Mon compte Devenir membre Newsletters

Missions accomplies pour la fondation d'entreprise Codip

Publié le par

Alors que la fondation Codip pour l'enfance, créée en 2007 par Claude Carbonnel, gérant de la société Codip, arrive à son terme, l'heure est au bilan. Zoom sur les quatre projets d'envergure qui ont été menés.

Codip hier

A l'origine, la société de négoce d'acier Codip était une Scop (Société coopérative et participative). Un choix lourd de sens qui explique la volonté de Claude Carbonnel, le dirigeant, de créer sa propre fondation d'entreprise. « Elle est la traduction citoyenne de notre philosophie de groupe », illustre-t-il. Sur les conseils d'un avocat spécialisé, il pose la première pierre de Codip pour l'enfance en 2007. Créée pour une durée de cinq ans, la fondation est dotée d'un budget quinquennal de 150 000 euros permettant de financer des actions à destination des enfants. Claude Carbonnel souhaite privilégier des structures à taille humaine, menant des projets ciblés, avec des retombées mesurables. Ainsi, l'installation de médecins de campagne à Madagascar a mobilisé 80 % du budget annuel en 2007. Codip pour l'enfance a également permis d'approvisionner en médicaments un hôpital d'Hanoï au Vietnam. Après ces réalisations, le président de la fondation cherchait de nouveaux projets et souhaitait faire tache d'huile auprès de ses homologues chefs d'entreprise...

 

Codip

- Activité
Négoce d'acier
- Ville
Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
- Forme juridique
SAS
- Dirigeant
Claude Carbonnel, 62 ans
- Année de création
1993
- Effectif
35 salariés
- CA 2010
17,5 MEuros

Codip aujourd'hui

Cinq ans déjà que la fondation oeuvre pour les enfants. Ainsi, entre 2008 et 2010, l'association Santé Sud, financée par Codip pour l'enfance, a subventionné une pouponnière en Algérie qui recueille des enfants handicapés et abandonnés. En 2008, la fondation choisit d'aider l'INPE (Institut national de protection de l'enfance), basé à Tunis. Résultat: trois postes d'éducateurs spécialisés en soin aux enfants handicapés sont financés. Troisième ONG soutenue, Pour un sourire d'enfant, basée à Phnom Penh, au Cambodge, dont l'objet est de recueillir des enfants abandonnés dans des décharges à ciel ouvert. Quatrième action concrète: l'achat de médicaments pour l'association La Clef, qui soigne les enfants victimes de l'ulcère de Buruli en Côte d'Ivoire, contracté par les enfants qui boivent de l'eau non potable. Claude Carbonnel se dit très satisfait des actions menées mais déplore toujours un nombre trop restreint de fondations en France. Suite à l'article paru dans nos colonnes en 2007, il a néanmoins renseigné une dizaine de chefs d'entreprise intéressés par la démarche. A 62 ans, le dirigeant commence à passer le relais tant au niveau de l'entreprise que de sa fondation. Quant à la survie de cette dernière, tout dépend de l'assemblée générale qui se tiendra cet automne. Son sort est notamment suspendu à la pertinence des projets qui lui seront soumis.

Mot clés :

FREDERIC NICOLAS