Mon compte Devenir membre Newsletters

PHILIPPE HAYAT, Associé fondateur de Serena Capital. La soif d'entreprendre

Publié le par

Fondateur de l'association 100 000 entrepreneurs et serial entrepreneur, Philippe Hayat a la passion de la création et de la reprise d'entreprises. Portrait d'un insatiable touche-à-tout.

Vous avez un projet ? Alors faites tout pour le mener à bien. C'est, en substance, le message que délivre Philippe Hayat aux clients de sa société de financement Serena Capital et une ligne de conduite qu'il suit à la lettre. Depuis 1994, ce polytechnicien également diplômé de l'Essec a repris et créé quatre entreprises mais aussi donné naissance à deux chaires de création d'entreprise à l'Essec et à Sciences Po Paris. Sans oublier l'association 100 000 entrepreneurs fondée avec son frère Serge (dirigeant de PeopleForCinema et Cinémage). Le but de l'organisation : vanter les mérites de l'entrepreneuriat auprès d'élèves et d'étudiants, de la 3e au niveau bac + 5. Des dirigeants de tous horizons prêchent ainsi la bonne parole. Les motivations de Philippe Hayat sont simples : « Porter un projet est source d'épanouissement. Transmettre permet d'être utile. » Et pour rapprocher l'entreprise du grand public, il l'a mise en lumière ainsi que son fonctionnement et ses enjeux dans un livre coécrit avec son frère, L'entreprise, un acteur-clé de la société (Editions Autrement, 2006).

L'entrepreneuriat gravé dans son ADN. Ce fils et petit-fils d'entrepreneurs reconnaît une prédisposition familiale. « La première entreprise que j'ai acquise en 1994, Bâches de France, avait été créée par mon grand-père. Quant à mon père, il a fait toute sa carrière dans la promotion immobilière. » Rien d'étonnant donc, à ce que, dès 30 ans, Philippe Hayat quitte le monde feutré du conseil pour devenir son propre patron. « Les bâches pour camions, activité d'origine de Bâches de France, constituaient un domaine insolite pour moi. J'ai alors transformé l'entreprise en leader des bâches publicitaires. » Une success story qui en entraîne beaucoup d'autres... La suite de son parcours est jalonnée d'une succession de rachats et de créations d'entreprises qu'il revend au bout de quelques années. « Il se trouve que j'ai eu, à plusieurs reprises, l'opportunité de vendre ces affaires et que je l'ai saisie. Il faut savoir être à l'écoute du marché. » Philippe Hayat, qui a travaillé dans des secteurs très différents, explique que sa curiosité naturelle le pousse à s'intéresser à tout. « Et je continue d'apprendre, au contact des porteurs de projet que nous soutenons. » Grâce à Serena Capital, qui finance le développement des entreprises et à 100 000 entrepreneurs, qui transmet la soif de créer, Philippe Hayat se réjouit d'avoir deux activités cohérentes et complémentaires, deux sillons pour tracer sa route. Toujours en restant « à l'écoute ».

Bio Express

1964
- Naissance à Neuilly (Hauts-de-Seine).
1985-1988
- Diplômé de l'Ecole polytechnique (1985) et de l'Essec (1988).
1994
- Rachète Bâches de France (revendue en 1999).
1999
- Crée Kangaroo Village (incubateur d'entreprises) avec Marc Fournier et Xavier Lorphelin (revendu en 2002)
2003
- Reprend l'Archipel, société d'archivage (revendue en 2007).
2006
- Fonde l'association 100 000 entrepreneurs.
2008
- Crée Serena Capital avec ses associés de Kangaroo Village.