Mon compte Devenir membre Newsletters

Nicolas Sarkozy débloque 2 milliards d'euros d'aides nouvelles

Publié le par

«11 I Nous allons mettre 2 milliards d'euros à la disposition des WPME et des entreprises intermédiaires pour renforcer leurs fonds propres.» Le plan d'actions sur le financement des petites entreprises, annoncé par l'Elysée, a été dévoilé lundi 5 octobre par le président de la République. Devant un parterre de plus de 2 000 dirigeants de PME réunis à Paris à l'occasion du forum «Agir pour le développement des entreprises», Nicolas Sarkozy a déclaré: «On va mettre le paquet sur les fonds propres.» Concrètement, comment cela va-t- il se passer? Les 2 milliards d'euros seront gérés pour moitié par le Fonds d'investissement stratégique (FSI), le bras armé de la Caisse des dépôts, et pour moitié par l'établissement de financement public Oséo.

Pour le premier milliard concerné, le FSI abondera à hauteur de 100 millions d'euros un nouveau fonds de consolidation des entreprises, fonds réservé à celles qui ont fait appel ou feront appel au Médiateur du crédit. Une ligne d'investissement direct de 300 millions d'euros est, par ailleurs, prévue pour les petites entreprises à fort potentiel de croissance. En outre, 300 millions d'euros supplémentaires seront injectés dans les fonds régionaux de capital risque et enfin, 300 millions serviront au financement sous forme d'obligations convertibles (c'est-à-dire échangeable en actions de la société). Soit un total d'un milliard d'euros pour le FSI. Oséo bénéficiera du second milliard débloqué et ce, sous la forme de prêts disponibles depuis la fin du mois d'octobre.

Ce dispositif d'aide doit permettre, dixit l'Elysée, «de renforcer la compétitivité de l'économie française et son potentiel de création de richesses et d'emplois».