais à Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé des PME, lequel travaille à un projet de loi permettant à la médiation du crédit de durer.